Prazépam : effet, indications, dangers, avec de l'alcool ?

Le prazépam (Lysanxia) est une molécule appartenant à la famille des benzodiazépines employé comme médicament anxiolytique. Il est utilisé pour lutter contre les symptômes de l'anxiété. Quel est le mode d'action ? Est-ce qu'il fait dormir ? Quels effets secondaires ? Les réponses.

Prazépam : effet, indications, dangers, avec de l'alcool ?
© Evrymmnt - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi le prazépam ? 

Le prazépam est une molécule appartenant à la famille des benzodiazépines employé comme médicament anxiolytique. Il est utilisé pour lutter contre les symptômes de l'anxiété lorsque celle-ci est accompagnée de troubles sévères ou invalidants pour le patient et/ou son entourage, tels qu'une anxiété généralisée, des crises d'angoisse, de la nervosité, etc.

Quel est le mode d'action du prazépam ? 

Le prazépam agit sur le fonctionnement de l'acide gamma-aminobutyrique (GABA), un neurotransmetteur fabriqué naturellement par l'organisme et ayant pour effet d'inhiber le système nerveux central. Le prazépam se fixe sur des récepteurs GABA, ce qui les active et entraîne en conséquence des effets dépresseurs du système nerveux central. Cela se traduit, comme pour toutes les benzodiazépines, par 5 effets spécifiques à cette famille de médicaments, plus ou moins marqués : des effets anxiolytiques, hypnotiques, anticonvulsivants, myorelaxants et amnésiants. Le prazépam possède essentiellement des propriétés anxiolytiques, les autres effets étant présents mais dans une moindre mesure. Le prazépam est absorbé très rapidement dans l'organisme (environ 30 minutes), mais est peu actif à ce stade. Le prazépam est en effet ce qu'on appelle une prodrogue, c'est-à-dire qu'une fois absorbé et métabolisé par l'organisme, c'est son métabolite principal (le N-desméthyldiazépam) qui est responsable de son activité. La demi-vie de ce métabolite actif (c'est-à-dire le temps après lequel il ne reste que la moitié de la molécule dans le sang) est très longue, de 35 à 150h. Les effets du prazépam (ou plutôt de son métabolite actif) sont donc prolongés et peuvent être présents durant plusieurs jours après la prise.

Indications : quand prendre du prazépam ? 

Le prazépam est indiqué dans le traitement de l'anxiété lorsqu'elle s'accompagne de troubles invalidants pour le patient ou son entourage, ou lorsqu'elle crée une souffrance importante. C'est également un médicament qui peut être utilisé dans la prévention ou le traitement des symptômes liés à un sevrage alcoolique. Sa prise doit être la plus courte possible en raison de ses risques de dépendance (difficultés à stopper le traitement) et de tolérance (besoin d'augmenter régulièrement les doses, ce qui augmente également les effets indésirables). 

Son utilisation est limitée à 12 semaines maximum

Son utilisation est limitée à 12 semaines maximum, toute prolongation du traitement nécessitant une réévaluation par le médecin et un suivi renforcé. Au regard de ses indications et dû au fait qu'il ne traite pas la cause de l'anxiété, un suivi psychologique peut être est recommandé en parallèle d'un traitement par le prazépam.

Quel est le nom commercial du prazépam ?

Le nom commercial du prazépam est le Lysanxia®.

Dans quels médicaments trouve-t-on du prazépam ?

Est-ce que le prazépam fait dormir ?

Du fait de son mécanisme d'action, le prazépam peut avoir des effets sédatifs et provoquer de la somnolence plus ou moins importante pendant le traitement, ce qui peut rendre dangereuse la conduite automobile ou l'utilisation de machines. Toutefois, le prazépam n'est pas un somnifère car d'une part ses effets hypnotiques (entraînant le sommeil) sont moins marqués que ses effets anxiolytiques, et d'autre part sa durée d'action est très longue ce qui ne permet pas de cibler ses effets uniquement durant la nuit. 
Cependant en agissant contre les symptômes de l'anxiété, un sommeil initialement perturbé peut parfois s'améliorer avec la prise de prazépam.

Quels sont les effets secondaires et dangers du prazépam ?

