Eclair, flash dans les yeux : quelles sont les causes ?

Chargement de votre vidéo
"Eclair, flash dans les yeux : quelles sont les causes ?"

L'impression d'avoir des éclairs ou des flashs dans les yeux est un phénomène fréquent qui peut être une source d'inquiétude lorsqu'elle surviennent pour la première fois, dans la nuit ou au réveil par exemple. Signe avant-coureur d'une migraine, conséquence d'un stress, accompagné d'un vertige... Quelles sont ses causes ? Explications et conseils de trois spécialistes.

Symptômes : reconnaître des flashs dans les yeux

La présence de points de lumière devant les yeux est désignée sous le terme médical de phosphène ou de scotome scintillant selon leur aspect et leur cause. Ce trouble visuel peut se manifester par :

  • un éclair devant les yeux,
  • un éblouissement sans source de lumière,
  • un flash dans l'œil similaire à celui d'un appareil photo.

Il faut différencier les scotomes (scintillants ou pas) et les phosphènes :

→ "Les phosphènes sont des taches ou des éclairs, ou des points lumineux, qui persistent après fermeture des yeux. C'est un peu comme quand on continue à voir une lumière qu'on a fixée longtemps après avoir fermé les yeux." explique le Dr Noémie Perez, neurologue.

Les scotomes sont une amputation partielle du champ visuel (une zone aveugle dans le champ visuel). Habituellement, ils persistent que l'on regarde avec un œil ou avec les deux, car c'est la conséquence d'un dysfonctionnement du cortex occipital. Il peut toucher tout un quadrant un côté du champ visuel ou être plus limité. Il y a parfois des scotomes centraux par atteinte du nerf optique. Le scotome scintillant est une zone du champ visuel où l'on voit flou, moins bien,ou pas du tout. Cela brille, flashe ou scintille, avec des lignes brisées qui délimitent la zone.

Parfois, le phénomène ne se produit que dans une moitié du champ visuel. Et, ça donne un peu le mal de mer.

"Certains patients en décrivent comme signe précurseur d'une migraine, explique le Dr Perez. C'est très joli, un peu comme quand on regarde dans certains kaléidoscopes, mais c'est gênant, on n'arrive pas à lire. Toutes les lettres sont floues, dansent et brillent devant les yeux. On voit souvent mieux sur les bords du champ visuel. Parfois, le phénomène ne se produit que dans une moitié du champ visuel. Et, ça donne un peu le mal de mer."

Causes et facteurs de risque

Les éclairs ou flashs dans les yeux peuvent avoir différentes causes, notamment neurologiques, comme les migraines, des anomalies de la tension artérielle ou encore ophtalmiques.

  • Une fatigue : "La fatigue en elle-même ne provoque pas de signes ophtalmologiques. Cependant la fatigue peut, en favorisant l'hypertension ou l'hypotension, ou encore les migraines, favoriser leur apparition" explique le Dr Julien Gère, neurologue.
  • Une migraine : les éblouissements ou les flashs de lumière devant les yeux sont des signes fréquents au début ou au cours d'une crise de migraine ophtalmique. "Un scotome (scintillant ou pas), des phosphènes, une quadranopsie ou même une hémianopsie, peuvent être une aura migraineuse. Ce sont des phénomènes qui précèdent l'apparition de la douleur, et qui en règle générale disparaissent une fois que la douleur est installée. On parle dans ce cas d'aura visuelle." explique le Dr. Perez. Après pendant la migraine, il y a des céphalées (maux de tête) pulsatiles, parfois térébrantes, volontiers unilatérales, avec une photophobie et une phonophobie (les lumières vives, les odeurs vives, le bruit me donnent la nausée et l'impression que la douleur est multipliée par dix), et s'accompagnent relativement souvent d'une sensation digestive désagréable, voire de nausées ou de vomissements (qui peuvent parfois soulager la douleur).
  • Un décollement du vitré : le corps vitré correspond à la substance gélatineuse qui remplit la partie postérieure de l'œil, derrière le cristallin. Il est également attaché à la rétine, l'apparition d'éclairs ou de flashs devant les yeux peut être symptomatique d'une traction du vitré sur la rétine, favorisée par la myopie ou le vieillissement.
  • Un déchirement de la rétine : la déchirure de la rétine est une complication du décollement du vitré. Sous l'effet de la traction du vitré exercé sur la rétine, une déchirure peut se créer. Sans prise en charge, la déchirure peut entraîner un décollement de la rétine avec une perte de la vision irréversible. "C'est pour cette raison que devant l'apparition d'éclairs lumineux, il convient de faire un examen du fond d'œil rapidement chez un ophtalmologiste. La mise en évidence d'une déchirure rétinienne nécessite un traitement préventif par du laser", prévient le Dr. Kelani, chirurgien-ophtalmologiste.
  • Un traumatisme : un traumatisme du globe oculaire peut être à l'origine de l'apparition passagère d'éclairs ou de tâches lumineuses devant les yeux. Ce traumatisme peut induire des tractions du vitré sur la rétine avec pour conséquence l'apparition de déchirures. Dans ce contexte, il convient de prendre rendez-vous rapidement chez l'ophtalmologiste pour contrôler le fond d'œil.
  • Une tension trop basse : "Ce phénomène est dû à une diminution des débits sanguins à destination du crâne et du cerveau." explique le Dr. Gère. A l'inverse, l'hypertension peut également être en cause.
  • Un stress : indirectement, le stress peut provoquer des scotomes en contribuant à élever la tension.

Flash dans les yeux et vertiges

Lorsque les flashs sont associés à des vertiges, "les causes les plus fréquentes sont là encore les épisodes migraineux et les anomalies de tension artérielle". résume le Dr. Gère.

Flash dans les yeux dans le noir

Dans l'immense majorité des cas, ces flashs correspondent à de petites anomalies rétinienne qui deviennent perceptibles en absence de lumière. Plus rarement, il s'agit d'un décollement de rétine ou d'une aura migraineuse

Éclair ou flash dans les yeux la nuit

Le phénomène est le même que dans le noir.

Éclair dans les yeux enceinte

Les baisses de tension sont fréquentes durant la grossesse. Elles sont l'une des causes majeures de flash dans les yeux à cette période. Les migraines, causées par des fluctuations hormonales, peuvent aussi être en cause.

Éclair dans les yeux au réveil

Ceux-ci adviennent parfois au réveil en cas d'hypotension orthostatique.

Quand consulter un médecin ?

"Il faut consulter dès les premiers symptômes, lorsqu'ils surviennent pour la première fois" recommande le Dr. Gère.

EEG, IRM... Quels examens faire ? 

"Le plus souvent aucun, on ne demande pas d'IRM ou d'électroencéphalographie, le diagnostic d'atteintes neurologiques se fait à l'interrogatoire." signale le neurologue.

Quels traitements ?

Il n'existe pas de traitement symptomatique. Le traitement sera celui de la cause sous-jacente (ophtalmique, vasculaire, neurologique)

Merci aux Dr. Julien Gère et Noémie Perez, neurologues et au Dr. Kelani, chirurgien-ophtalmologiste.

Ophtalmologie