Coup de soleil de l'œil : symptômes, prévention, quels traitements ?

Comme la peau, des yeux trop longtemps exposés au soleil peuvent attraper un "coup de soleil", aussi appelé photokératite. Les yeux clairs sont particulièrement à risque. Symptômes d'alerte, traitements, quelles lunettes de soleil choisir pour l'éviter ? Conseils de Valérie Rubio, opticienne chez Générale d'Optique.

Coup de soleil de l'œil : symptômes, prévention, quels traitements ?
© Sasa Mihajlovic- 123RF

Les rayons UV émis par le soleil ne sont pas sans dangers pour les yeux. Et si on ne porte pas de lunettes ou si elles n'ont pas un indice de protection suffisant, les UV peuvent agresser l’œil et brûler la cornée : c'est ce qu'on appelle un coup de soleil de l’œil ou une photokératite. Cette lésion oculaire peut entraîner des douleurs au niveau de la cornée, des rougeurs, des démangeaisons, des larmoiements de l’œil ou encore, une vision floue. Quelles peuvent être les conséquences pour l’œil et la vue ? Comment soigner un coup de soleil de l’œil ? Quels sont les yeux les plus à risque ?

Définition : qu'appelle-t-on un coup de soleil de l’œil ?

Le coup de soleil de l’œil, aussi appelé la photokératite, est similaire au coup de soleil de la peau. "Il s'agit d'une lésion de la surface oculaire. L'ensemble de l'œil (paupière, rétine, cornée, cristallin) souffre de cette brûlure provoquée par les rayons UV émis par le soleil", définit Valérie Rubio, opticienne diplômée Générale d'Optique et spécialiste de l'optique chez les enfants. Cela peut survenir lors d'un bain de soleil, d'une activité sur la plage, d'une baignade en mer, d'une sortie en bateau, d'une randonnée en montagne ou sur les pistes de ski par exemple.

Schéma cornée kératite
Où se trouve la cornée ? © DR - Journal des Femmes

Quels sont les symptômes ?

Le coup de soleil de l’œil est responsable de plusieurs symptômes qui apparaissent généralement entre 3 et 12 heures après l'exposition au soleil :

  • Yeux rouges.
  • Yeux qui pleurent beaucoup.
  • Yeux gonflés.
  • Yeux qui grattent ou qui font mal.
  • Une sensation de corps étranger dans l’œil.
  • Parfois, une vision floue.

Quelles sont les causes ? 

Le coup de soleil de l’œil survient suite à une exposition non protégée aux UV du soleil. Une exposition au soleil de 20 minutes pour les personnes les plus sensibles peut suffire à provoquer une brûlure de la cornée, d'où l'importance de mettre des lunettes de soleil avec un niveau de protection suffisant. Demandez conseil auprès de votre opticien afin qu'il détermine au mieux le niveau de protection solaire, selon vos activités et vos besoins.

Quelles sont les personnes les plus à risque ?

Les jeunes enfants sont plus sensibles au soleil car leur cristallin ne filtre pas les UV.

"Les personnes avec une peau claire et des yeux bleus sont les plus à risque de présenter un coup de soleil de la peau, mais également de l’œil. Les bébés et les jeunes enfants sont également plus sensibles au soleil car leur cristallin ne filtre pas les UV. Le pouvoir filtrant ne commence qu'à partir de l'âge de 12 ans et est complètement effectif vers l'âge de 20 ans. Les personnes qui ont des problèmes de vue (avec une myopie par exemple), n'ont en revanche pas plus de risques d'avoir un coup de soleil de l’œil. Leur cristallin n'est pas plus fin, ni plus sensible par rapport aux personnes sans problèmes de vue", indique notre interlocutrice. 

Quelles sont les conséquences en cas de soleil de l’œil ?

Un coup de soleil de l’œil peut se soigner et être réversible, s'il est pris en charge à temps et si on agit vite. En revanche, si on le néglige, il peut entraîner des effets graves comme : 

  • Une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)
  • Une sécheresse oculaire chronique "qui peut paraître anodine, mais qui en réalité est très contraignante au quotidien. Au niveau de l'échelle de douleur, on associe la douleur d'une sécheresse oculaire à celle d'une angine", précise Valérie Rubio. 
  • Un mélanome de l’œil (un cancer)
  • Une cataracte

Que faire après un coup de soleil de l’œil ?

