Etre à jeun pour une prise de sang : quand, combien de temps avant ?

Certaines analyses sanguines nécessitent d'être à jeun, c'est-à-dire de ne rien manger ni boire (sauf de l'eau) au moins 8 heures avant. Quels tests sont concernés ? Quelles précautions prendre ? Réponses avec Gaël Saintenoy, biologiste médical. 

Etre à jeun pour une prise de sang : quand, combien de temps avant ?
© Sherry Yates Young - 123RF

Pour quelles analyses faut-il être à jeun ? 

Il est préconisé d'être à jeun de 12 heures pour les analyses suivantes :

  • Bilan lipidique (cholestérol, HDL, LDL, triglycérides)
  • Glycémie
  • Homocystéine
  • Acides biliaires
  • ApoA et ApoB
  • Allergènes CLA-30
  • Et de 3 heures pour :
  • Calcium sérique
  • Fer sérique
  • Folates

"En revanche, il n'y a plus besoin d'être à jeun pour le dosage de la vitamine B12 et de l'acide folique. Quant au fer, plus que le fait d'être à jeun, ce qui compte, c'est d'effectuer les prélèvements au même moment de la journée", commente Gaël Saintenoy. 

Combien de temps avant la prise de sang ?

"Même si cela peut varier en fonction des analyses, il est préférable d'être à jeun de 12 heures afin d'augmenter la fiabilité des résultats ", détaille le biologiste médical. 

Pourquoi faut-il être à jeun pour une prise de sang ?

"Le fait d'être à jeun permet d'éviter les résultats faussement positifs. Par exemple, on pourrait avoir une interférence au niveau du bilan lipidique à cause des chylomicrons, de grandes molécules de graisses qui permettent de favoriser la digestion, puisque chez certaines personnes, elles perdurent dans le sang au-delà de 8 heures. Le jeûne à 12 heures permet donc de ne pas interférer que ce soit biologiquement ou analytiquement ", poursuit le spécialiste. 

Peut-on boire de l'eau ?

Dans l'inconscient collectif, être à jeun signifie ne rien ingérer, qu'il s'agisse de nourriture ou de boissons. En réalité, on a parfaitement le droit de boire de l'eau avant une prise de sang

Quelles précautions prendre ?

La veille du rendez-vous, il faut s'alimenter comme on en a l'habitude puis boire de l'eau dans la soirée si on a soif. Il faut arrêter l'alcool 48 heures avant la prise de sang parce que cela pourrait affecter la qualité du sérum et ainsi altérer les résultats. Si la grande majorité des traitements peuvent être maintenus avant une analyse, mieux vaut demander conseil à votre médecin ou votre laboratoire d'analyses médicales si vous avez un doute. 

Prise de sang pendant la grossesse : dois-je être à jeun ?

La prise de sang pour un dosage de HCG peut s'effectuer à n'importe quel moment de la journée et ne nécessite pas d'être à jeun. Quant aux prises de sang du premier examen prénatal (détermination du groupe sanguin et du Rhésus ; recherche d'agglutinines irrégulières (RAI) ; dépistage de la syphilis ; dépistage de la rubéole et de la toxoplasmose) ainsi que ceux prescrits tout au long de la grossesse, il n'y a pas besoin d'être à jeun, sauf pour la glycémie et l'hyperglycémie provoquée. 

Après la prise de sang : quand boire, quand manger ?

"On peut boire et manger juste après la prise de sang. C'est même recommandé pour reprendre des forces", estime Gaël Saintenoy. 

Merci à Gaël Saintenoy, biologiste médical.

Analyses de sang