Effets du soleil sur les yeux : les bons et les mauvais

Les effets des rayons UV sur les yeux sont multiples et cumulatifs. L'observation du soleil sans lunettes solaires peut entrainer des anomalies ophtalmiques comme la cataracte, la DMLA, une ophtalmie ou une tumeur maligne de l'œil. Pour éviter ces affections, lors de l'exposition solaire, n'oubliez jamais de protéger vos yeux!

Effets du soleil sur les yeux : les bons et les mauvais
© iconogenic-123RF

Ophtalmie

L'ophtalmie correspond à une brûlure de la cornée par les ultraviolets : c'est un véritable coup de soleil de l'œil. Les manifestations apparaissent quelques heures après une forte exposition solaire. L'ophtalmie des neiges, la plus courante, survient en haute altitude, zone où l'index UV est très fort, surtout lorsqu'il fait beau.

• Symptômes

  • Larmoiements.
  • Diminution de la vision.
  • Impression parfois de ne plus rien voir et de devenir aveugle provoquée par une cécité temporaire.
  • Paupières gonflées.
  • Douleurs violentes aggravées par la lumière.
  • Sensations d'avoir du sable dans les yeux.
  • Perte totale d'autonomie.

• Evolution et traitement de l'ophtalmie

L'ophtalmie guérit sans séquelle au bout de 48 heures passées dans l'obscurité totale. "Des pansements oculaires, d'eau froide, des bains d'yeux au sérum physiologique, l'instillation de collyre antiseptique et des antalgiques permettent de soulager les manifestations. L'avis d'un ophtalmologue est vivement conseillé", recommande le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Cataracte

La cataracte est une affection de l'œil, et plus précisément du cristallin, dont le rôle est de focaliser la lumière sur la rétine et de permettre une mise au point pour une vision nette, de loin comme de près. "Il subit une opacification progressive qui entraîne une baisse de la vision et une gêne face aux sources lumineuses. La cataracte peut toucher un seul œil ou bien les deux, on parle alors de cataracte uni-ou bilatérale, et pas toujours en même temps. La cataracte peut entraîner une cécité totale", précise le Dr. Quillard. Cette pathologie est liée à l'âge.

• Statistiques

La cataracte touche plus de 20% de la population à partir de l'âge de 65 ans, et plus de 60% à partir de l'âge de 85 ans. Sa fréquence est en augmentation constante dans les pays industrialisés du fait de l'allongement de l'espérance de vie. Selon l'OMS, 20% environ des cataractes, première cause de cécité mondiale, sont liés aux expositions solaires répétées.

• Premiers symptômes

  • Diminution très progressive de l'acuité visuelle, surtout de loin.
  • Sensation de flou ou de brouillard.
  • Augmentation de la sensibilité aux lumières vives.
  • L'évolution est très progressive mais aboutit, sans traitement, à l'opacification totale du cristallin et à la cécité, si elle est bilatérale.

DMLA

La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age est une affection touchant plus généralement le sujet âgé. La vision centrale s'altère progressivement, les lignes droites se voient courbes et une tache noire se projette sur l'objet regardé. La vision de près devient
pénible, voire impossible. C'est la 1 ère cause de cécité des plus de 50 ans. "La surexposition solaire serait impliquée dans l'apparition de cette maladie. Différents traitements comme la photothérapie dynamique et l'anti-angiogénique permettent de limiter la progression de la maladie", précise le Dr. Quillard.

Mélanome de l'œil

Une surexposition solaire est aussi impliquée dans la survenue du cancer de l'uvée. Les symptômes sont une baisse de l'acuité visuelle, une tache dans le champ visuel, des flashes qui se répètent toujours au même endroit. Les traitements sont essentiellement basés sur la protonthérapie et la curiethérapie. Ils ont pour but de détruire la tumeur tout en conservant le globe oculaire. Cette maladie est plus fréquente chez les personnes aux yeux clairs.

Photokératite et photoconjonctivite

La photokératite est une inflammation de la cornée tandis que la photoconjonctivite est une inflammation de la conjonctive causée par l'exposition non-protégée des yeux aux rayons ultraviolets. Elle est appelée "cécité des neiges" ou "ophtalmie des neiges" dans ses formes extrêmes, parce qu'elle se produit couramment en altitude. Les UV entrainent une brûlure de la surface cornée, comme un coup de soleil. Elle entraine des douleurs, une diminution temporaire de l'acuité visuelle, des larmoiements ainsi que des rougeurs. Heureusement, elle se soigne bien grâce à un traitement local adapté, le plus souvent des collyres cicatrisants.

Ptérygium

Il s'agit d'une masse de tissu qui se développe au niveau de l'œil. Ce voile se développe probablement en raison d'une exposition prolongée aux UV. Le Ptérygium peut s'étendre jusqu'au centre de la cornée et réduire ainsi la vision. Il a également tendance à s'enflammer. Bien qu'une ablation chirurgicale soit possible, il a tendance à se reformer.

Personnes à risques

Les bébés, les enfants en bas âge, ainsi que ceux qui ont les yeux clairs sont plus à risque au soleil.

Le soleil a t il des bienfaits sur les yeux ?

  • Un manque d'exposition à la lumière du jour est incriminé dans l'apparition et la progression de la myopie chez les enfants (surtout en Asie, dans les pays émergents). Pour réduire la progression de la myopie, il faut plutôt privilégier le temps passé en plein air qu'à l'intérieur devant les écrans (télévision et jeux).
  • La lumière du soleil transmise par la rétine au cerveau régule notre horloge interne. Elle stimule ainsi le sommeil et son manque provoque la sécrétion de mélatonine (une hormone qui facilite l'endormissement).

Prévention

  • N'acheter que des lunettes à marquage CE.
  • Acheter des lunettes accompagnées d'une notice précisant les noms et adresses du ou des fabricants et/ou de son mandataire établi dans un Etat de l'Union Européenne.
  • Choisir des verres qui sont à protection UV 100% et ne pas négliger la catégorie de protection.
  • Choisir des verres en polycarbonate, qui sont légers et résistants.

>> Plus de conseils pour protéger ses yeux du soleil

Les lunettes de forme enveloppante offrent la meilleure protection car elles évitent aux rayons UV de passer sur le côté. Il faut choisir des verres qui sont polarisants, de façon à supprimer la réverbération, et donc l'éblouissement. Pour être totalement protégé, choisir des lunettes qui filtrent la lumière bleue. Méconnue par rapport aux UV, elle n'est pas stoppée par les filtres présents naturellement dans l'œil, et constitue une source de vieillissement précoce de la rétine.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Ophtalmologie