Stades du cancer : 1,2,3,4, comment savoir ?

Déterminer le stade du cancer permet de choisir le traitement le plus adapté. Les stades varient de 1 à 4. Plus le chiffre est élevé et plus le cancer est avancé, cependant il existe des traitements pour chacun de ces stades.

Stades du cancer : 1,2,3,4, comment savoir ?
© lenetstan

Quels sont les différents stades d'un cancer ? 

"Les stades d'un cancer permettent d'avoir des critères pronostics pour orienter les patients et choisir les traitements et prédictifs d'évolution de la maladie et éventuellement de réponse aux traitements" informe le Dr Alain Toledano, cancérologue, radiothérapeute, Directeur médical de l'Institut de Radiochirurgie de Paris (Centre Hartmann), et President de l'Institut Rafael. "D'autres paramètres que le stade de la tumeur entre en jeu, notamment la personne qui abrite la tumeur" souligne le médecin. Les stades indiquent si un cancer est localisé ou s'il s'est étendu ailleurs, s'il a touché les voies lymphatiques et les ganglions sur ces voies ou s'il atteint d'autres organes (métastases). Le stade 1 pour les tumeurs solides désigne un cancer très localisé, le stade 2 "un cancer qui reste localisé mais plus avancé qu'au stade 1, cela car la tumeur a une taille supérieure ou a touché un organe de voisinage, le stade 3 une tumeur qui porte préjudice à l'appareil autour ou qui a envahi les ganglions, le stade 4 un cancer avec des métastases" décrit le cancérologue. 

Stade final d'un cancer 

Stade final pour le patient et stade de la tumeur ne sont pas des notions comparables. "Il faut bien différencier le stade de la maladie et la phase terminale de la vie d'un patient. Le stade final d'un cancer n'est pas égal à fin de vie" explique le Dr Alain Toledano. Même si vous avez un cancer de stade 4, il existe des traitements qui contrôlent les métastases. "Des personnes vivent des années avec des métastases" souligne le médecin. 

"Des personnes vivent des années avec des métastases"

Comment savoir le stade d'un cancer ? 

La classification d'un cancer en stades se fait grâce à l'examen clinique. "Certaines métastases se voient, celles sur la peau notamment" souligne le médecin. La plupart du temps, des examens complémentaires d'imagerie sont effectué : scanner, IRM, TEP-scan permettent de voir l'extension de la maladie. "Parfois une endoscopie est réalisée afin de voir si des ganglions sont atteints ou s'il y a envahissement d'un autre organe" indique le Dr Alain Toledano. Des bilans biologiques peuvent également être faits. "Nous avons ainsi une appréciation de l'extension de la maladie" indique le cancérologue.

Quelles différences entre grade et stade d'un cancer ? 

Le stade d'un cancer correspond à un état d'avancement géographique. "Le grade, lui, correspond à l'agressivité du tissu cancéreux" informe le Dr Alain Toledano. Le grade 1 indique un cancer qui n'est pas agressif, le grade 3 un cancer agressif et le stade 2 un cancer moyennement agressif. "Un cancer peut être un cancer débutant de stade 1 mais avoir un grade 3 d'agressivité. Un cancer peut être au stade 4 et avoir un grade 1, c'est-à-dire un cancer de bas grade" explique le cancérologue. "Pour établir un pronostic et le bon traitement il faut avoir ces deux informations : stade du cancer et grade" indique-t-il.

Stades d'un cancer du poumon

Stades du cancer du poumon non à petites cellules (le plus fréquent des cancers du poumon)

  • Stade 1A : la tumeur mesure 3 cm ou moins et n'a pas atteint les ganglions lymphatiques avoisinants
  • Stade 1B : la tumeur mesure de 3 à 5 cm et n'a pas atteint les ganglions lymphatiques avoisinants
  • Stade 2A: la tumeur mesure entre 5 et 7 cm et n'a pas atteint les ganglions lymphatiques avoisinants ou la tumeur mesure moins de 5 cm et s'est propagée aux ganglions lymphatiques avoisinants.
  • Stade 2B : la tumeur mesure entre 5 et 7 cm et s'est propagée aux ganglions lymphatiques avoisinants ou la tumeur mesure plus de 7 cm et elle a envahi ou non les structures autour, mais ne s'est pas propagée aux ganglions lymphatiques avoisinants
  • Stade 3A: la tumeur s'étend aux ganglions lymphatiques du milieu du thorax, du même côté que le poumon touché ou la tumeur mesure plus de 7 cm, elle a envahi ou non les structures autour et s'est propagée aux ganglions lymphatiques avoisinants
  • Stade 3B : la tumeur pulmonaire s'est propagée à la trachée, à l'œsophage, à la colonne vertébrale ou au cœur et aux principaux vaisseaux sanguins du thorax ou la tumeur s'est propagée, d'un côté ou de l'autre, aux ganglions lymphatiques situés près de la clavicule ou la tumeur s'est propagée aux ganglions lymphatiques du côté opposé au poumon touché.
  • Stade 4 : la tumeur s'est propagée dans l'espace qui entoure le poumon ou a migré hors du thorax dans d'autres organes comme le cerveau, les os, le foie ou les glandes surrénales.

