Abcès cornéen : durée, traitement, complications

L'abcès cornéen est une infection de la cornée qui peut survenir lorsque l'on porte des lentilles de vue trop longtemps ou pendant la nuit. En cas de doute, il est impératif de consulter le plus rapidement possible. Découverte avec le Dr Romain Nicolau, chirurgien ophtalmologiste.

Abcès cornéen : durée, traitement, complications
© Andrey Popov

Définition : c'est quoi un abcès cornéen ?

"L'abcès cornéen est une infection grave de la cornée", indique le Dr Romain Nicolau. La cornée est la partie antérieure de l'œil, équivalente à une vitrine. "Il s'agit d'une surface non vascularisée habituellement protégée des infections par les cellules épithéliales (appelées épithélium cornéen, NDLR) qui forment une barrière", poursuit-il. 

Quels sont les symptômes de l'abcès cornéen ? 

"L'apparition soudaine et aigüe d'un rougissement et de douleurs intenses au niveau de l'œil associés à une gêne à la lumière peuvent être les signes d'un abcès cornéen", détaille le chirurgien ophtalmologiste. Dans certains cas, ces symptômes s'accompagnent d'une baisse de la vision.  

Quelles sont les causes de l'abcès cornéen ? 

L'abcès cornéen survient lorsqu'une bactérie, un champignon ou un parasite présent dans l'eau (appelé amibe) franchit la barrière formée par les cellules épithéliales de la cornée et vient l'infecter. Cela peut se produire dans plusieurs situations. La première est celle d'un port prolongé ou nocturne de lentilles qui viennent irriter et assécher la cornée. "C'est pourquoi il faut absolument respecter les consignes de port et les règles d'hygiènes", prévient le Dr Romain Nicolau. À noter que des cas d'infection par parasites (amibes) peuvent se produire lorsque l'on se baigne avec des lentilles. Des accidents domestiques peuvent aussi provoquer un abcès cornéen. "Il peut s'agir de l'entrée d'un corps étranger comme un morceau métallique ou une plante pendant des travaux ou du jardinage par exemple", détaille-t-il. Un doigt dans l'œil peut aussi venir abîmer la cornée et provoquer une infection. Bien que plus rare, la kératite herpétique est une autre cause de l'abcès cornéen (surinfection bactérienne). "Un patient porteur de greffe de cornée auquel on administre une grande quantité de gouttes à la cortisone (qui fragilise son système immunitaire, NDLR) peut aussi présenter une infection de ce type", conclut le spécialiste. 

Quels sont les risques de complications d'un abcès cornéen ?

Le risque principal d'un abcès cornéen est la perte de la cornée. "Elle peut entraîner une cécité et nécessiter une greffe de cornée en urgence", souligne aussi l'ophtalmologiste. La cornée peut aussi garder une cicatrice et entraîner ce qu'on appelle une taie. "Cela peut donner lieu à une déformation de la vue, comme un astigmatisme important par exemple, ou une gêne visuelle difficilement corrigeable par des lunettes", indique-t-il. 

Quand et qui consulter ?

"Lorsque l'on présente les symptômes de l'abcès cornéen, il faut consulter un ophtalmologiste le plus rapidement possible", prévient le médecin. Seule la lampe à fente dont sont équipés ces spécialistes permettent de poser le diagnostic. 

Quel est le traitement d'un abcès cornéen ?

En fonction de la gravité de l'abcès de la cornée, l'ophtalmologiste renverra le patient à domicile, ou le fera hospitaliser pendant cinq jours au minimum. Dans tous les cas, des gouttes lui sont prescrites ou administrées. "Selon l'origine de l'infection, le patient se verra prescrire des gouttes antibiotiques, antifongiques ou désinfectantes", explique le Dr Romain Nicolau. Lors de l'examen clinique, l'ophtalmologiste effectue souvent en complément un prélèvement au niveau de l'abcès dont les résultats arrivent quelques jours plus tard. "Cela permet de connaître le type d'infection en cours afin de mieux cibler l'abcès et éventuellement d'ajuster le traitement en cours", conclut-il. 

Quel est le temps de cicatrisation d'un abcès cornéen ?

"Le temps de cicatrisation dépend de la gravité de l'abcès", indique le Dr Romain Nicolau. Il peut durer de deux semaines jusqu'à trois mois. 

Merci au Dr Romain Nicolau, chirurgien ophtalmologiste à Paris.

Ophtalmologie