Cure detox : menu, boisson, contre-indications, comment faire ?

Après les fêtes, il peut être bon d'accorder une cure detox au corps afin de le nettoyer des excès. Celle-ci permet à l'organisme de se reposer et de stimuler les organes (comme le foie) chargés d'éliminer les toxines. A condition de le faire sans prendre de risques. Mode d'emploi.

Cure detox : menu, boisson, contre-indications, comment faire ?
© serezniy- 123 RF

Définition : c'est quoi une cure detox ?

Les reins et le foie filtrent les déchets du corps, quand les intestins se chargent de les évacuer. Lorsqu'ils ne parviennent plus à jouer leur rôle, l'état général est perturbé. Fatigue, teint brouillé, digestion lente, rétention d'eau... Les fonctions d'élimination ont besoin d'être stimulées pour assurer un bon drainage des organes. La cure détox a pour objectif de débarrasser l'organisme de toutes les toxines qu'il a accumulées au fil des repas. Une mauvaise alimentation, riche en graisse, ainsi que le stress favoriseraient leur bonne évacuation et pourraient être responsables de divers symptômes.

Cure detox après les fêtes 

Il peut être intéressant de "detoxifier" l'organisme après les riches repas des fêtes de fin d'année. Le but étant de le désencrasser et le mettre au repos. Sans aller jusqu'à une vraie cure détox, on peut déjà manger plus light (c'est-à-dire moins gras, moins sucré et sans alcool).

Une cure detox pour maigrir ?

Si vous faites une cure detox pour perdre du poids, vous risquez d'être déçue. La cure vous fera peut-être perdre quelques kilos temporairement mais ils seront vite repris. Comme avec n'importe quel régime, rien ne sert d'exclure des aliments et d'affamer l'organisme trop longtemps car il finit toujours par chercher à combler le manque. "Ce que l'on perd dans ce genre de cure, c'est de l'eau et des muscles, étant donné le manque de protéines, souligne la nutritionniste Caroline Le Marchand-Duros. Cela n'est donc aucunement souhaitable pour qui souhaite perdre du poids et sculpter sa silhouette." 

Menu detox : que manger ?

Beaucoup de fruits et légumes, du poisson, des soupes, veloutés ou encore de la tisane, voilà la base d'une cure détox. Néanmoins, gardons en tête que la véritable détox repose sur une vie saine et une alimentation équilibrée au quotidien !

Jus de citron

Chaque matin, on peut nettoyer son corps en buvant le jus d'un demi-citron (bio) mélangé à un verre d'eau tiède. Pour que ceci soit efficace, il faut boire son jus au réveil à jeun et ne manger que 20-30 minutes après. Ce geste quotidien favorise l'élimination des déchets et toxines accumulés dans le corps, stimule le foie et le système immunitaire, soulage les maux digestifs, favorise la digestion et redonne de l'énergie. Le potassium, la vitamine B et les minéraux que contient le citron aident à prévenir des maladies. La vitamine C est très utile pour combattre les virus de l'hiver. Les antioxydants ont un réel impact sur la peau et l'aspect "bonne mine". Enfin, les flavonoïdes que contient cet agrume protègent du vieillissement et des risques cardio-vasculaires. En somme, le citron est un allié santé de taille dans de nombreux domaines et ce réflexe matinal est essentiel durant une cure détox.

Des fruits et des légumes

Plus que pour une cure détox, les aliments suivants sont bons pour le corps de façon générale. Ils aident à supporter les excès alimentaires, à prévenir la maladie, à stimuler le processus de nettoyage de l'organisme afin de réactiver l'aptitude naturelle à régénérer et guérir. On choisit donc : des fruits et légumes contenant beaucoup d'antioxydants, de fibres et d'eau. On les privilégie de saison, et idéalement, on consulte un praticien en ayurvéda pour savoir si notre constitution ayurvédique nous conseille de les consommer cuits ou crus (sous forme de jus frais par exemple). 

