Aliments anti rétention d'eau : liste des meilleurs

Ventre gonflé, jambes lourdes... La rétention d'eau, est désagréable, surtout en été. La bonne nouvelle, c'est que certains aliments aident à lutter contre ! Voici la liste des aliments à privilégier sur les conseils de la diététicienne-nutritionniste Vanessa Bedjaï-Haddad.

Aliments anti rétention d'eau : liste des meilleurs
© 5second - stock.adobe.com

L'eau constitue environ 60% du corps d'un adulte et se répartit entre le sang, la lymphe et les tissus. L'organisme ne pouvant pas emmagasiner toute l'eau que l'on boit, il l'élimine via la transpiration ou l'urine. Toutefois, il se peut que le corps ne parvienne pas à éliminer correctement le surplus d'eau et le stocke dans les tissus : c'est ce qu'on appelle la "rétention d'eau". Ce phénomène, qui concerne davantage les femmes que les hommes, survient principalement "chez les personnes qui ont une mauvaise circulation veineuse et/ou lymphatique, sujettes à des dérèglements hormonaux, et surtout lorsqu'il fait chaud", explique d'emblée Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne-nutritionniste. On ne le sait pas toujours, mais une alimentation diurétique et riche en antioxydants peut contribuer à lutter contre la rétention d'eau. Quels aliments sont à privilégier pour "dégonfler" ? Au contraire, quels sont ceux à éviter ?

1. Le citron : stimule l'élimination de l'eau

Les agrumes comme le citron, le pamplemousse ou l'orange sont riches en flavonoïdes, des polyphénols qui ont pour rôle de stimuler l'élimination de l'eau et de prévenir les maladies cardiovasculaires. De plus, les agrumes sont d'excellentes sources de vitamine C, "un antioxydant qui participe au renforcement des vaisseaux sanguins et qui permet ainsi une meilleure circulation", indique Vanessa Bedjaï-Haddad. D'où l'intérêt de consommer des agrumes régulièrement, le matin au petit-déjeuner ou en smoothie pour la collation de l'après-midi par exemple. 

2. L'artichaut, riche en diurétiques

L'artichaut est riche en potassium et en inuline, un sucre composé de plusieurs polysaccharides. Ces deux éléments confèrent à l'artichaut des propriétés diurétiques : les reins sont stimulés, les urines plus abondantes, et l'eau retenue dans les tissus de l'organisme va progressivement diminuer. De plus, l'inuline est un probiotique naturel qui a pour fonction de réguler le transit intestinal.

3. L'ananas, draine l'organisme

Réputé pour ses vertus d'aliment "minceur", l'ananas est un fruit riche en fibres. Il contient également de la bromélaïne, une enzyme qui facilite la digestion et qui participe au drainage en agissant sur l'évacuation de l'eau de l'organisme. Cette enzyme est à la fois présente dans le fruit frais et dans son jus. De plus, ce fruit est très diurétique, c'est-à-dire qu'il agit sur le rein en augmentant la diurèse, soit la production d'urine. 

4. La pastèque, hydrate et draine

Fruits d'été gorgés d'eau par excellence et ultra-rassasiants, les melons et les pastèques participent à la réhydratation et au drainage. Ils ont par ailleurs une action diurétique et facilitent le transit intestinal. De plus, ces fruits sont très pauvres en sodium (9 mg pour 100 g environ), un minéral redoutable pour la rétention d'eau.

5. Le thé vert, limite la fixation des lipides

Vous l'aurez compris, il faut absolument s'hydrater pour aider son organisme à éliminer l'eau en excès. Bonne nouvelle ! "Le thé vert, grâce aux tanins et aux polyphénols (réputés pour leurs vertus antioxydantes) qu'il contient, a l'avantage de limiter l'absorption et la fixation des lipides", précise notre interlocutrice. De plus, il contribue à stimuler le métabolisme et est diurétique, c'est-à-dire qu'il favorise la miction. 2 à 3 tasses par jour (sans sucre !) sont idéales pour aider à brûler les graisses et à combattre efficacement la rétention d'eau.

