Leucocytes élevés : quel taux, quand s'inquiéter ?

Un taux élevé de leucocytes ou hyperleucocytose peut avoir de nombreuses causes, le plus souvent bénignes mais parfois graves. Les réponses à vos questions sur les leucocytes élevés, avec l'aide du Dr Benoît Quilichini, médecin biologiste, Responsable du Département d'Hématologie Cellulaire et Cytogénétique du laboratoire Eurofins Biomnis.

Leucocytes élevés : quel taux, quand s'inquiéter ?
© nobeastsofierce - stock.adobe.co

A partir de quel taux parle-t-on de leucocytes élevés ?

"Les valeurs normales des leucocytes sont comprises entre 4 G/Let 10 G/L" informe le Dr Quilichini, médecin biologiste. "Le taux de leucocytes varie en fonction de l'âge du patient" précise le biologiste. En dessous de 4G/L on parle de leucopénie et au-delà de 10 G/L de leucocytose ou d'hyperleucocytose

Quelles sont les causes d'un taux de leucocytes élevés ? 

Les causes d'un taux de leucocytes élevé sont très variées : infections, inflammations, hémopathies malignes… "Lorsque l'examen de NFS-plaquettes révèle un taux de globules blancs élevé, les biologistes regardent quelle sous-catégorie de leucocytes est augmentée. En fonction de cette catégorie, les étiologies (causes) sont différentes" informe le Dr Quilichini.  Il existe 5 catégories de globules blancs ou leucocytes : les polynucléaires neutrophiles, les polynucléaires éosinophiles, les polynucléaires basophiles, les lymphocytes, les monocytes. Plus que le chiffre total de leucocytes c'est la numération du type de leucocytes (la formule leucocytaire) qui est important pour faire un diagnostic. 

Quelles maladies entraînent une hausse des leucocytes ? 

Les causes s'organisent en fonction de la catégorie de leucocytes augmentée. "L'augmentation la plus fréquente est celle des polynucléaires neutrophiles" informe le Dr Quilichini. Le taux normal de polynucléaires neutrophiles est de 2 à 7 G/L. Il est considéré comme élevé au-delà de 7 G/L "En présence de polynucléaires augmentés il convient d'écarter par exemple une grossesse. Une personne qui fume a également un taux de leucocytes plus élevé, notamment les polynucléaires neutrophiles. Sur un plan pathologique, cette augmentation peut être liée à une infection bactérienne ou virale, à une inflammation comme une maladie inflammatoire, comme la polyarthrite rhumatoïde. Plus rarement, l'augmentation des polynucléaires neutrophiles est due à une hémopathie maligne" décrit le biologiste. Celui-ci précise que d'autres paramètres sont analysés (VS par exemple). L'augmentation des polynucléaires éosinophiles (> 0.5 G/L) "a le plus souvent des causes allergiques et parfois parasitaires" explique le Dr Quilichini. "Un bilan complémentaire doit être réalisé pour essayer d'étayer le diagnostic" indique-t-il. Un taux élevé de polynucléaires basophiles est très rare. "C'est souvent lié à une hémopathie maligne" informe le biologiste. Un taux élevé de lymphocytes est le deuxième taux le plus fréquemment augmenté après les polynucléaires neutrophiles. Une hyperlymphocytose se définit par un taux de lymphocytes supérieur à 4 G/L, le taux normal de lymphocytes étant de 1.5 à 4 G/L "La première cause d'un taux de lymphocytes élevé est une infection virale. La mononucléose infectieuse (MNI), par exemple, se traduit notamment par la présence de lymphocytes en nombre élevé et d'aspect hyperbasophile" indique le biologiste. Un taux élevé de lymphocytes peut également être en rapport avec une hémopathie maligne (exemple de la leucémie lymphoïde chronique).

Quand s'inquiéter ? 

"Le taux de leucocytes n'est jamais interprété de façon isolée" indique le médecin. La numération formule sanguine (NFS-Plaquette) consiste en effet à compter les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. "Une hyperleucocytose doit également être interprétée en fonction du contexte clinique (raisons pour lesquelles la personne a eu une prise de sang)" enseigne le Dr Quilichini. Lorsque l'analyse de l'échantillon de sang a révélé un taux de leucocytes élevé le médecin biologiste réalise un frottis sanguin. "Nous prenons du sang du tube et nous l'étalons sur une lame et réalisons une coloration MGG qui permet d'observer et de dénombrer les leucocytes Cela permet de confirmer le type de leucocytes qui est en excès, car l'automate peut donner un résultat imprécis" précise le biologiste.

Est-ce grave d'avoir trop de leucocytes ? 

"Cela dépend du taux de leucocytes, du type de leucocytes qui est augmenté, du contexte clinique et des résultats des autres cellules" répond le Dr Benoît Quilichini. "Lorsqu'une hyperleucocytose est liée à des maladies plus inquiétantes comme une hémopathie maligne, il peut y avoir dans le sang des cellules que l'on ne devrait pas voir dans le sang normalement, comme des cellules immatures qui viennent de la moëlle osseuse et qui augmentent le nombre de leucocytes (on parle alors de myélémie ou parfois de blastose périphérique) Le taux de leucocytes est alors élevé" informe le biologiste. Un myélogramme est réalisé dans de cas (ponction de moëlle osseuse pour analyser les cellules de celle-ci). 

Traitement : comment faire baisser les leucocytes ?

Le traitement d'une hyperleucocytose (taux élevé de leucocytes) dépend de la cause : des antibiotiques s'il s'agit d'une infection, des anti-inflammatoires lorsque c'est une inflammation, une chimiothérapie en cas d'hémopathie maligne…

Merci au Dr Benoît Quilichini, médecin biologiste, Responsable du Département d'Hématologie Cellulaire et Cytogénétique du laboratoire Eurofins Biomnis.

Source : Item 316 : Hémogramme : indications et interprétations

Analyses de sang