Si vous pensez avoir une photokératite après une exposition au soleil sans vous être protégé(e), mettez-vous directement à l'intérieur (idéalement une pièce sombre) ou à l'ombre et rafraîchissez vos yeux avec un tissu propre imbibé d'eau froide ou un masque rempli de gel placé quelques minutes au frais (il en existe en pharmacie ou dans les magasins de beauté ou d'hygiène). Évitez de vous frotter ou de vous gratter les yeux pour minimiser le risque d'infection et d'irritation. "Les personnes qui portent des lentilles ne doivent plus les porter et les troquer contre des lunettes jusqu'à la complète guérison", conseille notre interlocutrice. Enfin, évitez le plus possible d'aller au soleil tant que le coup de soleil n'est pas guéri et que les tissus de l'œil ne sont pas totalement réparés.

Quand et qui consulter ?

Si, après une exposition au soleil (en bateau, à la mer, à la montagne...), vous observez l'apparition de symptômes cités ci-dessus, "le mieux est de consulter un ophtalmologue afin qu'il examine la cornée de l’œil et qu'il évalue l'étendue de la brûlure (si des tissus profonds ont été endommagés par exemple). En fonction des signes cliniques et de la sévérité du coup de soleil, il pourra prescrire un traitement adéquat", précise Valérie Rubio. 

Traitements  : comment soigner un coup de soleil de l’œil ?

Dans la plupart des cas, un coup de soleil de l’œil est réversible. Parfois non, si les tissus profonds sont bien endommagés. Dans tous les cas, "seul un médecin, comme un généraliste ou un ophtalmologue peut prescrire un traitement adapté pour soigner un coup de soleil. Un produit désinfectant sera souvent prescrit pour désinfecter l’œil et éviter les infections", indique l'opticienne. De même, un gel antibiotique permet de réduire le risque d'infection au niveau de l’œil. "Le médecin peut également prescrire un gel ophtalmique à base de vitamine A ou un collyre cicatrisant, deux produits qui vont aider à cicatriser et à régénérer les tissus endommagés", poursuit-elle. Des antidouleurs (paracétamol) peuvent permettre de soulager les symptômes. 

Comment prévenir le coup de soleil de l’œil ?

Les lunettes de soleil doivent avoir un bon indice de protection : 3 au minimum, 4 pour les enfants.

La prévention est la meilleure des solutions pour éviter d'avoir un coup de soleil aux yeux. 

  • Évitez de vous exposer au soleil, surtout aux heures où le soleil est le plus agressif (11h-18h). Si vous n'avez pas le choix, essayez de vous abriter sous un parasol ou dans un coin ombragé.
  • Portez toujours un chapeau à larges rebords ou une casquette si vous êtes au soleil, cela ne protège pas à 100% mais limitera l'atteinte des UV au niveau des yeux.
  • Portez toujours des lunettes de soleil "avec un bon indice de protection (de 3 au minimum, 4 pour les enfants ou si vous allez en montagne ou en mer), avec des verres portant un marquage CE qui atteste de la conformité européenne et qui ont une réelle efficacité pour filtrer les UV. Par ailleurs, les lunettes doivent avoir une monture bien enveloppante pour se protéger des UV qui se reflètent sur le sable, sur l'eau, sur la neige voire même sur l'herbe et qui peuvent atteindre les yeux par le bas des lunettes ou par les côtés", insiste Valérie Rubio. Enfin, ne confondez pas la teinte des verres et le niveau de protection : "Des lunettes avec des verres foncés ne garantissent pas forcément un bon niveau de protection. La catégorie de la protection est indiquée sur le verre ou sur les branches, demandez conseil à votre opticien."

En savoir + :

  • Les yeux des enfants, surtout avant 12 ans, sont particulièrement sensibles aux rayons du soleil, il est donc indispensable que les parents leur mettent des lunettes de soleil adaptées (avec un niveau de protection de 4) dès qu'ils s'exposent. 

Merci à Valérie Rubio, opticienne diplômée Générale d'Optique et spécialiste de l'optique chez les enfants.

Ophtalmologie