Tension oculaire : normale, élevée, basse que faire ?

A ne pas confondre avec la tension artérielle, qui est la pression du sang à l'intérieur des artères, la pression intra-oculaire (PIO) correspond à la pression d'un liquide à l'intérieur de l'œil. La surveiller est indispensable pour prévenir le glaucome.

Qu'est-ce que la tension oculaire ?

La partie avant de l'oeil, entre la cornée et le cristallin est rempli d'une sorte de gel, l'humeur aqueuse. Mesurer la pression produite par ce liquide permet de s'assurer de la tonicité normale de l'œil.

Mesure de la tension oculaire

La pression intra-oculaire se mesure en millimètres de mercure chez l'ophtalmologiste grâce à des appareils à air pulsé.

Comprendre les chiffres de la tension oculaire

Quelle est la valeur normale de la tension oculaire ?

On la considère normale quand elle se situe entre 10 et 21 millimètres de mercure, mais ce chiffre peut varier avec l'âge et même les heures de la journée. Elle doit être à peu près égale dans les deux yeux.

Tension oculaire élevée : symptômes, cause, que faire, la faire baisser naturellement ?

L'élévation anormale de la pression intra-oculaire est asymptomatique, ce qui en fait le danger. "Seule une mesure systématique peut la dépister et celle-ci est d'autant plus importante qu'une pression oculaire anormale en permanence peut conduire au glaucome, une maladie qui endommage les fibres du nerf optique et aboutit, dans les cas les plus graves, à un champ visuel tubulaire (comme si l'on
regardait à travers un tube) ce qui est très invalidant en particulier pour les déplacements
", explique le Dr. Desjardins. Le traitement consistera en l'administration quotidienne d'un collyre, généralement à vie. "Si le traitement médical est insuffisant une intervention chirurgicale et /ou un traitement au laser peuvent être décidés par l'ophtalmologiste", ajoute le Dr. Desjardins. Toutefois, réduire le stress oculaire en pratiquant des exercices simples peut être un plus pour diminuer la tension. Vous pouvez par exemple dessiner le signe de l'infini (le huit inversé) avec les yeux, cligner des yeux pendant deux minutes…

Tension oculaire basse : symptômes, cause, que faire ?

Aussi appelé "hypotonie oculaire", une tension oculaire basse est souvent asymptomatique. Si elle est sévère, elle peut provoquer une baisse de la vision et des douleurs. Le traitement dépendra de la cause. Ces dernières sont diverses : un traumatisme lors d'une chirurgie, un décollement de la rétine, une pathologie ou une inflammation de l'œil, un effet secondaire d'un médicament.

Les huiles essentielles ne doivent jamais entrer en contact avec les yeux,

Des huiles essentielles pour faire baisser la tension ?

"Non seulement, les huiles essentielles ne doivent jamais entrer en contact avec les yeux, mais la tension intraoculaire concerne l'humeur aqueuse et non le système circulatoire. Elle résulte de problèmes locaux d'ordre mécanique (problème d'élimination de l'humeur aqueuse) pour lesquelles les huiles essentielles ne peuvent apporter aucune solution", assure Sylvie Hampikian, pharmaco-toxicologue expert en aromathérapie.

Café et tension oculaire : quels risques ?

Les boissons à base de caféine seraient impliquées dans l'augmentation de la tension oculaire et auraient un lien avec la survenue du glaucome. A une condition toutefois : que la consommation soit importante, de l'ordre de 3 tasses de café quotidiennes. C'est ce que révèle une étude menée en 2012 par des chercheurs de la Harvard Medical School.

Quels sont les collyres indiqués en cas de tension oculaire ?

"C'est l'ophtalmologiste qui peut seul prescrire et suivre le traitement anti glaucomateux en fonction des antécédents du patient, de la sévérité du glaucome et de la réponse au traitement. Plusieurs collyres sont parfois associés", précise notre expert.

Médicaments et tension oculaire : les précautions

En cas de tension oculaire élevée, les anti-inflammatoires type Ibuprofène®, Advil®, Aspirine®, sont susceptibles d'augmenter la pression. Parlez-en à votre médecin.

Mercis au Dr Desjardins et à Sylvie Hampikian, pharmaco-toxicologue expert en aromathérapie.

Ophtalmologie