Eruption cutanée : causes, allergies, infections, traitements

De multiples causes peuvent être à l'origine d'une éruption cutanée. Certaines éruptions cutanées sont bénignes, d'autres nécessitent de consulter son médecin ou un dermatologue rapidement. Le point avec la dermatologue Nina Roos, dermatologue et vénérologue.

Eruption cutanée : causes, allergies, infections, traitements
© Kaspars Grinvalds

Définition : qu'est-ce qu'on appelle une éruption cutanée ? 

"Il s'agit de l'apparition de boutons, de plaques, en tout d'une altération de la surface de la peau qui peuvent être localisés n'importe où sur le corps", explique Nina Roos, dermatologue à Paris. Allergie, eczéma, maladie infantile, infection... Les origines des éruptions cutanées sont très nombreuses et variées. C'est la cause qu'il faudra traiter. 

Quelles sont les causes d'une éruption cutanée ? 

"Le terme d'éruption cutanée est très vaste" explique le Dr. Nina Roos. "Il concerne potentiellement des dizaines et des dizaines de pathologies différentes", poursuit-elle. Une éruption cutanée peut être d'origine allergique, infectieuse ou dermatologique. 

Eruption cutanée et réaction allergique 

L'éruption cutanée est un symptôme fréquent d'une allergie à un médicament, un aliment, un produit cosmétique ou une piqûre d'insecte. Le délai d'apparition de l'éruption cutanée est très variable. "Une éruption cutanée due à une réaction allergique peut survenir plusieurs heures voire plusieurs jours après le contact avec l'allergène. Pour les allergies alimentaires, l'éruption surviendra rapidement. Pour les allergies médicamenteuses, l'éruption peut ne survenir qu'une dizaine de jours plus tard", explique la dermatologue. 

Eruption cutanée et infection 

De nombreuses infections virales ou bactériennes peuvent être à l'origine d'une éruption cutanée. Parmi ces infections : la varicelle, la syphilis, le VIH, l'impétigo, la scarlatine, la mononucléose... "Il existe aussi de nombreuses maladie tropicales notamment qui peuvent être à l'origine d'éruption cutanée. Un patient, de retour de voyage, qui présente une éruption cutanée doit être vigilant", ajoute notre experte. 

Eruption cutanée dermatologique

Une maladie de peau peut être responsable d'éruptions cutanées. "Selon la localisation et l'aspect des lésions, cela peut être de l'eczéma, du psoriasis, de l'acné, de la rosacée, de l'urticaire...  Là encore, les maladies sont nombreuses. A noter que la gale, une maladie cutanée, due à un parasite, peut ainsi être à l'origine d'éruptions spécifiques parfois difficile à diagnostiquer", explique Nina Roos. 

Eruption cutanée et maladie infantile 

Les éruptions cutanées sont fréquentes chez les jeunes enfants et sont souvent causées par des maladies dites "infantiles", virales ou bactériennes. Des tâches, boutons ou plaques rouges peuvent apparaître si l'enfant a contracté : 

  • La rougeole 
  • La rubéole
  • La varicelle 
  • La roséole 
  • La scarlatine...

Le vaccin contre la rougeole et la rubéole sont obligatoires. Il existe également un vaccin contre la varicelle qui lui n'est pas obligatoire. 

Eruption cutanée et piqûre 

Attention de ne pas confondre éruption cutanée et réaction inflammatoire localisée. "Une injection localisée pourra donner lieu a un réaction inflammatoire localisée comme une rougeur, un gonflement et/ou une induration mais il ne s'agit pas d'une éruption cutanée à proprement parler", précise Nina Roos. 

Quand et qui consulter ? 

Si l'éruption cutanée est étendue, brutale et/ou associée à d'autres signes inhabituelles comme une fièvre, une altération de l'état général, la spécialiste conseille de consulter rapidement son médecin généraliste ou un dermatologue si aucune cause n'est trouvée. "Bien souvent, dans les problèmes révélés par la peau, on met du temps à poser un diagnostic. Cela implique de chercher, mener des examens complémentaires comme des prises de sang, des radios, des biopsies de prélèvements de peau par exemple. Une enquête médicamenteuse ou une exploration en allergologie peut également être nécessaire", développement la dermatologue. Aussi, "c'est par l'étude et la description des lésions (topographie, aspect, évolution) que le dermatologue pourra affiner son diagnostic. L'interrogatoire du patient sera également essentiel de même que les signes associés comme la fièvre, les ganglions, les douleurs articulaires, les signes muqueux...", poursuit Nina Roos. 

Quels sont les traitements d'une éruption cutanée ?

Le traitement d'une éruption cutanée sera très souvent celui de la cause. "Si la cause est virale et bénigne il peut ne pas y avoir de traitement", précise notre experte. En cas d'allergie, si l'allergène est connu, le patient devra être vigilant et éviter tout contact avec lui. Pommades, crèmes, onguents, lotions, corticostéroïdes topiques, à avaler... Les traitements sont nombreux. 

Merci au Dr. Nina Roos, dermatologue. 

Autres problèmes de peau