Ibuprofène : indications, posologie, effets secondaires

L'ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui permet de lutter contre la douleur et de faire baisser la fièvre. Dans quels médicaments le trouver ? Quelle est la posologie à respecter ? Quels sont les risques d'un surdosage ? Les effets secondaires ? Réponses avec le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste.

Ibuprofène : indications, posologie, effets secondaires
© Oleksandra Troian - 123RF

Définition : qu'est-ce que l'ibuprofène ?

L'ibuprofène est une substance présente dans de nombreux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). L'ibuprofène est un antalgique qui peut être utilisé chez les adultes et les enfants de plus de 6 ans. Il se présente généralement sous forme de comprimés de 200 mg ou 400 mg. Il est disponible à la vente sans ordonnance

Exemples de médicaments contenant de l'ibuprofène en France

De très nombreux médicaments anti-inflammatoires contenant de l'ibuprofène se retrouvent aujourd'hui dans les pharmacies familiales. Parmi les plus connus, citons :

  • Advil®,
  • Nurofen®,
  • Upfen®,
  • RhinAdvil®,
  • Spedifen®. 

Quelles sont les indications ?

L'ibuprofène a une puissante action contre les inflammations telles que les arthrites, dont elle soulage les principaux symptômes (gonflement, rougeur, chaleur) mais elle joue également un rôle antalgique (antidouleur) et antipyrétique (elle lutte contre la fièvre). L'ibuprofène est donc (souvent trop) largement utilisé dans :

  • les maux de tête,
  • les états grippaux,
  • les courbatures,
  • les douleurs dentaires, 
  • les règles douloureuses.

Quelle est la posologie ?

Si les douleurs ne s'améliorent pas au bout de cinq jours ou si la fièvre ne baisse pas au bout de trois, consultez un médecin. 

L'ibuprofène doit être pris à la dose la plus faible possible et pendant la durée la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes. Habituellement, la posologie chez les enfants pesant entre 20 et 30 kg (soit âgés de 6 à 11 ans environ) est de un comprimé de 200 mg toutes les six heures mais sans en prendre plus de trois par jour. Chez les enfants pesant plus de 30 kg et chez les adultes, la posologie est de maximum deux comprimés toutes les six heures sans dépasser six comprimés par jour. Si les douleurs ne s'améliorent pas au bout de cinq jours ou si la fièvre ne baisse pas au bout de trois, consulter un médecin est nécessaire. 

Disponible avec ou sans ordonnance ?

"L'ibuprofène est un médicament disponible sans ordonnance, mais il ne peut plus être présenté en accès direct dans les pharmacies, il faut en faire la demande au pharmacien", indique le Dr Patrick Aubé. En revanche, il ne pourra être pris en charge par l'Assurance maladie que s'il fait l'objet d'une prescription médicale. 

Quelles sont les contre-indications ?

Ce traitement est réservé aux adultes et aux enfants âgés de plus de 6 ans (ou pesant au moins 20 kg). "L'ibuprofène est également contre-indiqué au cours de la grossesse, surtout après le cinquième mois. Idem au cours de l'allaitement", ajoute le médecin généraliste. Par ailleurs ce traitement ne doit en aucun cas être pris par les personnes qui présentent une hypersensibilité à l'un de ses composants. Egalement chez les personnes ayant déclenché une hémorragie par perforation digestive suite à un traitement à base d'AINS. Il est également déconseillé en cas d'ulcère gastrique. Enfin, l'ibuprofène est contre-indiqué lors d'une une insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque sévère. 

Quels sont les effets secondaires ?

L'ibuprofène est susceptible d'entraîner les mêmes effets indésirables que les autres AINS à savoir des nausées, des vomissements, voire des gastrites. Plus rarement, ce médicament peut entraîner des ulcères gastro-duodénaux et des hémorragies digestives. Il peut également générer des réactions allergiques (démangeaisons, œdème, éruption cutanée), des troubles de la vue, des vertiges ou encore des maux de tête. "Pris de façon durable et à doses élevées, il augmente le risque de problèmes cardio-vasculaires, comme l'infarctus ou l'accident vasculaire cérébral. Il convient d'être vigilant chez les personnes présentant des facteurs de risque cardio-vasculaire :  tabac, hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie…", prévient le Dr Patrick Aubé.

Quelles sont les précautions à prendre avant utilisation ?

Pour éviter des troubles digestifs secondaires, il est préférable de prendre l'Ibuprofène au cours des repas. L'Ibuprofène, comme tous les anti-inflammatoires, n'est pas un médicament anodin, surtout en automédication. Il est conseillé de respecter scrupuleusement la posologie recommandée par son médecin ou son pharmacien, et toujours sur la durée la plus courte possible afin de limiter la survenue d'effets indésirables. "Il faut également faire attention à d'éventuelles interactions médicamenteuses, tient à préciser le médecin généraliste. De nombreux médicaments ne doivent pas être associés à la prise d'ibuprofène : les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'aspirine, l'héparine, les anticoagulants, le méthotrexate ou encore le fluoconazole."

Surdosage en ibuprofène : signes, risques, que faire ?

"Les signes de surdosage, au delà de 400mg pour un enfant, se manifestent après 4 à 6 heures par des nausées, vomissements, douleurs abdominales, somnolence, vertiges, convulsions, perte de conscience… Il est indispensable de se rendre dans un centre anti-poison", explique le Dr Patrick Aubé.

Peut-on associer le paracétamol et l'ibuprofène ?

"Les inconvénients secondaires du paracétamol et de l'ibuprofène en particulier sur le foie et les reins étant connus, il n'est pas recommandé de les prendre lors d'une même prise pour éviter tout risque de potentialisation", argue le médecin généraliste. En revanche, il est tout à fait possible d'alterner la prise de paracétamol et d'ibuprofène, en respectant un intervalle d'au moins trois heures entre les prises.

Merci au Dr Patrick Aubé, médecin généraliste, auteur de 20 plantes médicinales pour se soigner tous les jours aux éditions LeducS.

Principes et substances actives