Cas contact Covid : protocole, test, que faire ?

"Cas contact Covid : protocole, test, que faire ?"

Les cas contacts Covid sont à nouveau nombreux en France. Une personne est cas contact si elle a été au contact d'un cas positif en l'absence de mesures de protection efficaces, quelle que soit la durée. Test, isolement, vacciné, non vacciné, test positif : règles en vigueur.

Après avoir été en contact avec une personne positive au coronavirus, vous pouvez être contaminé par le Sars-Cov-2. Dès lors, vous êtes considéré comme "cas contact" et devez suivre un protocole de test et d'isolement. Que vous soyez vacciné ou non vacciné, il n'y a plus de quarantaine à respecter tant que votre test n'est pas positif. Quelles sont les règles pour les cas contact covid en ce moment ? Pour l'été 2022 ?Quand faire le test quand on est cas contact ? D'un membre de sa famille ? Quand il s'agit d'un enfant ? A l'école ? Détails des règles en vigueur en France.

Quelle est la définition d'un cas contact ?

Par définition, un cas contact est une personne qui a été au contact d'un cas positif à la Covid-19 en l'absence de mesures de protection efficaces, quelle que soit la durée. Si vous avez déjà eu la Covid il y a moins de 2 mois, alors vous n'êtes pas considéré comme cas contact, rappelle le site du gouvernement MesconseilsCovid.

Sont considérés comme des mesures de protection efficaces :

  • Séparation physique isolant la personne-contact du cas confirmé ou probable en créant deux espaces indépendants (vitre, Hygiaphone®);
  • Masque chirurgical, ou masque FFP2, ou en tissu " grand public filtration supérieure à 90% " (correspondant à la catégorie 1 (AFNOR)), porté par le cas confirmé ou probable OU la personne-contact.

►Ne sont pas considérés comme mesures de protection efficaces :

  • Masques en tissu grand public de catégorie 2 ;
  • Masques en tissu " maison " ou de fabrication artisanale ne répondant pas aux normes AFNOR ;
  • Visières et masques en plastique transparent portés seuls ;
  • Plaque de plexiglas posée sur un comptoir, rideaux en plastique transparent séparant clients et commerçants.

Quel est le protocole à suivre pour les cas contacts ?

Le protocole concernant la prise en charge des cas contacts a changé le 21 mars 2022. Il ne tient plus compte du statut vaccinal de la personne. Tous les cas contacts, vaccinés ou non, suivent le même protocole :

  • les personnes cas contacts, quel que soit leur statut vaccinal, ne sont plus tenues d'observer une quarantaine.
  • les personnes cas contacts doivent réaliser un test (TAG, RT-PCR ou autotest) à J+2 de la notification du statut de contact. Si elles font un test antigénique (ou autotest) et qu'il se révèle positif, il doit être confirmé par PCR. Dans l'attente du résultat de confirmation, la personne est considérée comme cas positif et entame sa période d'isolement. Pour mémoire, le résultat positif d'un test antigénique tient lieu de justificatif pour la prise en charge par l'Assurance maladie du test RT-PCR de confirmation.
  • les cas contacts doivent toujours : appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d'autres personnes ; limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles ; éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave ; télétravailler dans la mesure du possible.

Que faire quand on est cas contact Covid ?

  • Faire un test de dépistage à J+2 du contact (antigénique, PCR ou autotest), sans s'isoler.
  • En cas de test antigénique ou autotest positif, il faut le confirmer par un PCR mais l'isolement commence sans attendre.
  • En cas de test positif s'isoler 7 jours si on est vacciné (5 si on a un test négatif au bout de ce délai d'isolement) ou 10 jours si on n'est pas vacciné (7 si on a un test négatif au bout de ce délai d'isolement).
  • Appliquer de manière stricte les mesures barrières
  • Porter le masque en intérieur et en extérieur
  • Limiter les contacts, en particulier avec des personnes fragiles
  • Eviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave
  • Télétravailler dans la mesure du possible.

Que faire si on est cas contact après avoir eu le covid ?

