Blanchiment dentaire : prix, technique, conseils de dentiste

"Blanchiment dentaire : prix, technique, conseils de dentiste"

Gouttière, détartrage, dentifrice blanchissant... Il y a 1001 façons de blanchir ses dents. Mais le faire sans risque et avec un vrai résultat demande de passer par le dentiste. Tour des méthodes et tarifs avec le Dr Camille Inquimbert, chirurgien-dentiste à Montpellier.

Le blanchiment dentaire est une pratique esthétique qui permet d'éclaircir la teinte des dents. Il est traditionnellement réalisé chez le chirurgien dentiste, mais il existe aussi des kits de blanchiment en vente en pharmacie, en parapharmacie et même sur internet qui permettent de faire un blanchiment des dents soi-même, à la maison. Certains établissements, comme les bars à sourire, proposent également des blanchiments de dents. "Mais attention, pour obtenir le résultat que vous souhaitez en toute sécurité il est recommandé de réaliser ce blanchiment chez un chirurgien-dentiste, avertit le Dr Camille Inquimbert, chirurgien-dentiste à Montpellier. Aujourd'hui, la majorité des produits en vente libre sur le marché ne sont pas conformes aux réglementations de l'Union européenne ou aux réglementations nationales sur les produits cosmétiques. Les produits doivent avoir un pH relativement neutre afin de réduire les dommages potentiels et les sensibilités des dents", précise la spécialiste.

Quel est le prix d'un blanchiment dentaire ?

Il faut compter entre 600 euros et 1 200 euros sur 2 séances minimum, selon la technique utilisée par le dentiste. Le blanchiment dentaire est non pris en charge par la Sécurité sociale. A noter que les prix peuvent varier grandement entre un blanchiment dentaire réalisé chez un dentiste à Paris ou en province.

Le détartrage blanchit-il les dents ?

Il existe plusieurs techniques pour rendre les dents plus blanches. Dans le cas d'une coloration dite "de surface", c'est-à-dire liée à des agents tâchant (café, thé, tabac, etc.), un simple détartrage suivi d'un polissage est proposé par le dentiste. "Néanmoins il faut savoir que ces colorations peuvent facilement être évitées, avec une bonne hygiène bucco-dentaire, un brossage deux minutes matin et soir avec une brosse à dent manuelle ou électrique souple. En évitant de cumuler le thé, le café, le vin, les fruits rouges en cours de journée (il est recommandé de ne pas grignoter entre les repas et de boire que de l'eau)", observe la spécialiste. Le détartrage est pris en charge 2 fois par an. 

Que valent les dentifrices et bains de bouche blanchissants ?

"Les dentifrices blanchissants et certains bains de bouche peuvent nettoyer quelques taches extrinsèques dite "de surface" mais il faut faire attention à leur composition et demander conseil à votre chirurgien-dentiste avant utilisation quotidienne", conseille le Dr Camille Inquimbert. Dans tous les cas, seul un traitement à base de peroxyde d'hydrogène éliminera en profondeur les pigments colorés présents dans la dentine et peut faire gagner véritablement en teinte et en luminosité.

Quelle est l'efficacité des gouttières pour blanchir les dents ?

gouttière blanchiment dentaire
Gouttières de blanchiment dentaire © 123rf

"Le chirurgien-dentiste vous réalise des gouttières sur-mesure grâce à une prise d'empreinte de vos dents et vous donne du produit en seringue à appliquer chaque jour dans les gouttières. Vous pouvez voir un changement à partir de 5 jours. Le traitement dure en général de 8 à 15 jours en fonction des résultats obtenus. Vous pouvez conserver vos gouttières sur-mesure et recommander uniquement le produit pour recommencer un traitement éclaircissant dans l'avenir. Les gouttières se portent la nuit ou le jour à votre convenance", note la chirurgien-dentiste. Pour les personnes qui cherchent une solution sans contrainte, "des gouttières prêt-à-porter et préchargées en gel permettent un traitement d'éclaircissement très confortable. La gouttière s'adapte à la forme de vos dents. Vous pouvez voir un changement à partir de 5 jours. La durée du traitement est de 10 à 20 jours avec un port de 60 à 90 min par jour. Ce type de gouttière est disponible chez les chirurgiens-dentistes", remarque la spécialiste. En dehors des cabinets dentaires, le résultat des gouttières dentaires est quasi nul et surtout elles ne sont pas adaptées à la dentition de chaque personne. Le produit peut s'écouler en dehors des gouttières et irriter les gencives. A éviter.

Comment fonctionne la micro-abrasion ?

La micro-abrasion est utilisée en complément d'un blanchiment. Elle élimine les taches par une action mécanique sur la dent, à l'aide d'une pâte abrasive. Cela ne concerne que les colorations superficielles.

