Hyperleucocytose : normes, causes, interpréter son bilan

L'hyperleucocytose correspond à l'augmentation du nombre de globules blancs dans le sang. Elle peut être le signe d'une infection bactérienne (angine..), virale (mononucléose...) et plus rarement le signe de pathologies graves comme les leucémies. Entretien avec le professeur Emmanuel Raffoux, hématologue.

Hyperleucocytose : normes, causes, interpréter son bilan
© 1sakurra/123RF

Définition : qu'est-ce que l'hyperleucocytose ?

L'hyperleucocytose correspond à l'augmentation du nombre de globules blancs dans le sang. 

Globules blancs : quelles sont les normes ?

"Normalement, leur nombre varie entre 4000 et 10000/mm3. On parlera d'hyperleucocytose au-dessus de 10 000/mm3" précise le Pr. Emmanuel Raffoux, hématologue.

Hyperleucocytose franche : c'est quoi ?

L'hyperleucocytose est considérée comme modérée entre 10 000 et 15 000 globules blancs par mm3 et franche au-delà de 15 000/mm3. 

Quelles sont les causes d'une hyperleucocytose ?

Dans la plupart des cas, l'hyperleucocytose est la réponse normale de défense de l'organisme face à une infection bactérienne (par exemple, angine bactérienne à Streptocoques), virale (mononucléose, cytomégalovirus, hépatite, etc.), parasitaire ou encore une allergie (asthme, allergie médicamenteuse). Plus rarement, l'hyperleucocytose peut être le signe d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC), d'une leucémie myéloïde chronique (LMC) ou d'une leucémie aiguë.

Quelles sont les conséquences sur la santé ? 

Les conséquences de l'hyperleucocytose seront celles de la pathologie. Par exemple, en cas d'infection virale, notamment par le virus Epstein-Barr (mononucléose) on retrouvera de la fièvre, des ganglions au niveau du cou et une grosse fatigue. "La plupart du temps, l'hyperleucocytose est une réaction favorable de l'organisme qui essaie de combattre l'infection" rappelle l'hématologue.

Quel est le diagnostic ?

Une prise de sang (NFS) permettra d'affiner le diagnostic. "Une augmentation des polynucléaires neutrophiles renseignera, par exemple, sur une infection bactérienne ou une pathologie inflammatoire, explique le spécialiste. Un nombre élevé d'éosinophiles orientera plutôt vers une allergie ou une parasitose ; tandis qu'une augmentation des lymphocytes penchera vers une infection virale comme la mononucléose."

Quelle est la prise en charge ?

La prise en charge dépendra du contexte et de l'étiologie de l'hyperleucocytose. "Elle ne sera évidemment pas la même s'il s'agit d'une angine, d'une pneumonie ou d'une leucémie aigüe" conclut le Pr. Raffoux.

Merci au Professeur Emmanuel Raffoux, hématologue.

Maladies du sang