Acné chez l'adulte : cause, alimentation, traitements

Loin d'être réservée aux adolescents, l'acné touche également les adultes et en particulier les femmes. A quoi est-elle due ? Comment la traiter ? Réponses avec Marie-Estelle Roux, dermatologue.

Acné chez l'adulte : cause, alimentation, traitements
© avemario6-123RF

Définition

L'acné est un motif très fréquent de consultation chez le dermatologue, en raison de la souffrance psychologique qu'elle peut induire. C'est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé. "À la base de chaque poil se trouve une glande sébacée qui sécrète du sébum. Dans l'acné, la glande sébacée est bouchée par un sébum devenu trop épais ou sécrété en trop grande quantité. De plus, les cellules à l'entrée du follicule pilo-sébacé se comportent de façon anormale et il y a un déséquilibre de la flore cutanée", explique le Dr Marie-Estelle Roux, dermatologue.

Fréquence de l'acné chez l'adulte

"L'acné de l'adulte est de plus en plus fréquente" affirme le Dr Roux. Parmi les personnes touchées par l'acné, une sur quatre serait un adulte. L'acné des adultes est plus souvent sévère puisque 70% des personnes touchées par un acné sévère ont plus de 26 ans. "Les femmes adultes sont plus nombreuses à consulter pour de l'acné que les hommes, d'une part parce qu'elles sont plus touchées que les hommes, mais aussi parce qu'elles en sont plus gênées" ajoute la spécialiste. En effet, 61% des cas d'acné légère concerne les femmes et 39% les hommes.

"L'acné de l'adulte est de plus en plus fréquente"

Zones touchées : visage, dos...

La localisation de l'acné chez l'adulte est différente pour les femmes et les hommes. "Chez la femme adulte, l'acné est inflammatoire plus que rétentionnelle. Cela veut dire que ce sont des gros boutons plus que des microkystes, et les lésions sont situées sur le bas du visage : le long des mandibules, sur le menton, parfois même sur les faces latérales du cou, détaille la dermatologue. Tandis que chez les hommes, le front et le dos sont plus souvent atteints."

Personnes plus à risque

Comme l'explique le Dr Roux : "les femmes adultes qui souffrent d'acné sont souvent des femmes actives, surmenées, stressées. Elles n'ont pas forcément souffert d'acné à l'adolescence." Certains traitements médicamenteux, tels que la cortisone, le lithium ou la vitamine B12 ont tendance à favoriser l'apparition d'une acné. Enfin, les personnes travaillant dans des cuisines de fast-food, à proximité de cuves remplies d'huile de friture, risquent davantage de souffrir d'acné.

Symptômes

Les manifestations de l'acné sont, d'une part :

  • Les comédons ouverts (points noirs), qui correspondent à des " bouchons " qui obstruent des pores de la peau. Les comédons ouverts peuvent s'expulser spontanément ou s'enflammer et provoquer un bouton.
  • Les comédons fermés ou points blancs : petite papule blanchâtre formée par l'accumulation du sébum. Ce point blanc est susceptible de s'enflammer et de provoquer un nodule ou une pustule.

D'autres part les lésions inflammatoires superficielles :

  • Papules : boutons rouges, inflammatoires, de moins de 5 mm.
  • Pustules : boutons rouges à tête blanche,

Ou profondes :

  • Nodules : bosses douloureuses et profondes, de plus de 5 mm.
  • Kystes : bosses douloureuses et profondes dans une coque fibreuse, qui ne disparaissent pas spontanément.

Causes

"Les causes sont souvent le stress, la pollution, le surmenage, une alimentation déséquilibrée, trop sucrée notamment" explique la dermatologue. En effet, le stress provoque une sécrétion d'hormones (cortisol, androgène), pouvant aggraver l'acné. "Le tabac aggrave l'acné également, notamment en favorisant la formation de kystes" ajoute le Docteur Roux. En revanche, l'acné de l'adulte n'est généralement pas héréditaire.

Acné adulte hormonale

L'acné chez l'adulte est souvent aggravée par les fluctuations hormonales. La contraception est notamment souvent mise en cause dans la survenue d'une acné. "La contraception en soi n'est pas la cause de l'acné. C'est plutôt l'arrêt ou le changement
de contraception qui peut déclencher une acné
" précise la dermatologue. La grossesse, qui entraîne de grande variation hormonale, a quant à elle une action imprévisible sur l'acné. "Le plus souvent elle l'améliore, rarement elle l'aggrave" ajoute le Dr Roux.

