Valproate : mode d'action, quand en prendre ?

Le valproate de sodium est principalement prescrit pour une épilepsie. Quelles sont ses autres indications ? Dans quels médicaments le trouve-t-on ? Quels sont ses effets secondaires et ses contre-indications ? Pourquoi sa prise est-elle proscrite au cours de la grossesse ?

Valproate : mode d'action, quand en prendre ?
© luchschenF - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi le valproate ?

Le valproate de sodium et ses dérivés (acide valproïque, valpromide et divalproate de sodium) sont des substances antiépileptiques couramment désignées par le terme "valproate". Elles présentent des effets indésirables et des contre-indications identiques et répondent à la même conduite à tenir. Le valproate est à la fois un antiépileptique et un thymorégulateur (régulateur de l'humeur).

Quel est le mode d'action du valproate ?

C'est un dérivé d'acide gras qui agit au niveau du système nerveux central. Le mécanisme d'action le plus probable est l'augmentation des taux d'acide gamma-aminobutyrique (GABA) : substance naturellement produite par les neurones.

Indications : quand prendre du valproate ?

Le valproate est surtout indiqué chez l'adulte et l'enfant pour traiter les épilepsies généralisées (crises, absences, syndrome de Lennox-Gastaut : affection cérébrale rare) et les épilepsies partielles. Il est prescrit seul ou en association à un autre antiépileptique. Chez l'enfant, il peut être prescrit pour prévenir les crises d'épilepsie liées à la fièvre en l'absence d'efficacité d'une benzodiazépine (diazépam). Le valpromide et le divalproate de sodium (dérivés du valproate de sodium) sont utilisés comme traitements des troubles bipolaires lorsque le lithium est mal toléré ou contre-indiqué. 

Noms commerciaux : quels médicaments contiennent du valproate ? 

Le valproate de sodium est contenu dans de nombreux médicaments destinés à la voie orale (comprimés ou solution buvable) aux dosages de 57,64 mg/mL, 200 mg et 500 mg : Dépakine®, Dépakine chrono® (forme à libération prolongée). Plusieurs génériques sont commercialisés : 

  • Valproate de sodium Arrow
  • Valproate de sodium Biogaran 
  • Valproate de sodium EG 
  • Valproate de sodium Mylan
  • Valproate de sodium Teva santé

Le valproate de sodium se présente également sous forme de granulés en libération prolongée : Micropakine®. Il existe 4 dosages (250 mg, 500 mg, 750 mg, 1000 mg) en fonction de l'âge du patient.  Lorsque la voie orale n'est pas envisageable, la solution injectable Valproate de sodium Aguettant dosée à 400 mg/4 mL est disponible. Les spécialités commerciales Dépamide® (valpromide), Dépakote® (acide valproïque) et son générique Divalcote®, en comprimés, sont uniquement indiquées dans les troubles bipolaires. 

Quels sont les effets secondaires du valproate ?

La prise de médicaments à base de valproate induit fréquemment des nausées et des tremblements. D'autres effets sont fréquemment observés : 

  • Atteintes du foie
  • Anémie (baisse du taux d'hémoglobine), diminution du nombre de plaquettes
  • Prise de poids
  • Troubles de la mémoire 
  • Vertiges, maux de tête
  • Perte de l'audition
  • Diarrhées, vomissements
  • Augmentation du volume des gencives
  • Hémorragies
  • Chute des cheveux

Plus rarement, le valproate est responsable de troubles de la coagulation, d'une diminution de la densité minérale osseuse se traduisant par une ostéoporose et des fractures, et d'atteintes de certains organes tels que le rein, le pancréas et la thyroïde.

Quelles sont les contre-indications du valproate ? 

Les principales contre-indications pour le valproate sont : 

  • Une allergie connue à l'un des composants
  • Une hépatite (aiguë ou chronique) ou un antécédent d'hépatite grave
  • Une maladie génétique héréditaire du foie

Le valproate ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte, sauf en cas de nécessité absolue dans l'épilepsie. Si les autres molécules disponibles ne conviennent pas, les femmes en âge de procréer peuvent être traitées par du valproate à condition d'effectuer un test de grossesse avant l'instauration du traitement puis régulièrement. L'autre condition est le recours à une contraception efficace durant toute la durée du traitement et jusqu'à au moins un mois après l'arrêt. Dans ce cas, la prescription et la délivrance de valproate sont possibles si la patiente a reçu la brochure d'informations exposant les risques éventuels et si elle a cosigné avec le médecin le formulaire d'accord de soins. Toute patiente doit être informée du risque accru de troubles du développement (autisme, troubles de la mémoire) et de malformations embryonnaires ou fœtales lié à la prise de ce médicament en cas de grossesse. Seul un médecin spécialiste (neurologue, psychiatre, pédiatre) peut établir la prescription initiale. Les patients de sexe masculin ne sont pas concernés par ces restrictions.

Sources : 
- Base de données publique des médicaments

- Vidal

- ANSM 

-La Haute Autorité de santé 

- CRAT 

- Meddispar

Principes et substances actives