6. Le kiwi, augmente la diurèse

Le kiwi est un fruit composé à 80% d'eau qui apporte rapidement une sensation de satiété. "Il est riche en vitamine C (environ 98 mg pour 100 g) et en antioxydants dont la capacité est de neutraliser les radicaux libres", explique la nutritionniste. De plus, c'est un fruit très diurétique, c'est-à-dire qu'il augmente la production d'urine, autrement appelée la "diurèse".

7. La framboise, antioxydant

Fraises, framboises, myrtilles peuvent être consommées régulièrement si vous êtes sujettes à la rétention d'eau. "Les fruits rouges contiennent de la vitamine C, et sont également des antioxydants qui luttent contre les radicaux libres. Par ailleurs, ils sont riches en lycopènes - des carotènes responsables de la couleur rouge - qui améliorent la circulation du sang et la production de collagène réduisant ainsi la rétention d'eau et l'aspect de peau d'orange", explique la nutritionniste.

8. Le poivron, contribue à un transit

Le poivron est un légume gorgé d'eau et donc très peu calorique (seulement 20 calories pour 100 g). Mais surtout, "il est très riche en vitamine C, ce qui aide à réduire la rétention d'eau", indique la spécialiste. De plus, il a un pouvoir laxatif car il est riche en fibres. Consommé en salade ou dans une poêlée, il contribue à un bon transit et permet ainsi d'éviter la constipation. 
• Bon à savoir : le poivron jaune est celui qui contient le plus de vitamine C (183 mg pour 100 g), suivi du poivron rouge (128 mg pour 100 g) et du poivron vert (80 mg pour 100 g).

9. Le vinaigre de cidre, évacue les toxines

Selon notre spécialiste, "le vinaigre, surtout s'il est de cidre, présente trois avantages anti-gonflette" :

  • il permet de limiter le développement des mauvaises bactéries intestinales,
  • il contribue à l'évacuation des toxines,
  • il favorise l'élimination de l'eau.

"Pour assaisonner vos salades, misez sur les vinaigres aromatisés (échalote, estragon, framboise, sauge…)", conseille la diététicienne. 

10. La viande blanche, capture l'eau en excès

Les protéines contenues dans la viande blanche aident à la formation d'enzymes digestives, qui sont capables d'attirer l'eau et la faire passer des tissus vers le sang, puis vers les urines, ce qui va rétablir l'équilibre hydrique du corps et aider à combattre la rétention d'eau. Pour varier les sources de protéines, mieux vaut alterner viandes blanches (porc, volaille, veau, lapin...) et poissons maigres (bar, cabillaud, colin, sole, daurade…). Végétariens et végétaliens ? Misez sur les céréales complètes, les légumineuses (lentilles, riz, soja, quinoa…) et les oléagineuses (amandes, noix et noisettes...).

Comment limiter la rétention d'eau grâce à l'alimentation ?

  • Limiter le sel "qui retient l'eau dans l'organisme et qui est donc à limiter dans vos préparations", précise Vanessa Bedjaï-Haddad. Ainsi, mieux vaut éviter les aliments trop riches en sel (les plats cuisinés, les biscuits apéritifs, les olives, la charcuterie, les soupes en sachet, ou encore les fromages à pâte dure) et ne pas resaler ses plats. 
  • Miser sur les épices et les aromates pour relever ses plats.
  • Eviter les eaux trop salées telles que la Vichy St-Yorre et Célestin, mais également la Badoit, la Rozanna et la Quézac.
  • Consommer trop de crudités car "elles favorisent la rétention d'eau et engorgent les tissus chez les personnes sujettes à la rétention d'eau. L'idéal ? Les cuire à la vapeur, sans rajouter de sel et les accompagner de protéines pour éviter la stagnation d'eau dans l'organisme", conseille la diététicienne. 
  • Troquer les graisses saturées par des oméga-3, présents dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardine, hareng, flétan...), les huiles de colza ou de cameline. 

Merci à Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne-nutritionniste

Alimentation et maladies