Les traitements

L'acné adulte est plus compliquée à traiter que l'acné juvénile. Elle nécessite de la persévérance car les premiers signes d'amélioration peuvent mettre des semaines voire des mois à s'observer. "On a, à notre disposition des traitements pas voie locale, à base de peroxyde de benzoyle, de rétinoïdes. On évite d'utiliser les antibiotiques locaux, qui peuvent induire des résistances
bactérienne
s" détaille la dermatologue.

Par voie orale, sont couramment utilisés :

  • Le zinc pour les acnés faibles à modérées.
  • Des traitements hormonaux pour les femmes : certaines pilules contraceptives améliorent notamment significativement l'acné,
  • Des cures d'antibiotiques oraux, en particulier les cyclines, pour les acnés modérées à sévères.
  • L'isotrétinoïne pour les acnés les plus sévères : ce traitement est efficace mais lourd d'effets secondaires, il doit donc être prescrit en dernière intention.
  • "Enfin les peelings aux acides de fruits, les traitements par les lumières (LED, IPL, lasers) ont leur place également" ajoute le Dr Roux.

Quels sont les meilleurs produits ?

Comme l'explique la spécialiste "Il n'y a pas un traitement meilleur qu'un autre ; chaque cas est particulier, chaque traitement doit être adapté au cas par cas". Le dermatologue met en place la meilleure stratégie avec son patient.

Huile essentielle en cas d'acné chez l'adulte

Les huiles essentielles se révèlent assez efficaces pour purifier la peau et améliorer les acnés
légères à modérées.

Les trois plus connues pour leur effet sur l'acné sont :

  • L'huile essentielle de Tea-tree : ses propriétés antibactériennes, antiseptiques et anti-infectieuses la rende particulièrement efficace pour traiter et assécher les boutons. Une goutte pure sur un coton tige peut être appliquée directement sur le bouton.
  • L'huile essentielle de Lavande vraie : ses propriétés anti-inflammatoire et cicatrisantes lui permettent d'apaiser les boutons rouges et d'aider à leur cicatrisation. Elle peut également être appliquée directement sur le bouton à l'aide d'un coton tige.
  • L'huile essentielle de Manuka : très fortement antibactérienne, elle peut être utilisée en cas d'acné sévère. Elle peut être utilisée seule ou associée à l'huile essentielle de Palmarosa, purifiante et astringente.

Alimentation : les aliments bons et mauvais quand on a de l'acné adulte

L'alimentation est très importante pour la santé en général. Elle doit être équilibrée, riche en fruits et légumes frais, en céréales complètes et pauvre en sucres raffinés, en graisses saturées et en alcool bien sûr. "Le sucre (et donc l'alcool) augmente toutes sortes d'inflammations dans le corps, en particulier sur la peau. Donc il aggrave l'acné" insiste le Dr Roux. La consommation quotidienne d'aliments sucrés multiplierait par 2,7 fois les risques de faire une poussée d'acné. "Une consommation de lait de vache en grande quantité semble également aggraver l'acné" ajoute la spécialiste.

Prévention

Les gestes préventifs sont essentiels pour les adultes à la peau à tendance acnéique. "Les soins quotidiens apportés à la peau doivent être très doux, jamais agressifs. La toilette doit être douce et ne pas décaper la peau" insiste la dermatologue. Un lavage trop fréquent et trop agressif peut provoquer des micro-lésions sur la peau dans lesquelles les bactéries s'infiltrentAttention au soleil qui est un faux-ami : si l'acné semble s'améliorer à son contact direct, les rayons UV ont tendance à épaissir la peau et à aggraver le phénomène dans un second temps. "Par ailleurs, le soleil augmente le risque de marques pigmentées" ajoute le Dr Roux. Attention également à ne pas oublier d'hydrater la peau, la pensant déjà trop grasse : une peau grasse a autant besoin d'être hydratée qu'une peau sèche. En revanche il faut faire attention à utiliser les bons produits : "la peau acnéique doit être
hydratée avec des produits fluides, non gras
" insiste la dermatologue.

Merci au Dr Marie-Estelle Roux, dermatologue.

Maladies et infections de la peau