Si vous avez déjà eu la Covid il y a moins de 2 mois, alors vous n'êtes pas considéré comme cas contact, rappelle le site du gouvernement MesconseilsCovid. Cette règle vaut pour les adultes et les enfants.

Que faire si on est cas contact et non vacciné ?

Les cas contact non vaccinés ne sont plus obligés de s'isoler en attendant de se tester. Ils doivent : 

  • font un test de dépistage à J+2 
  • si le test est positif et qu'il s'agit d'un antigénique ou d'un autotest, il faut le confirmer par un PCR mais l'isolement commence tout de suite;
  • si le test est positif : s'isoler pendant 10 jours après la date de prélèvement du test positif. Il est possible de sortir de l'isolement au bout de 7 jours si on réalise un test RT-PCR ou antigénique négatif et s'il n'y a plus de symptôme depuis 2 jours.

Quelles sont les règles d'isolement si on est cas contact ?

Il n'y a plus d'isolement pour les personnes cas contacts, qu'elles soient vaccinées ou non vaccinées contre le Covid. Désormais, l'isolement ne commence que quand on est positif au Covid.

Que faire si mon enfant est cas contact ?

L'enfant cas contact ne doit réaliser qu'un seul test de dépistage à J+2. Il n'est pas tenu de s'isoler. A l'école, il doit par contre reporter le masque pendant 7 jours. Les autotests pour les enfants de moins de 12 ans sont pris en charge par l'assurance maladie et délivrés gratuitement en officine pharmaceutique.

Que faire quand on est cas contact à l'école ?

Les règles pour les cas contacts à l'école sont les suivantes :

  • pas d'isolement de l'enfant
  • un autotest est à réaliser 2 jours (J2) après le dernier contact avec le cas confirmé (sans isolement entre J0 et J2) ou au moment de l'information de la survenue du cas si elle intervient plus de 2 jours après le dernier contact. Sur présentation du courrier ou du message remis par l'école, les représentants légaux de l'élève se voient remettre gratuitement en pharmacie un autotest à réaliser à J2. Les élèves poursuivent leur apprentissage en présentiel. 
  • Si l'autotest est positif, l'élève devient un cas confirmé. Il est demandé aux responsables légaux d'en informer le directeur ou le responsable d'établissement. L'élève devra alors respecter un isolement de 7 jours pouvant être réduit à 5 jours s'il a un test négatif.
  • le port du masque en intérieur est recommandé pendant 7 jours après la survenue du cas confirmé (même si l'élève est négatif).
  • Les élèves ayant contracté la Covid-19 depuis moins de 2 mois et identifiés comme cas contact ne sont pas soumis à l'obligation de dépistage ou de quarantaine.
  • Suite à la survenue d'un cas confirmé parmi les élèves, tous les élèves de la classe sont considérés comme contacts à risque, sans distinction entre les élèves ayant ou non porté le masque. Dans la mesure du possible, les contacts à risque sont recherchés en dehors de la classe (par exemple les élèves d'une autre classe déjeunant à la même table que le cas confirmé)

Que faire si on est cas contact en entreprise ?

Les cas contacts vaccinés ou non ne sont plus tenus de s'isoler. Il faut en revanche faire un test de dépistage du Covid deux jours après le dernier contact avec la personne positive. Le test est gratuit pour les cas contacts. Si l'autotest ou le test antigénique est positif, il doit être confirmé par un test PCR mais l'isolement commence dès le résultat du test (autotest ou antigénique). L'isolement est de 7 jours pour les personnes vaccinées ou 10 jours pour les non vaccinées. Si le test est négatif, il n'y a pas d'isolement. Il faut appliquer les gestes barrières (télétravailler si possible, porter le masque au bureau pendant les 7 jours suivants le contact, se laver les mains...).

Que faire si on est cas contact d'un membre de sa famille ?

