Brosse à dent : bien la choisir, électrique, manuelle, poils

Manuelle, électrique, oscillo-rotative, sonique... Il existe un large choix de brosse à dent dans le commerce. Comment bien la choisir ? Avec des poils souples, medium ou durs ? Quel modèle est le plus efficace ? Et chez l'enfant ? Quand la changer ? Les conseils d'une experte de la santé bucco-dentaire.

Brosse à dent : bien la choisir, électrique, manuelle, poils
© Dzmitry Marhun - 123RF

La brosse à dents est un outil indispensable à la bonne hygiène bucco-dentaire. Se brosser les dents au moins deux fois par jour (matin et soir) pendant au moins 2 minutes élimine la plaque dentaire, évite la prolifération des microbes et prévient la formation de caries. Comment bien choisir sa brosse à dents ? A poils souples, medium ou durs ? Brosse à dents manuelle ou électrique : laquelle est la plus efficace ? Quand la changer ? Réponses de Delphine Riss, responsable scientifique Oral-B.

Brosse à dents manuelle : avantages, inconvénients ?

Avantages : la brosse à dents manuelle est plus économique (il faut compter entre 3 et 5 euros pour une brosse à dents manuelle de qualité) et s'emporte facilement en déplacement. Comme elle est manipulée manuellement, elle permet de mieux contrôler son brossage. 

Inconvénients : "Pour un brossage vraiment efficace, la brosse à dents manuelle nécessite d'être consciencieux. En outre, des recherches ont également montré que les utilisateurs manuels ont tendance à appuyer trop fort avec leur brosse manuelle", ce qui peut blesser la gencive ou altérer l'émail de la dent, souligne l'experte. 

Brosse à dents électrique : avantages, inconvénients ?

Avantages : pour le même temps de brossage, la brosse à dents électriques enlève plus de plaque dentaire qu'une brosse à dents manuelle. Sa tête rotative ronde permet d'atteindre tous les interstices de la dentition. Elle diminue le risque de saignements et préserve davantage les gencives. Préférez les brosses à dents avec une petite tête (ni trop large, ni trop longue) pour nettoyer en profondeur et les brosses rechargeables plutôt que celles à piles qui ont tendance à moins bien brosser lorsque les piles sont en fin de course. 

Inconvénients : son risque est de se contenter d'un brossage "rapide" sous prétexte qu'elle nettoie les dents automatiquement. Elle est également plus onéreuse qu'une brosse à dents manuelle. Comptez entre 30 et 150 euros. Les brossettes coûtent environ 5 euros pièce. 

Il en existe deux types :

  • La brosse à dents oscillo-rotative à petite tête ronde qui "permet un brossage plus précis, dent par dent, et un accès facilité à toutes les surfaces (bordure gingivale, espaces interdentaire…)", indique notre interlocutrice. Elle est particulièrement recommandée pour les personnes ayant les gencives et les dents sensibles puisqu'il suffit de poser la brosse sur chaque dent. "Les brosses oscillo-rotatives sont également équipées pour la plupart d'un détecteur de pression aidant l'utilisateur à contrôler sa pression de brossage", poursuit-elle.
  • La brosse à dents sonique, aussi efficace, a généralement une tête ovale et ressemble à une brosse à dents manuelle. Elle a pour particularité d'avoir des poils qui vibrent à un rythme plus rapide (jusqu'à 30 000 mouvements par minute), ce qui permet d'avoir un mouvement de brossage plus efficace. 

Comparatif des brosses à dents

Caractéristiques Brosse à dents manuelle Brosse à dents oscillo-rotative Brosse à dents sonique
Forme de la brossette Ovale Ronde Ovale
Mouvements Manuels Rotatifs Vibrants
Efficacité Bonne, si le brossage est rigoureux (durée supérieure à 2 minutes, mouvements précis) Brossage précis et dent par dent, jusqu'au bord de la gencive Brossage précis qui permet d'enlever en profondeur la plaque collée
Prix Entre 3 et 5 euros Entre 30 et 120 euros Entre 50 et 150 euros

Quel type de poils choisir ?

Les différents types de poils ont été créés pour répondre à différentes attentes et besoins des utilisateurs.

Le poil souple est "particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de saignements lors du brossage, de sensibilité dentaire ou gingivale ou encore pour les enfants", indique notre interlocutrice. Le poil souple agresse moins l'émail de la dent et la gencive. 

Le poil medium est destiné aux personnes sans problème dentaire particulier.

Le poil dur n'est pas recommandé surtout si on a tendance à se brosser les dents de manière énergique. Il peut agresser l'émail des dents, entraîner des lésions des gencives voire la déchausser

Les poils synthétiques limitent davantage la prolifération des bactéries que les poils naturels.

Sachez qu'il existe des têtes de brosses orthodontiques adaptées à des besoins particuliers, par exemple pour les patients porteurs de bagues orthodontiques ou d'appareils dentaires, et des poils extra-souples pour les personnes atteintes d'une maladie gingivale. Votre dentiste pourra vous renseigner. 

Changer de brosse à dents tous les 3 mois.

Quelle brosse à dents après une chirurgie dentaire ?

Après une chirurgie, une excellente hygiène bucco-dentaire est indispensable pour éviter toute complication et tout risque d'échec du traitement. "Dans les jours qui suivent, le patient devra utiliser une brosse chirurgicale. Après 10 jours, il pourra reprendre sa brosse électrique oscillo-rotative, en utilisant une tête souple et une vitesse réduite" indique notre spécialiste.

Quelle brosse à dents lors d'une hypersensibilité dentaire ?

"Un patient souffrant de sensibilité dentaire pourra utiliser une brosse oscillo-rotative avec une tête souple, une vitesse réduite, en l'associant à un dentifrice au fluor stanneux stabilisé (un fluorure couramment utilisé dans les dentifrices, qui est un excellent agent anti-carie et anti-microbien)", préconise-t-elle.

Quelle brosse à dents chez l'enfant ?

Les brosses à dents électriques adaptées aux enfants (avec une petite tête et des poils bien serrés et souples) permettent de les accompagner dans leur routine grâce à des technologies ludiques et efficaces, comme le minuteur intégré à la brosse à dents qui permet de donner plus de repères à l'enfant ou des brossettes souples qui s'adaptent aux petites bouches, conseille notre experte. "Mais au-delà du choix de la brosse à dents elle-même, l'important est d'accompagner les enfants dans l'apprentissage de l'hygiène dentaire et ce dès leur premier âge afin d'ancrer de bonnes habitudes pour toute leur vie. Malheureusement, ils perçoivent souvent cela comme une corvée et rendre ce geste ludique peut vraiment permettre d'instaurer une routine, au moment du coucher ou le matin après le petit-déjeuner", tient à préciser notre interlocutrice. 

Quand changer sa brosse à dents ou la brossette de sa brosse électrique ?

→ En temps normal ?

L'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) recommande de remplacer sa brosse ou sa tête de brosse tous les 3 mois, soit à chaque changement de saison. Il faut donc acheter 4 brosses (ou brossettes) par an et par personne "En réalité, l'usure d'une brossette varie en fonction de l'utilisation qui en est faite. Si les poils sont effilochés ou trop tordus, il est temps de changer de brosse puisqu'elle perd en efficacité", précise notre experte.

→ Après avoir été malade ?

Après avoir été malade (rhume, angine...), il est recommandé de changer de brosse à dents : "en effet, les poils ne tuent pas les bactéries présentes dans votre bouche et ne servent donc pas de rempart contre la maladie", justifie notre spécialiste.

Merci à Delphine Riss, responsable scientifique chez Oral-B.

Dents