Cancers causés par l'alcool : liste, causes

Si le caractère cancérigène de l'alcool est souvent minimisé par les consommateurs, il est pourtant clairement établi. Deuxième cause évitable de mortalité par cancer selon l'Inca, l'alcool provoque chaque année 28 000 nouveaux cas de cancers.

Cancers causés par l'alcool : liste, causes
© olegdudko-123RF

Liste : quels sont les cancers provoqués par l'alcool ?

La consommation d'alcool est directement impliquée dans le développement de plusieurs cancers :

  • cancers de la bouche et du pharynx
  • cancers de l'œsophage 
  • cancers de l'estomac
  • cancers du foie
  • cancers du côlon
  • cancers du sein

L'alcool modifie le taux d'hormones dans le sang

Cause : pourquoi l'alcool favorise-t-il le risque de cancer ?

"L'alcool favorise le risque de cancer à cause de l'éthanol qu'il contient. Une fois dans l'organisme, cette substance se transforme en métabolites toxiques carcinogéniques qui agressent les cellules et an particulier l'ADN. Ainsi fragilisées, le cancer peut se développer. Autre effet de l'alcool : il modifie le taux d'hormones dans le sang, augmentant notamment le niveau d'œstrogènes, ce qui favorise le cancer du sein", explique le Dr Gianluca Severi. 

L'alcool favorise-t-il le cancer du sein ?

Si l'alcool a un effet direct sur la bouche, l'œsophage et la cavité orale en général, il a aussi beaucoup d'effets biologiques. "Sa consommation augmente le risque de cancer du sein probablement à travers son effet sur les hormones puisqu'il augmente le taux d'œstrogènes, reconnues comme facteurs de risque du cancer du sein hormonodépendant", développe le chercheur. D'après l'Inca, le risque augmente dès une consommation de moins d'un verre d'alcool par jour.

L'alcool favorise-t-il les cancers tête et cou ?

Avec le tabac, l'alcool est le premier facteur de risque des cancers de la tête et du cou, autrement dit des voies aérodigestives supérieures : bouche, pharynx, larynx, œsophage. Différentes études ont mis en évidence le mécanisme responsable : l'alcool augmente la perméabilité de la muqueuse aux cancérogènes qui peuvent alors plus facilement attaquer les cellules. 

L'alcool favorise-t-il le cancer du foie ?

Le cancer du foie est généralement lié à l'évolution défavorable d'une maladie chronique du foie comme l'hépatite B ou C ou une cirrhose. Selon l'Institut National du Cancer (Inca), l'alcool est reconnu comme facteur de risque majeur du cancer du foie, puisqu'il est responsable de 48% des nouveaux cas de cancers du foie. Le risque apparaît à partir d'une consommation supérieure à 4 verres par jour.

L'alcool favorise-t-il le cancer du pancréas ?

Selon les derniers chiffres de l'Institut national du cancer, le cancer du pancréas était le 9e cancer le plus fréquent chez l'homme et le 7e cancer le plus fréquent chez la femme, en France, en 2018. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la consommation d'alcool augmente le risque de cancer du pancréas mais ne constitue qu'un tout petit facteur favorisant. 

Doit-on complètement arrêter l'alcool en cas de cancer ?

"Le risque de cancer augmente avec la quantité d'alcool consommée. Il n'y a pas vraiment de quantité minimum d'alcool que l'on peut boire sans augmenter le risque. Même des quantités très faibles augmentent toujours le risque pour certains types de cancer. On ne peut pas dire que si on boit juste un verre pas jour ça n'augmente pas le risque. Si on veut annuler le risque c'est mieux d'arrêter de boire", indique notre interlocuteur. 

Merci au Dr Gianluca Severi, Directeur de Recherche à l'Inserm et responsable d'une équipe d'épidémiologie à Gustave Roussy.

Sources :

- Alcool, 01/09/2022, Institut National du Cancer 

- Cancers du pancréas : les points clés, 31/05/2022, Institut National du Cancer

- Le cancer du foie : points clés, 18/05/2022, Institut National du Cancer 

Dépistage, évolution et traitements du cancer