Les membres du foyer d'une personne testée positive au coronavirus sont considérées comme cas contact. Dès lors, elles doivent se faire tester par test PCR, antigénique ou autotest à J+2 (il n'y a pas d'isolement entre J0 et J2). Ce test est gratuit puisqu'elles sont cas-contacts. Selon les consignes générales données par le gouvernement (qui ne font plus de distinction pour les membres d'une famille) 

  • Si le test est négatif, aucun isolement.
  • Si le test est positif, l'isolement se met en place : 7 jours pour une personne vaccinée ou 10 jours si la personne n'est pas vaccinée ou que son schéma vaccinal est incomplet. En cas d'autotest ou de test antigénique positif, il convient de confirmer le résultat par un PCR. Les règles d'isolement demeureront inchangées.

Quand faire le test si on est cas contact ?

Les cas contacts doivent réaliser un test de dépistage du Covid (antigénique, PCR ou autotest) à J+2 du dernier contact avec la personne positive. Même chose pour les enfants. Dans le cas d'un autotest ou antigénique positif, la personne doit faire un test PCR de confirmation. Les cas contacts ne s'isolent pas en attendant le résultat de leur test. L'isolement commence s'ils sont positifs. Les tests sont gratuits pour les personnes cas-contacts.

Que faire si le test est positif ?

Si la personne cas contact a un test positif, elle est contaminée par le Covid (un autotest ou antigénique positif doit être confirmé par un PCR).

► Pour les personnes positives ayant un schéma vaccinal complet et pour les enfants de moins de 12 ans : l'isolement est de 7 jours (pleins) après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif. Au bout de 5 jours, la personne positive peut sortir d'isolement si elle effectue un test antigénique et celui-ci est négatif et si elle n'a plus de signes cliniques d'infection depuis 48h. Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours. Elle ne réalise pas un second test à J7.

► Pour les personnes positives ayant un schéma vaccinal incomplet et pour les personnes non-vaccinées : l'isolement est de 10 jours (pleins) après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif. Au bout de 7 jours, la personne positive peut sortir d'isolement si elle effectue un test antigénique ou PCR et celui-ci est négatif et si elle n'a plus de signes cliniques d'infection depuis 48h. Si le test est positif ou si la personne ne réalise pas de test, l'isolement est de 10 jours.

Que faire si le test est négatif ?

Il n'y a pas d'isolement si le test est négatif. Il est conseillé de prendre sa température et surveiller l'apparition d'un de ces symptômes :

  • Fièvre (ou sensation de fièvre), frissons
  • Toux, mal de gorge, nez qui coule
  • Difficultés à respirer ou une sensation d'oppression dans la poitrine
  • Fatigue intense inexpliquée
  • Douleurs musculaires inexpliquées
  • Maux de tête inhabituels
  • Perte de l'odorat
  • Perte du goût des aliments
  • Diarrhée

Si un ou plusieurs symptômes apparaissent, même faiblement ou si j'ai un doute, je fais un nouveau test. Il est aussi conseillé de porter le masque dès lors que l'on est cas contact.

Sources : 

Evolution des mesures de lutte contre la Covid-19 à compter du 14 mars 2022, 15 mars 2022. DGS.

J'ai été en contact à risque avec une personne testée positive à la Covid-19. Santé Publique France. Mars 2022

Evolution de la stratégie de dépistage et d'isolement des cas de Covid-19 et des personnes contacts, DGS, 24 février 2022

Amélioration de la situation sanitaire : suite à un avis du Haut Conseil de la santé publique rendu public aujourd'hui, le Gouvernement annonce un allègement du protocole sanitaire à compter du 28 février. 11 février 2022

Infection ou cas contact : les nouvelles règles d'isolement face au Covid-19 à partir du 3 janvier 2022. 02/01/2022. Gouvernement.fr

Nouvelles doctrines pour l'isolement des cas de Covid-19 et la quarantaine des personnes contacts. 2/01/2022

Dispositif d'indemnisation des interruptions de travail des salariés et des non-salariés. 16 novembre 2021. Ameli.fr

Définition de cas d'infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) et de contact à risque Mise à jour le 22/07/2021

Vivre avec le virus