Fer sérique : normes, taux haut ou bas, que faire ?

Chargement de votre vidéo
"Fer sérique : normes, taux haut ou bas, que faire ?"

Le dosage de fer sérique (suite à une prise de sang) permet de vérifier si la concentration sanguine en fer est normale. C'est un dosage de seconde intention, après un premier dosage de l'hémoglobine et de la ferritinémie.

Définition : qu'est-ce que le fer sérique ? 

Le fer sérique désigne le taux de fer qui n'est pas fixé aux globules rouges mais qui est en circulation dans le sérum sanguin (ou plasma). "Le fer est un constituant indispensable de l'hémoglobine, qui permet aux globules rouges de transporter l'oxygène dans l'organisme. Le statut en fer peut être évalué par plusieurs examens dont la concentration en fer sérique"  indique le Dr Marc Perez, médecin généraliste, spécialiste du sport et ostéopathe.

Différences entre fer sérique et ferritine ?

Le fer sérique désigne la quantité de fer disponible. Le dosage du fer sérique est un dosage de seconde intention. "En cas de suspicion de manque de fer ou d'excès de fer, le premier dosage consiste en un dosage de l'hémoglobine et de la ferritine" explique le médecin. La ferritine est une protéine qui stocke les réserves en fer de l'organisme. La ferritine sérique représente la quantité de fer en stock dans l'organisme (les réserves). "Le fer tout seul n'est pas un bon marqueur" souligne le Dr Marc Pérez.

Indications : pourquoi faire un dosage ? 

Lorsque l'hémoglobine ou l'hématocrite sont anormaux, ou face à certains symptômes, le dosage du fer sérique peut être prescrit pour mieux en connaître les raisons. Diverses pathologies peuvent faire augmenter ou au contraire baisser le taux de fer sérique. Par exemple, en cas d'hémochromatose (accumulation de grandes quantités de fer dans l'organisme), le taux de fer sérique sera très important alors qu'à l'inverse, il sera faible en cas d'anémie. Le dosage du fer sérique permet aussi, au cours du traitement d'une carence en fer, de savoir si celui-ci est correctement absorbé. 

A savoir : Si vous ressentez une grande fatigue, des palpitations cardiaques, voire des vertiges, il peut s'agir d'une carence en fer. Des douleurs articulaires, abdominales, et une grande fatigue peuvent signaler une surcharge en fer. Parlez-en à votre médecin.

Comment faire un dosage ? 

Le dosage du fer sérique via une prise de sang s'accompagne toujours du dosage de la ferritine. La ferritine est une protéine qui stocke les réserves en fer de l'organisme. La prise de sang pour réaliser ce dosage est réalisée le matin, à jeun.

Quelles sont les valeurs normales ? 

"Les valeurs normales de fer sérique sont entre 70 et 175 microgrammes par décilitre (μg/dl) chez l'homme, et entre 50 et 150 microgrammes par décilitre (μg/dl) chez les femmes" informe le Dr Marc Pérez.

Fer sérique haut : symptômes, causes, que faire ? 

Un excès de fer ou ferritinémie élevée peut être liée à une maladie du foie (hépatite ou alcoolisme. "Une ferritinémie peut aussi avoir pour origine une maladie inflammatoire -on voit aujourd'hui beaucoup d'excès en fer chez des personnes ayant la Covid car elles ont une inflammation très élevée- ou une maladie génétique appelée hémochromatose"  indique le médecin. "On traite la cause (arrêt de l'alcool traitement de l'inflammation) et pour l'hémochromatose on fait des saignées"  informe-t-il. Sont déconseillés les aliments riches en fer :  boudin, pigeon, viande rouge, foie, vin rouge, lentilles, épinards chocolat, fruits secs… 

Fer sérique bas : symptômes, causes, que faire ?

"Lorsque l'hémoglobine est basse ((normes 11 à 15 gr pour 100ml) et le fer sérique bas, il s'agit certainement d'une carence d'apport de fer ou d'un saignement" informe le Dr Marc Perez. La carence en fer s'appelle anémie. Les symptômes d'une carence en fer sont de la fatigue, une baisse de l'immunité avec des infections fréquentes et de la pâleur. "

L'anémie est fréquente chez la femme à cause des règles et chez l'adolescent en croissance. Les autres causes de carence en fer sont les hémorragies digestives ou de tout type" indique le Dr Marc. Le traitement consiste en le traitement de la cause et en une supplémentation en fer pendant 3 mois, suivie d'un contrôle. Une alimentation riche en fer est conseillée : boudin, pigeon, viande rouge, foie, vin rouge, lentilles, épinards chocolat, fruits secs…

Merci au Dr Marc Perez, médecin généraliste, spécialiste du sport et ostéopathe.

Analyses de sang