Protéines du lait de vache : quels sont les aliments interdits ?

Chargement de votre vidéo
"Protéines du lait de vache : quels sont les aliments interdits ?"

L'allergie aux protéines de lait de vache concerne 2 à 7% des enfants et est rare chez les adultes. De nombreux aliments contiennent des protéines de lait et doivent être supprimés du régime alimentaire.

Protéines de lait de vache et allergie ou intolérance 

L'allergie aux protéines du lait de vache (APLV) représente une des allergies les plus fréquentes chez l'enfant en bas âge. Elle disparaît dans 90% des cas avant l'âge de 3 ans. Chez l'adulte, l'allergie aux protéines de lait est très rare. L'APLV est une allergie alimentaire définie par une réaction immunologique vis à-vis d'une ou plusieurs protéines du lait. Le lait contient de nombreuses protéines qui peuvent être allergisantes : les caséines, la lactalbumine, la bêta-lactoglobuline... Les caséines et la bêta-lactoglobuline sont le plus souvent en cause.

L'intolérance aux protéines de lait de vache n'est pas une allergie mais un problème de digestion avec déficit en lactase. Cette intolérance au lactose est exceptionnelle chez le nouveau-né et apparaît après l'âge de 3 ans en général. 

Aliments interdits contenant des protéines au lait de vache 

Le lait de vache se retrouve sous différentes formes dans le beurre, le lait et la crème mais également par exemple, dans les biscuits, des plats préparés et dans des sauces. 

Les protéines de lait de vache se trouvent dans : 

  • Le lait frais.
  • Le lait longue conservation.
  • Le lait en poudre concentré.
  • Le lait maternisé.
  • Le lait pour nourrisson 1er âge.
  • Les laits dits " hypoallergéniques ".
  • Les fromages.
  • Les petits suisses.
  • Le fromage blanc.
  • Les yaourts.
  • Les desserts à base de lait comme les flans, crèmes et glaces.
  • Le beurre.
  • La margarine 
  • Les crèmes.
  • Les pâtisseries.
  • Les entremets, glaces
  • Les poudres chocolatées 
  • La purée.
  • La mayonnaise.
  • La sauce béchamel 
  • Le pain, le pain de mie et les biscottes.
  • Le chocolat.
  • Le caramel.
  • Les brioches, pain au lait, pain au chocolat.
  • Les bonbons acidulés 
  • Les pâtisseries du commerce 
  • Les biscuits contenant du lait.
  • La purée du commerce.
  • Les potages industriels.
  • Le jambon blanc sauf le jambon de qualité supérieure 
  • Le jambon de dinde et de poulet 
  • Les plats cuisinés...

Il convient de supprimer tous les produits comportant une de ces mentions : lait, protéines de lait, protéines de lactosérum de lait, caséine de lait, caséinate de lait, lactalbumine de lait, lactose, margarine, crème, beurre.

Etiquetage : bien connaitre les dénominations des protéines de lait de vache 

Les protéines de lait de vache sont présentes dans l'alimentation sous différentes formes. La présence de protéines de lait de vache (PLV) est indiquée sur l'étiquetage des produits par les mentions commerciales : 

  • Protéines de lait de vache 
  • Lait
  • Protéines de lactosérum de lait 
  • Caséine.
  • Caséinates
  • Lactosérum 
  • Petit lait 
  • Lactalbumine
  • Sérumalbumine

Prudence avec les allergies croisées 

Une personne allergique aux protéines de lait de vache peut présenter une allergie aux laits de chèvre, de brebis, de jument ou d'ânesse. 90% des allergènes de lait de vache, chèvre et brebis sont communs. Les allergiques aux protéines de lait de vache présentent également fréquemment des allergies au soja. "Dans les allergies IgE médiées aux PLV, il y a 12% d'allergie au soja associée, dans les non IgE médiées jusque 40%." précise le Dr Etienne Bidat, pédiatre pneumo-allergologue à Paris. "Les allergies associées aux viandes sont rares, même s'il existe une sensibilisation à la sérumalbumine bovine (SAB)." 

Quels aliments à la place sans protéines au lait de vache ?

Pour les bébés qui ne sont pas allaités et qui sont allergiques aux protéines de lait, le lait maternisé classique est remplacé par des hydrolysats de protéines de lait de vache. Pour des allergies très sévères ou en cas de poly-allergies (plusieurs allergies alimentaires), il peut être prescrit des préparations à base d'acides aminés"Certains nourrissons peuvent bénéficier d'un " lait " de riz adapté au nourrisson." indique le Dr Etienne Bidat. "Après 6 mois, les recommandations indiquent qu'on peut utiliser les produits à base de soja, mais des produits adaptés pour le nourrisson (et pas le jus de soja qu'on trouve en grande surface), ceci au mieux après exclusion d'une sensibilisation au soja par test."

Les laits végétaux peuvent remplacer le lait de vache pour les enfants et les adultes allergiques aux protéines de lait de vache. Privilégiez le lait de soja, le plus riche en protéines.

Merci au Dr Etienne Bidat, pédiatre pneumo-allergologue à Paris.