Les bons légumes (à choisir de saison bien évidemment) :

  • Artichaut : riche en vitamines C et K et en antioxydants.
  • Asperge : diurétique, draine le foie et élimine les toxines du corps, riche en folates, c'est un antistress naturel.
  • Coriandre fraîche : riche en micronutriments, chasse les métaux lourds de l'organisme.
  • Carotte : très riche en glutathion qui est bon pour le foie, riche en bêta-carotène et antioxydants qui favorisent le fonctionnement du système immunitaire.
  • Chou : riche en soufre, en oligoéléments, en antioxydants, stimule les enzymes détoxifiantes du foie et purifie le sang.
  • Betteraves : purifie le foie et le sang, participe à la décomposition des graisses, riche en antioxydants et en fibres.
  • Épinard : riche en micronutriments, haute teneur en potassium, très alcalinisant et diurétique.
  • Radis noir : aide à régénérer le foie, drainer la vésicule biliaire et les reins, antioxydant, source de soufre, de magnésium, de potassium et de calcium.
  • Ail : antioxydant et antibactérien naturel, aide à nettoyer le système intestinal, riche en minéraux.
  • Céleri : diurétique, riche en fibres et en vitamine C et B9.
  • Gingembre et curcuma : anti-inflammatoires et diurétique (il est bon d'associer le curcuma au poivre noir).

Les bons fruits

  • Avocat : soutient le bon fonctionnement du foie, contient du glutathion qui permet de nettoyer les substances chimiques accumulées dans l'organisme.
  • Ananas : diurétique, riche en enzyme qui favorise la bonne digestion et en fibres.
  • Pomme : riche en fibres et en pectine qui aide à nettoyer le corps des déchets et des métaux lourds.
  • Grenade : riche en antioxydants, améliore la circulation sanguine et lymphatique

Les fruits se digérant rapidement, on préfère donc les consommer entre les repas pour ne pas perturber le processus digestif. 

• Les bonnes et mauvaises associations à éviter

Durant la cure détox, on privilégiera les viandes blanches et les poissons, on supprimera à 100 % les produits laitiers et on diminuera le gluten au maximum.

  • On fera également attention aux bonnes associations en évitant de consommer au cours du même repas les protéines et les glucides qui seront plus complexes à digérer et consommeront de l'énergie.
  • On évitera le sucre, les céréales, l'alcool, le tabac, le café, le thé (mis à part un thé vert ou thé Matcha).
  • On prendra soin de boire beaucoup d'eau et de pratiquer un sport doux comme la marche ou le yoga.

Cure detox et jeûne

Il y a plusieurs niveaux de cures détox. Certaines d'entre elles consistent à s'alimenter d'un seul fruit (la fraise, la pomme, le raisin notamment) tout au long de la journée. Plus radical, le jeûne total a pour but de mettre au repos complet l'organisme. Attention, cette pratique doit être encadrée car elle présente des risques pour la santé. De fait, l'organisme ne va pas se contenter de brûler les déchets pour récupérer de l'énergie : il va aussi s'attaquer à la graisse, aux muscles, aux vitamines ou encore aux sels minéraux. Mauvaise idée donc.

Durée de la cure detox

 "Je dirais que si l'on fait une cure de 4 à 8 jours, au maximum 2 fois par an, il n'y a de danger pour la santé, estime le médecin nutritionniste Caroline Le Marchand-Duros. Au-delà de 8 jours d'affilée, cela devient préjudiciable à l'organisme."  

Detox et activité physique

Le sport est votre allié pour éliminer les toxines, notamment parce qu'il vous fait transpirer. En ce début d'année, essayez donc de vous y mettre et de vous fixer un objectif raisonnable pour commencer. La régularité doit primer sur l'intensité. Côté bien-être, penser au hammam. Comme il fait transpirer, il aide aussi à éliminer les toxines. Ce qui n'est pas le cas du sauna, dont la chaleur sèche, peut être difficile à supporter, en particulier quand on a des problèmes circulatoires. Les massages drainants sont également des alliés du mode de vie "detox".

Quelle est l'efficacité des cures detox ?

