Dents sensibles au froid, au chaud : que faire ?

Chargement de votre vidéo
"Dents sensibles au froid, au chaud : que faire ?"

L'hypersensibilité dentaire, communément appelée "dents sensibles", est l'une des douleurs dentaires les plus répandues. 15 à 20% des adultes en souffriraient. La plupart du temps sans gravité, elle résulte de l'atteinte d'un tissu dentaire : la dentine. Quels sont ses facteurs et ses causes ? Quel traitement est proposé au patient ?

C'est quoi l'hypersensibilité dentaire ?

Vos dents vous font mal lorsque vous buvez votre thé ou au contraire lorsque vous dégustez un sorbet glacé ? C'est peut-être une hypersensibilité dentaire. Cette affection fréquente se manifeste par des douleurs dentaires, qui se déclenchent dans des situations très particulières : avec un aliment trop chaud ou trop froid, en se rinçant la bouche ou en se brossant les dents, en respirant un air trop frais par une journée d'hiver, etc.

Symptômes

L'hypersensibilité dentinaire (liée à la dentine, l'ivoire de la dent) se manifeste par des douleurs dentaires brèves mais aiguës en présence de certains facteurs de risque. La douleur peut se manifester avec un liquide chaud (café), froid (eau glacée), des aliments sucrés, des aliments acides ou avec la brosse à dent lors du brossage.

Quelle différence avec une carie ?  Les douleurs liées à l'hypersensibilité dentaire peuvent ressembler à celles d'une carie. Pour faire la différence, "c'est simple, nous explique le Dr Christophe Dr Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l'UFSBDContrairement aux douleurs dentaires consécutives à des caries, les douleurs d'hypersensibilité dentaire ne sont pas localisées sur une dent précise mais sur l'ensemble de la dentition."

Il faut utiliser une brosse à dents manuelle ou électrique à poils ultra souples.

Causes

C'est la mise à nu de la dentine qui est à l'origine de l'hypersensibilité dentaire. Cette dentine est, avec le cément, la pulpe, et l'émail, l'un des quatre tissus qui constituent la dent. Elle est protégée par les gencives et l'émail qui enveloppe les dents. Mais "en présence de certaines pathologies, ou à la suite de certains traumatismes, la dentine n'est plus protégée, des trous microscopiques à la surface de la dent sont mis à nu, faisant communiquer l'extérieur de la dent avec la zone où se trouve le nerf par l'intermédiaire de minuscules canaux appelé tubuli dentinaires, ce qui rend la dent sensible en présence de certains facteurs", décrit le Dr Lequart, chirurgien-dentiste.

Il existe différentes causes d'exposition de la dentine : 

  • L'inflammation gingivale : cette affection peut entraîner la rétractation de la gencive, ce qui a pour effet de découvrir une partie de la racine de la dent.
  • Le détartrage, qui peut provoquer une douleur provisoire.
  • Un brossage incorrect : l'utilisation d'un dentifrice trop abrasif, ou d'une brosse trop dure, une mauvaise technique, etc…
  • Une dent fracturée ou ébréchée, usée par un bruxisme, c'est-à-dire un serrement ou un grincement involontaire des dents.
  • Une alimentation acide qui va dissoudre l'émail, peuvent également être responsable d'hypersensibilité dentaire.

Des maladies qui fragilisent la dentine : les pathologies qui provoquent des régurgitations acides fréquentes peuvent causer des hypersensibilités dentaires. C'est le cas notamment des troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie), de certains cancers à cause des chimiothérapies, des reflux gastro-œsophagiens (RGO). La grossesse est également une période où l'on peut parfois souffrir de sensibilité dentaire du fait des vomissements du premier trimestre. 

Traitements

Une fois le diagnostic posé, l'hypersensibilité dentinaire se traite en utilisant une brosse à dents manuelle ou électrique à poils ultra souples (protection de la gencive), un dentifrice désensibilisant et des bains de bouches des gels fluorés, délivrés sur ordonnance. Il existe aussi des produits désensibilisants, comme des vernis, qui vont également combler les micro-trous de la dentine. Une séance chez le dentiste suffit pour le poser. L'apparition d'une sensibilité dentaire, même intermittente, est un motif de consultation chez le dentiste.

Quels dentifrices choisir ?

Il existe des dentifrices dédiés aux dents sensibles. Sont-ils efficaces ?" Oui, ils améliorent les problèmes de sensibilité dentaire lorsqu'ils sont utilisés sur le long cours. Ils contiennent en effet du chlorure de strontium qui obstrue les micro-trous formés à la surface de l'émail. Bien sûr, il convient d'adopter en parallèle les bons gestes préventifs, en particulier de ne pas consommer trop d'aliments acides", conseille le Dr Lequart. Il existe aussi des dentifrices qui permettent de constituer un émail de substitution et qui protègent les dents des attaques acides, y compris au niveau de la gencive. "A la différence des dentifrices dents sensibles dont les composants servent en quelque sorte de bouchons pour combler les trous de l'émail, ces dentifrices-là créent une pellicule microscopique intégrale à la surface de la dentine."  Il faut par contre éviter d'utiliser régulièrement des dentifrices "blancheur" trop abrasifs. A force, ils ont un effet décapant qui contribue à abîmer l'émail.

Quelle brosse à dents choisir ?

Des gencives abîmées et rétractées peuvent elles aussi contribuer à exposer la dentine et à rendre les dents sensibles. En cause les brossages traumatiques, particulièrement appuyés. Si vous êtes du genre à vous brosser les dents énergiquement avec une brosse dure et de préférence dans le sens horizontal, toutes les conditions sont réunies pour agresser vos gencives.

Opter pour une brosse à dents à poils souples et un brossage méthodique : brosser le haut et le bas séparément, alterner mouvements verticaux et rotatifs, brosser toujours du rouge vers le blanc, c'est-à-dire des gencives vers la dent et ne pas oublier la face interne des dents, ainsi que les dents de sagesse, parfois plus difficiles à atteindre. "Des conseils d'autant plus importants si les dents sont mal positionnées et mal alignées donc plus difficiles à nettoyer. Avec l'âge par ailleurs, la gencive s'affaisse et devient plus mince, le brossage doit donc être également le plus doux possible", ajoute Christophe Lequart.

Quels aliments à éviter ?

"Pour protéger l'émail, il faut éviter la consommation d'aliments acides car ils le déminéralisent progressivement et le rendent plus friable", conseille le Dr Lequart. On évitera donc les agrumes (citrons, pamplemousses, oranges) frais ou en jus, mais aussi certains légumes comme la tomate, l'oseille ou le cresson. Prudence aussi avec les sodas, les boissons énergétiques, les bonbons acidulés et les médicaments à base de vitamine C, tous très acides. 

Peut-on utiliser du bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de sodium est surtout connu pour faire disparaître les tâches sur les dents et aider à retrouver un sourire éclatant. Il faut toutefois être prudent lorsqu'on l'utilise directement sur la brosse à dents. "Il contient en effet de gros grains de bicarbonate, dont l'effet, davantage abrasif que polissant, finit par endommager l'émail", prévient le Dr Lequart.

Pour éviter de souffrir d'hypersensibilité dentaire mieux vaut utiliser les dentifrices "blancheur" qui contiennent aussi du bicarbonate de sodium mais totalement inoffensif pour les dents, sans en abuser car à la longue ils décapent l'émail.  

Merci au Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste.

Dents