Pronostic vital : engagé, réservé, quelle signification ?  

Le pronostic vital est un terme médical qui désigne les risques de décès (ou les chances de survie) d'un malade en cas de maladie ou suite à un accident. Le pronostic vital engagé ou réservé est surtout employé dans les situations d'urgence.

Pronostic vital : engagé, réservé, quelle signification ?  
© sudok1 - 123RF

Pronostic vital engagé : définition 

On dit que le pronostic vital d'une personne est engagé si elle est dans un état critique et si elle a des risques de succomber. "C'est un discours d'hospitalier de médecin du SAMU ou de médecin urgentiste qui communique avec les médias" souligne le Dr Pascal Douek, médecin généraliste, nutritionniste et médecin du sport. "Ce terme est employé lorsqu'une situation médicale est non stable sur le plan médical, que les constantes vitales ne sont pas stabilisées, que le bilan des lésions n'est pas effectué et que la situation peut évoluer à tout moment" indique le médecin. En cas de pronostic vital engagé, la personne concernée est emmenée en réanimation ou au bloc opératoire si une intervention doit être réalisée en urgence.

Pronostic vital réservé : définition 

Le terme "pronostic vital réservé" est identique au "pronostic vital engagé". C'est d'ailleurs ce terme médical qui est plutôt employé par les urgentistes lorsqu'ils ne peuvent pas se prononcer sur la survie du patient. "Le terme pronostic vital réservé est un mot nouveau associé à l'urgence vitale et employé par les médias" souligne le médecin. 

Pronostic vital non engagé : définition 

Le terme pronostic vital est employé lorsque la vie n'est pas en danger. "On est alors dans une situation dans laquelle les fonctions vitales sont non touchées ou sont contrôlées" précise le Dr Pascal Douek.

Dans quel cas le pronostic vital est-il engagé ? 

Le pronostic vital est engagé lorsque la personne est entre la vie et la mort et que les médecins ne peuvent pas se prononcer sur la survie d'un patient. "C'est un terme employé plutôt dans les situations d'urgence après un attentat, une agression, un accident de la route" précise le Dr Pascal Douek. "Le pronostic vital engagé est aussi un corollaire des soins palliatifs en cas de maladie mais c'est un terme moins employé que dans les situations d'urgence" explique le médecin. 

Pronostic vital engagé : combien de temps reste-t-il ? 

Le pronostic vital reste engagé tant que les médecins n'ont pas pu stabiliser les fonctions vitales (assurées par le cœur, les poumons, le foie, les reins, le cerveau) et faire une évaluation des lésions. "Cette évaluation des lésions est faite à l'hôpital" précise le médecin. Le pronostic vital peut rester engagé plusieurs heures voire plusieurs jours. "Le pronostic vital n'est plus engagé lorsqu'une chirurgie ou un traitement en réanimation a permis de contrôler les fonctions vitales ou lorsque que les médecins ont une compréhension précise des dégâts corporels qui ont été faits et que ceux-ci peuvent être réparés" explique le Dr Pascal Douek. 

"Pronostic vital engagé" ne veut pas dire que la personne va mourir.

Pronostic vital engagé à court terme (soins palliatifs) : signification 

Le terme "pronostic vital engagé à court terme" est utilisé lorsque la fin de vie peut arriver à tout moment, lorsqu'une personne est en phase terminale d'une maladie comme un cancer. "Les médecins ne savent jamais combien de temps cela va durer" souligne le médecin. Une personne atteinte d'une affection grave et incurable et dont le pronostic vital est engagé à court terme présentant une souffrance réfractaire aux traitements peut bénéficier d'une sédation profonde et continue, maintenue jusqu'au décès.

Pronostic vital engagé : l'évolution peut-elle encore être favorable ?

"Pronostic vital engagé" ne veut pas dire que la personne va mourir. La situation peut évoluer vers le décès mais aussi heureusement vers un pronostic vital qui n'est plus engagé. "Cela va par exemple être le cas lorsqu'une chirurgie a permis de stopper une hémorragie massive ou que l'on a réussi à maîtriser une fonction cardiaque ou cérébrale fortement altérée" explique le Dr Pascal Douek.

Merci au Dr Pascal Douek, médecin généraliste, nutritionniste et médecin du sport, auteur de "Le grand livre des secrets de la longévité", Editions Leduc.s, 2018 et de "Le cannabis médical, une nouvelle chance - Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?", Editions Solar, 2020.

Symptômes et questions diverses