Aliment interdit en cas de goutte : alcool, abats, viande rouge...

"Aliment interdit en cas de goutte : alcool, abats, viande rouge..."

Rhumatisme articulaire répandu, la goutte est surtout l'apanage du bon mangeur de la cinquantaine réveillé en pleine nuit par un gros orteil très douloureux ! Vous pouvez l'éviter en réduisant voire en supprimant les aliments riches en purinesavec une meilleure alimentation.

La goutte est provoquée par une surcharge de l'organisme en acide urique (composant normal du sang et issu de la dégradation des protéines), qui va se concentrer sous forme de cristaux au niveau des articulations. Il y a donc un lien intime qui unit l'alimentation et la survenue d'une crise de goutte lorsque ce taux sanguin est trop élevé (hyperuricémie). L'association de plusieurs facteurs comme le syndrome métabolique, un excès alimentaire ou en alcool, la prise de certains médicaments… peuvent également déclencher une crise. Pour réduire les crises de goutte, il faut réduire l'apport d'aliments riches en purines et d'aliments qui favorisent la production d'acide urique par l'organisme.

Quels sont les aliments interdits en cas de crise de goutte ?

De manière générale, il est conseillé d'éviter totalement les alcools forts (Rhum, Whisky...), la bière (avec ou sans alcool) et les sodas sucrés (Coca...) quand on fait des crises de goutte. Ils n'ont par ailleurs aucun intérêt santé pour l'organisme.

Tableau : quels sont les aliments riches en purines ?

L'acide urique est un déchet au stade final de la dégradation des protéines et, plus particulièrement, de la famille chimique des purines. Réduire les aliments riches en purines participe à la diminution d'acide urique dans le corps et donc à la survenue de crise de goutte. Ces aliments sont principalement ceux contenant des protéines animales : abats, charcuteries, gibiers (surtout s'ils sont faisandés), extraits de viandes (bouillons, sauces déshydratées...), poissons bleus (sardines...), crustacés, coquillages, fromages trop fermentés.

Aliment Teneur en purine (mg) pour 100g
Ris de veau 990
Anchois 465
Sardine 360
Foie et rognons de veau 280
Hareng 200
Cervelle 195
Truite et carpe 165
Saumon 130
Porc 125
Veau 115
Boeuf 110
Poulet 100
Mouton 80
Jambon 75
Epinards 70
Champignons 70
Légumineuses 50
Chou-fleur 50
Asperges 50

Quels sont les aliments éviter en cas de crise de goutte ?

► Évitez une consommation abusive de viandes, de poissons (surtout "bleus") ou d'œufs car ces aliments sont des vecteurs de protéines animales ;

► Évitez la consommation d'aliments riches en purines qui augmentent le taux d'acide urique dans le sang ou hyperuricémie) ; c'est le cas des charcuteries, des abats, des gibiers, des viandes jeunes comme le veau ou trop grasses comme le mouton, des viandes séchées ou fumées, des bouillons cubes de viande, de certains poissons (cabillaud, hareng, anchois, sardine), des coquillages et crustacés, des fromages fermentés ;

►Surveillez les aliments qui peuvent déclencher une crise de goutte et qui ne contiennent pas une once d'acide urique. C'est le cas de l'alcool, des graisses cuites, des aliments trop riches en sucres surtout en fructose comme la confiture, le miel... D'ailleurs certains aliments spécifiques comme le chocolat ou les champignons peuvent être déclencheurs ! Le fructose est également présent dans les boissons sucrées comme les jus de fruits et les sodas.

Un traitement médicamenteux adapté, une bonne hygiène de vie associés à quelques règles nutritionnelles évite la survenue des crises oh combien douloureuses ! A tous les adeptes des régimes hyperprotéinés : ces derniers peuvent provoquer des crises de goutte !

Sources : 

Fiche de recommandations alimentaires "Acide urique en excès et crise de goutte" Cregg, 2009

Loomis C. L'alimentation et la goutte. Université de Sherbrooke

Alimentation et maladies