Les cures détox rencontrent un tel succès qu'il est légitime de se demander si elles sont basées sur des études scientifiques. En réalité, aucune étude n'a été menée pour prouver ses bienfaits. Le Dr Le Marchand-Duros est plus que sceptique quant à leur efficacité sur le plan physique. "Tout dépend de la raison pour laquelle on souhaite faire cette cure, souligne-t-elle. Si c'est pour maigrir, ce n'est franchement pas la peine, ça sera totalement inutile. Si le but est plus philosophique, sans pour autant parler de religion, je dirais, pourquoi pas. Il s'agit d'une forme de dépassement, en un sens."  Quant à la capacité de ces cures à détoxifier l'organisme, la spécialiste n'y croit pas trop non plus : "Soit ces personnes mangent vraiment très mal en temps normal pour avoir besoin de pratiquer une diète de plusieurs jours pour reposer leur organisme. Dans ce cas, les ennuis vont recommencer quand ils vont reprendre leur alimentation habituelle. Soit la cure vise plutôt à les détoxifier de tous les pesticides et autres que l'on ingère quotidiennement et dans ce cas, quelques jours de diète sont totalement insuffisants. Cela prendrait des semaines pour s'en débarrasser." 

Les risques d'un excès de detox

S'il n'est a priori pas dangereux de se mettre à la diète pour quelques jours, le faire fréquemment pourrait entraîner des carences. En effet, les toxines ne sont pas les seules à fondre en période de jeûne ou de mono-diètes. Les réserves en vitamines, nutriments et autres bons éléments stockés par l'organisme peuvent également fondre, notamment en cas de cure drastique avec privation quasi-totale de nourriture (c'est bien sûr moins vrai pour les cures où l'on se bourre de fruits et légumes). D'où l'intérêt de préparer une telle cure, pour être sûr d'en ressortir en forme et non plus raplapla qu'en commençant.

Contre-indications

La cure detox n'est pas à mettre entre toutes les mains.

  • D'abord, les enfants ne peuvent pas y prétendre. Leur corps en pleine croissance a des besoins bien différents et plus importants que celui des adultes.
  • Même recommandation pour les femmes enceintes. Ce n'est pas le moment de leur demander de se restreindre, au contraire.
  • Les personnes fragiles, souffrant de maladies du tube digestif ou de maladies métaboliques telles que le diabète ne peuvent pas toutes pratiquer des cures détox. Cela dépend vraiment des situations, c'est pourquoi il est recommandé de consulter un spécialiste avant de se lancer seul dans ce régime alimentaire.
  • Même chose pour les personnes souffrant de maladies graves, comme un cancer par exemple.  
  • Pas de cure non plus pour les personnes souffrant de carences en vitamines ou en nutriments.
  • Les cures sont peu recommandées pour les personnes souffrant ou ayant souffert de troubles du comportement alimentaires. Cela pourrait détruire un fragile équilibre et enfoncer la personne dans une maladie plus grave.    

 Au vu de ces nombreuses contre-indications, la nutritionniste Caroline Le Marchand-Duros recommande formellement "de consulter un médecin au préalable. C'est lui qui pourra vous dire si vous êtes apte à faire une cure détox ou non. En outre, je recommande vivement de pratiquer cette cure dans un environnement médicalisé. C'est plus prudent, dans l'hypothèse où le curiste ferait une chute de tension ou un malaise hypoglycémique."

Quelles précautions pour éviter les "arnaques" ?

La detox n'est un business ! Spa détox, coach détox à domicile, centre de cure detox… Nombreux sont ceux qui exploitent ce filon. Renseignez-vous avant de vous lancer dans une cure, demandez des devis et des programmes précis et privilégiez toujours le bouche-à-oreille. Ne vous ruinez pas pour une semaine de diète ! Idem méfiez-vous des tisanes et autres aliments estampillés "détox". En soi, cette appellation ne veut pas dire grand-chose et il est fort possible que la tisane en question soit aussi efficace qu'une tisane lambda. Privilégiez la composition. Même chose pour les gélules détox vendues en pharmacie ou sur Internet ainsi que les innombrables livres nutrition et cuisine ventant les mérites de la cure détox. Au final l'abus de cures détox pourrait peser sur votre porte-monnaie...

Merci au médecin nutritionniste Caroline Le Marchand-Duros et à Amelie Clergue Vaurès, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.

Régimes et équilibre alimentaire