Source : ESMO cancer du poumon 

Stades d'un cancer de l'estomac 

  • Stade 1A : les cellules anormales se trouvent dans la couche la plus profonde de la muqueuse (lamina propria) ou dans la sous-muqueuse, mais aucun ganglion lymphatique n'est touché
  • Stade 1B : les cellules anormales se trouvent dans la couche la plus profonde de la muqueuse (lamina propria) ou dans la sous-muqueuse, et dans 1 à 6 ganglions lymphatiques ou les cellules anormales se trouvent dans la couche musculaire ou la sous-séreuse de l'estomac, mais aucun ganglion lymphatique n'est touché.
  • Stade 2 : les cellules anormales se trouvent dans la couche la plus profonde de la muqueuse ( lamina propria) ou dans la sous-muqueuse, et dans 7 à 15 ganglions lymphatiques ou les cellules anormales se trouvent dans la couche musculaire ou dans la sous-séreuse de l'estomac, ainsi que dans 1 à 6 ganglions lymphatiques ou les cellules anormales se trouvent dans la séreuse mais aucun ganglion lymphatique n'est touché.
  • Stade 3A : les cellules anormales se trouvent dans la couche musculaire ou la sous-séreuse de l'estomac et dans 7 à 15 ganglions lymphatiques ou les cellules anormales se trouvent dans la séreuse et dans 1 à 6 ganglions lymphatiques ou la tumeur a envahi les structures qui entourent l'estomac, mais aucun ganglion lymphatique n'est touché
  • Stade 3B : les cellules anormales se trouvent dans la séreuse et dans 7 à 15 ganglions lymphatiques
  • Stade 4 : plus de 15 ganglions lymphatiques sont touchés ou la tumeur s'est propagée aux structures autour de l'estomac ou à d'autres parties du corps. La tumeur a envahi les structures autour de l'estomac et des ganglions lymphatiques sont touchés ou la tumeur n'a pas envahi les structures qui entourent l'estomac, mais plus de 15 ganglions lymphatiques sont touchés ou des métastases ont été trouvées, ce qui signifie que le cancer s'est propagé à d'autres parties du corps.

Source : ESMO Cancer de l'estomac guide pour les patients 

Stades d'un cancer de la prostate 

  • Stade 1 : la tumeur est non perceptible au toucher rectal. 

On distingue :
T1a : tumeur occupant moins de 5% du tissu réséqué (retiré)
T1b : tumeur occupant plus de 5% du tissu réséqué
T1c : tumeur découverte sur une biopsie prostatique en raison d'une élévation du taux de PSA

  • Stade 2

La tumeur est palpable au toucher rectal (présence d'une masse dure) et semble localisé à la glande prostatique.
On distingue :
T2a : tumeur atteignant la moitié d'un lobe ou moins
T2b : tumeur atteignant plus de la moitié d'un lobe mais sans atteindre les 2 lobes
T2c : tumeur atteignant les 2 lobes

  • Stade 3 

Le cancer s'étend en dehors de la prostate et/ou aux vésicules séminales.
On distingue :
T3a : extension du cancer en dehors de la capsule prostatique
T3b : extension du cancer aux vésicules séminales

  • Stade 4 

Le cancer a envahi les organes voisins de la prostate (vessie, rectum, sphincter).

Source : Hifu cancer de la prostate 

Merci au Dr Alain Toledano, cancérologue, radiothérapeute, Directeur médical de l'Institut de Radiochirurgie de Paris (Centre Hartmann), et President de l'Institut Rafael.

Dépistage, évolution et traitements du cancer