Les effets secondaires du prazépam sont très nombreux, du fait que ce médicament agisse au niveau du système nerveux central.
La somnolence est le trouble le plus fréquent lors la prise de prazépam, et est encore plus marquée chez la personne âgée. Les autres effets indésirables les plus souvent retrouvés avec le prazépam sont des troubles du système nerveux central tels que des états de confusions, des rêves agités (cauchemars), des assoupissements, de la fatigue, des états de faiblesse, des sensations ou des crises de vertige, des sensations d'ivresse, des troubles de la coordination des mouvements, des maux de tête, des tremblements, ou encore des difficultés d'élocution. Le prazépam peut aussi être la cause, entre autres, de douleurs articulaires, de sécheresse buccale, de symptômes gastro-intestinaux, de modifications de la libido, de transpiration abondante, d'éruption cutanée et de palpitationsPlus rarement, le prazépam peut entraîner des troubles génitaux et urinaires, un gonflement des pieds, des évanouissements, une diminution de l'état de conscience, des troubles de la mémoire (particulièrement chez les personnes âgées), des crises épileptiques, une diminution de la vigilance, des démangeaisons, de l'agitation, de l'irritabilité, des insomnies, une agressivité, une augmentation de l'anxiété, une vision trouble ou double, des anomalies sanguines (tels qu'une agranulocytose), une jaunisse, une diminution de la sécrétion de bile, des dédoublements de personnalité, une dépression, des psychoses ou des délires de persécution, une modification des règles ou de l'ovulation et des troubles sexuels. La prise de prazépam présente de nombreux dangers : Le prazépam entraîne fréquemment de la somnolence, une baisse de l'activité cérébrale et une inhibition du système nerveux central qui peuvent être très marquées chez certaines personnes.

La prise d'autres médicaments à effet sédatif ou la prise d'alcool peuvent accentuer cet effet indésirable. La conduite ou l'utilisation de machines sont donc déconseillées lors d'un traitement par le prazépam. De manière générale, le prazépam ne devrait pas être pris en même temps que des dérivés morphiniques, des anesthésiques, des antiépileptiques, des antihistaminiques à effets sédatifs, des antidépresseurs, des neuroleptiques, des antiparkinsoniens (IMAO), des hypnotiques, d'autres anxiolytiques ou encore de l'alcool. Cela pourrait accentuer la somnolence et la dépression du système nerveux central, avec le risque de provoquer des difficultés à respirer, un coma voire le décès. La perte de mémoire est un effet secondaire à prendre en considération lors d'un traitement par le prazépam, et d'autant plus chez les personnes âgées. Selon la dose consommée et la durée du traitement, des comportements inadaptés associés à la perte de mémoire peuvent survenir. Un phénomène de dépendance, propre à l'ensemble des benzodiazépines, peut également avoir lieu suite à une prise prolongée et encore plus avec des doses élevées. Cette dépendance a plus de risque de survenir chez les personnes ayant déjà été confrontées à une dépendance à un médicament ou à l'alcool par exemple. Un syndrome de sevrage peut survenir en cas d'arrêt brutal du prazépam, se manifestant notamment par un effet rebond de l'anxiété ou des symptômes tels que de l'agitation, de l'irritabilité, des insomnies, des maux de tête, des douleurs musculaires, des vomissements, de la transpiration, des tremblements voire des hallucinations. C'est pourquoi il est important de suivre les recommandations du médecin lors de l'arrêt du traitement, celui-ci devant être progressif et adapté à la situation du patient.

Quelles sont les contre-indications du prazépam ?

Le prazépam est contre-indiqué en cas d'allergie au prazépam, à d'autres benzodiazépines ou à l'un des composants présents dans le médicament, en cas de myasthénie (faiblesse musculaire), d'insuffisance respiratoire grave, de syndrome d'apnée du sommeil ou en cas d'insuffisance hépatique grave. Le prazépam ne doit pas non plus être utilisé en même temps que d'autres substances entraînant une diminution de l'activité cérébrale, en concomitance avec l'alcool, chez les enfants de moins de 6 ans, en cours ou en prévision d'une grossesse ou encore pendant l'allaitement.

Peut-on boire de l'alcool avec du prazépam ?

Le prazépam ne doit pas être pris en concomitance avec l'alcool, à cause du risque exacerbé des effets indésirables sur le système nerveux central. Cela pourrait entraîner par exemple des effets sédatifs plus marqués avec de la somnolence ou un ralentissement général des fonctions cérébrales, pouvant notamment rendre dangereuse la conduite.

Principes et substances actives