Lymphome cutané : c'est quoi, photo, comment le reconnaître ?

"Lymphome cutané : c'est quoi, photo, comment le reconnaître ?"

Le lymphome cutané, B ou T, est une maladie dermatologique rare qui n'est ni transmissible ni génétique. Définition, symptômes, espérance de vie et traitements avec le Pr Martine Bagot, dermatologue-vénérologue, Présidente du Groupe Français d'Étude des Lymphomes cutanés.

Le lymphome cutané est une pathologie dermatologique rare qui provoque notamment des symptômes sur la peau. On distingue le lymphome cutané B et le lymphome cutané T. Dans les cas les plus graves, il atteint le sang et réduit l'espérance de vie du patient. Qu'est-ce qu'un lymphome cutané ? Comment le reconnaître ? Quel traitement pour le soigner ?

Définition : qu'est-ce qu'un lymphome cutané ?

Le lymphome cutané est une maladie rare dont la majorité des patients ont plus de 60 ans. Contrairement aux autres types de lymphomes qui débutent souvent dans les ganglions lymphatiques, les lymphomes cutanés se développent principalement au niveau de la peau. "Les lymphocytes (cellules immunitaires présentent dans la peau) se déplacent à travers la peau et lorsqu'elles se multiplient anormalement, cela donne naissance à un lymphome cutané. Le lymphome cutané peut être issu des lymphocytes B qui représentent 25% des cas ou des lymphocytes T qui représentent 75% des cas" indique le Pr Martine Bagot, dermatologue et vénérologue. Certains lymphomes cutanés peuvent s'accompagner d'une atteinte du sang. C'est parfois le cas pour les lymphomes T mycosis fongoïde et c'est toujours le cas pour le syndrome de Sézary.

Comment on contracte un lymphome cutané ?

"Il n'y a pas de causes connues pour le lymphome cutané, il n'est ni transmissible ni génétique. Le lymphome cutané ne s'attrape pas mais se développe" répond d'emblée notre interlocutrice.

Comment diagnostiquer un lymphome cutané ?

Le diagnostic est d'abord clinique : le médecin observe les symptômes, prescrit une biopsie cutanée et une analyse des lymphocytes via une prise de sang. "Afin de vérifier si les ganglions profonds ne sont pas atteints, on peut également faire un scanner" ajoute le Pr Bagot.

Quels sont les symptômes d'un lymphome cutané ? 

Le lymphome cutané se manifeste par des lésions sur la peau, des plaques rouges, des démangeaisons puis des nodules. "Le patient atteint peut être rouge de la tête au pied. Le lymphome cutané provoque parfois la perte de cheveux, une atteinte des ongles, paumes des mains et plantes des pieds" détaille la dermatologue-vénérologue.

Photo du lymphome cutané

Plaques rouges lymphome cutané
Plaques rouges lymphome cutané © Société Française de Dermatologie

Comment évolue un lymphome cutané ?

L'évolution du lymphome cutané dépend de son type, B ou T. La plupart des lymphomes cutanés ne sont pas agressifs et progressent lentement, comme une maladie chronique. "Parmi les patients atteints de lymphomes cutanés T, les plus fréquents, 80% gardent des plaques rouges sur la peau sans que cela ne modifie leur espérance de vie. Les 20% restants se couvrent de tumeurs et peuvent développer une atteinte en dehors de la peau (sang notamment puis les autres organes)" alerte le Pr Bagot.

Comment soigner un lymphome cutané ?

Le traitement dépend du stade de la maladie :

Au stade précoce, on prescrit des traitements dirigés contre la peau : pommade contenant des corticoïdes locaux.

►  La photothérapie : Exposer les zones de la peau affectées par la maladie à des rayons ultraviolets.

►  L'électronthérapie corporelle totale (ECT) : irradiation de toute la peau.

►  Si le lymphome cutané persiste ou si l'atteinte est plus importante, on part sur un traitement immunomodulateur comme la photophérèse qui consiste à prélever le sang, le faire passer à travers une machine où il est traité et le sang est ensuite réinjecté dans le corps.

►  Les thérapies ciblées comme celle par anticorps monoclonaux.

► Au stade le plus avancé, on envisage la chimiothérapie sur une longue durée pour ne pas trop déprimer le système immunitaire des patients.

"Il est très important que le patient soit pris en charge par un réseau pluridisciplinaire spécialisé dans la prise en charge des lymphomes" préconise le Pr Bagot.

Quelle est l'espérance de vie d'un patient atteint d'un lymphome cutané ?

Dans la majorité des cas, le lymphome cutané a un bon pronostic vital. L'espérance de vie au stade précoce est pratiquement normale. Au stade avancé du syndrome de Sézary, une forme agressive de lymphome T cutané (qui s'étend au sang), l'espérance de vie avoisine les 5-7 ans. "Mais de nouveaux traitements voient le jour et donnent de l'espoir pour la suite" se réjouit notre experte.

Merci au Professeur Martine Bagot, dermatologue et vénérologue, Présidente du GFELC (Groupe Français d'Étude des Lymphomes cutanés) de la Société Française de Dermatologie (SFD).

Maladies et infections de la peau