Groupes sanguins (O, A, B, AB) : définition et compatibilité

Chargement de votre vidéo
"Groupes sanguins (O, A, B, AB) : définition et compatibilité"

Quels sont les groupes sanguins compatibles en cas de transfusion ou de grossesse ? Les groupes sanguins définissent des catégories d'individus suivant la variété d'antigènes et d'anticorps présents sur les globules rouges. Il existe plusieurs classifications dont les principales sont ABO et Rhésus (Rh).

Définition

• Système ABO

Le système ABO qui permet de classer les différents groupes sanguins, a été découvert en 1900 par Landsteiner. Ces groupes sanguins sont au nombre de quatre (A, B, AB et O) et se différencient par la présence, l'absence ou la combinaison des antigènes A ou B à la surface des globules rouges.

© 123RF-Joshua Abbas

Il existe trois types d'antigènes A, B et AB et quatre groupes sanguins. Le groupe A possède uniquement les antigènes A à la surface des globules rouges (et des anticorps anti-B) le groupe B uniquement les B (et des anticorps anti-A), le groupe AB a les 2 types d'antigènes mais aucun anticorps. Le groupe O se caractérise par l'absence de ces deux types d'antigènes et la présence des deux anticorps.

Groupe Antigène sur le globule rouge Anticorps dans le sérum
A A ou (A etO) anti-B
B B ou (B et O) anti-A
AB A et B pas d'anticorps pour le système
O O anti-A et anti-B

• Groupe sanguin de l'enfant

Le groupe sanguin d'un enfant est fonction de celui de ses parents. Il est en effet défini par rapport au groupe de ses parents, lequel se base sur deux allèles. Ci-dessous le tableau indiquant les différentes combinaisons possibles. En France, Le groupe sanguin le plus courant est le groupe A (45%), suivi des groupes O (43%), B (9%), et AB(3%). Chaque individu reçoit deux allèles A, B ou O. Les allèles A et B sont dominants et l'allèle O est récessif : ce dernier ne peut s'exprimer qu'en présence d'un second allèle O.

  • Un enfant du groupe A peut avoir hérité d'un allèle A et d'un allèle O, ou de deux allèles A.
  • Un enfant du groupe sanguin B peut avoir reçu un allèle A et un allèle O, ou deux allèles B.
  • Pour être du groupe AB, il faut posséder l'allèle A et l'allèle B (co-dominants).
  • Les sujets du groupe O ont obligatoirement reçu deux allèles O.

Les parents étant eux-mêmes porteurs de deux allèles, 78 combinaisons sont possibles en théorie selon le génotype du père et de la mère. Cela explique pourquoi des parents du groupe A peuvent avoir un enfant du groupe O, par exemple. Il existe également des groupes sanguins très rares résultant d'anomalies, comme le groupe sanguin de type " Bombay ".

© JDF-Santé

• Groupe sanguin rare, "Bombay"

Un groupe sanguin est rare lorsque moins d'un sujet sur 250 est compatible, avec lui, dans la population générale. Par exemple, il existe des sujets qui ne sont ni A, ni B, ni AB et ni O : leur groupe sanguin est appelé "Bombay". Il est exceptionnel.

Facteur rhésus (Rh)

Une autre classification permet de catégoriser les groupes sanguins. Il s'agit du facteur rhésus qui peut être positif ou négatif. Ce facteur dépend de la présence ou de l'absence d'un autre antigène à la surface des globules rouges. On ajoute un  + en cas de présence de cette protéine à la lettre du groupe sanguin et un - en cas d'absence. D'autres sous-types sont également décrits, mais moins prépondérants (Kell, Duffy…). Le facteur rhésus est aussi transmis génétiquement : l'allèle Rh+ est dominant et l'allèle Rh- est récessif. Il faut donc obligatoirement deux allèles RH- pour être de groupe sanguin négatif. Les personnes de groupe sanguin positif possèdent deux allèles Rh+ ou la combinaison des allèles Rh+ et Rh-.

Compatibilité couple, grossesse

Le facteur Rhésus a une grande importance pour les femmes Rhésus négatif qui souhaite avoir un enfant et dont le partenaire est Rhésus positif. Il peut y avoir ce qu'on appelle une "incompatibilité rhésus". L'immunisation rhésus se produit au cours de la première grossesse et la femme va développer des anticorps au cours de la deuxième grossesse, qui sont dangereux pour l'enfant.

Compatibilité et transfusion

L'importance de connaitre son groupe sanguin vient du fait qu'en cas de nécessité de transfusion, le sang reçu doit être compatible avec le sien. Il ne faut pas que soient mis en contact des anticorps et antigènes du même type au risque d'engendrer un rejet ou une coagulation du sang qui peut être mortel.

Groupes sanguins universels

• Donneur universel

Les personnes du groupe O- sont des "donneurs universels", car tous les autres groupes peuvent recevoir leur sang puisqu'il ne contient aucun antigène mais ne reçoivent du sang que des personnes du même groupe.

• Receveur universel

Les personnes du groupe AB+ sont "receveurs universels" et ne peuvent donner du sang qu'au groupe AB+.

Comment connaître son groupe sanguin ?

Le groupe sanguin est déterminé lors d'une prise de sang de routine ou lors des dons de sang. Il est conseillé d'avoir sur soi une carte de groupe sanguin en cas d'accident même si la détermination du groupe sanguin a lieu avant chaque transfusion. La détermination du groupe et du facteur rhésus est faite à chaque début de grossesse et avant toute intervention chirurgicale.