Que contiennent les produits de blanchiment dentaire ?

Les produits de blanchiment des dents s'appliquent sous la forme de gels, directement sur les dents à l'aide de gouttière ou sur des bandelettes transparentes autocollantes. Ils contiennent tous du péroxyde d'hydrogène. Il s'agit en fait d'eau oxygénée qui, en pénétrant dans la dent, va oxyder les molécules foncées et atténuer ainsi les tâches te les décolorations. Plus la concentration en péroxyde d'hydrogène est forte, plus les dents deviennent blanches, mais plus les dents se fragilisent, ce qui n'est pas sans danger. À domicile ou dans des centres spécialisés, les produits de blanchiment utilisés ne doivent pas contenir plus de 0,1% de peroxyde d'hydrogène. Chez le dentiste, les taux peuvent aller jusqu'à 6%. Les produits dont la concentration est supérieure à 6% sont interdits sur le territoire des Etats membres de l'Union européenne. 

Quelle est l'efficacité des kits de blanchiment ?

Des kits de blanchiment vendus en pharmacie, parapharmacie et grandes surfaces. Ils sont moins concentrés que les produits médicaux (pas plus de 0.1% de péroxyde d'hydrogène sinon ils sont illégaux). On les trouve sous forme de bandes adhésives, de gels à appliquer, de gouttières jetables à coller sur les dents. Ils éclaircissent très légèrement la couleur.

Quelles sont les solutions naturelles pour blanchir les dents ?

Les fabricants de dentifrices blancheur l'ont bien compris : en ajoutant des agents polissant dans les dentifrices, on arrive à débarrasser les dents de leurs saletés superficielles. Ces agents sont le plus souvent composés de poudre de bicarbonate. Alors pourquoi ne pas en utiliser directement, comme le fait Manou ? "Le bicarbonate est ma solution favorite. Je le mélange avec de l'eau jusqu'à obtenir une pâte que j'applique sur mes dents pendant 10 à 15 minutes. Le résultat est merveilleux et ça donne un beau sourire...
Réponse : parce que ces méthodes abîment les dents. "Poudre de bicarbonate, mais aussi grains de silice ou encore charbon végétal, dans tous les cas le résultat est le même : si leur effet polissant est réel, ils sont tous trop abrasifs pour les dents et risquent tous d'endommager l'émail." De même, n'utilisez surtout pas de citron. S'il est vrai qu'il donne une impression de dents plus blanches, l'acidité contribue à déminéraliser l'émail et provoque rapidement des lésions carieuses.

Faut-il éviter certains aliments quand on fait un blanchiment ?

"Il n'est pas nécessaire de proscrire les boissons et aliments qui coloreront plus facilement vos dents car à la fin de votre traitement d'éclaircissement, vous reprendrez vos habitudes quotidiennes", nuance la spécialiste.

Quelles sont les contre-indications du blanchiment dentaire ?

Le blanchiment est exclusivement réservé à l'adulte

Les contre-indications au blanchiment des dents sont nombreuses. Ainsi, le blanchiment est exclusivement réservé à l'adulte et ne doit pas être fait chez l'enfant ou l'adolescent. Il ne doit pas non plus être entrepris en présence des caries ou de lésions d'usure ou d'abrasion, ni en cas d'hypersensibilité dentaire. Mieux vaut donc consulter son chirurgien dentiste pour s'assurer que toutes les dents sont saines avant de d'effectuer un blanchiment des dents. La femme enceinte doit, elle, prendre l'avis de son médecin. Enfin, le tabac n'est pas une contre-indication à la réalisation d'un traitement d'éclaircissement mais son arrêt permettra de conserver le résultat obtenu.

Quels sont les risques des produits ?

Les risques des produits utilisés pour le blanchiment des dents surviennent essentiellement lorsque les concentrations sont supérieures à celles autorisées. Ils sont assez nombreux allant de l'hypersensibilité dentaire à la modification de l'émail ou à l'usure prématurée des dents, en passant par l'irritation de la bouche ou des gencives, la fragilisation des surfaces de plombage ou la dégradation des jonctions entre la dent et les amalgames.

Compte tenu des risques, la prudence s'impose et il est conseillé de ne pas effectuer trop fréquemment des séances de blanchiment des dents. "N'oubliez pas, votre dentiste connait votre état de santé bucco-dentaire et va vous proposer la meilleure solution pour obtenir le résultat que vous souhaitez.  Votre dentiste peut aussi vous aider à comprendre comment cela fonctionne, surveiller votre traitement, traiter les sensibilités qui peuvent parfois apparaître et adapter le traitement si nécessaire", poursuit le Dr Camille Inquimbert.

Merci au Dr Camille Inquimbert, chirurgien-dentiste à Montpellier.

Dents