Leucocyturie sans bactériurie (aseptique) : causes, traitement

Une leucocyturie sans bactériurie est fréquente. Qu'est-ce que cela veut dire ? Dans quels cas est-ce possible d'avoir une leucocyturie sans bactériurie ? Quels sont les traitements ? Réponses avec Alice Thouvenot, pharmacienne-biologiste.

Leucocyturie sans bactériurie (aseptique) : causes, traitement
© Lothar Drechsel - stock.adobe.co

Définition : c'est quoi une leucocyturie sans bactériurie ? 

Au laboratoire d'analyses médicales, l'ECBU (Examen CytoBactériologique des Urines) est l'examen qui permet d'observer une leucocyturie sans bactériurie. "Cette analyse permet de quantifier les globules blancs (leucocyturie/ml) et les bactéries présentes en suspension dans l'urine (bactériurie en UFC/ml). Une leucocyturie signifie que des globules blancs sont présents dans les urines. La leucocyturie est considérée comme significative lorsqu'elle est ≥ 104 /ml" enseigne Alice Thouvenot, biologiste chez Eurofins Biologie Médicale. On dit qu'une leucocyturie est sans bactériurie lorsque l'ECBU retrouve, après 24h d'incubation, un nombre de bactéries en culture < à 103 UFC/ml" explique la biologiste.

Quelles sont les causes d'une leucocyturie sans bactériurie ? 

"Une leucocyturie est retrouvée assez souvent dans un examen d'urine. Elle signe le plus souvent une inflammation de la muqueuse de l'arbre urinaire. Celle-ci peut être d'origine infectieuse ou non infectieuse. La cause infectieuse la plus fréquente est celle d'une infection urinaire décapitée par la prise d'un antibiotique. "Le germe ne pousse pas mais nous voyons encore l'inflammation au niveau des globules blancs" explique Alice Thouvenot qui précise que la prise d'un seul comprimé d'antibiotique quelques heures avant la réalisation de l'ECBU peut suffire à entraîner une leucocyturie sans bactériurie. "Dans des cas plus rares, la leucocyturie sans bactériurie d'origine infectieuse s'explique par la présence de germes dont la culture n'est pas possible lors d'un ECBU : c'est le cas des mycobactéries par exemple, mais aussi de Mycoplasma ou de Chlamydia dans le cadre d'infections sexuellement transmissibles (urétrite ou de cervicite)" indique la biologiste. La cause la plus fréquente de leucocyturie sans bactériurie non liée à une infection chez la femme est due à la contamination des urines par des sécrétions vaginales.  "Le recueil d'urine n'a pas été fait correctement : toilette locale d'avant en arrière pas effectuée ou pas bien effectuée, premier jet dans le flacon et pas deuxième jet" explique Alice Thouvenot. Le fait d'avoir une sonde à demeure peut également donner une leucocyturie sans bactériurie. "Les globules blancs augmentent dans les urines du fait de l'irritation au niveau de la muqueuse à cause de la sonde" explique la biologiste. Elle précise que des personnes âgées souffrant d'incontinence peuvent aussi présenter une leucocyturie aseptique. "Il existe enfin 3 causes plus graves de leucocyturie sans bactériurie non infectieuse : les calculs (lithiase), les néphrites interstitielles ou les tumeurs urothéliales."

Quels sont les symptômes d'une leucocyturie aseptique ?

Les symptômes d'une leucocyturie aseptique dépendent de sa cause. Si la leucocyturie aseptique est d'origine infectieuse et liée à une infection urinaire "la personne a présenté avant la prise d'antibiotique des brûlures urinaires, une envie fréquente d'uriner, des douleurs pelviennes, parfois de la fièvre" décrit Alice Thouvenot. Les causes non infectieuses telles la présence d'une sonde urinaire ou la contamination des urines par les sécrétions vaginales ne donnent pas de symptôme. "Les calculs urinaires s'accompagnent de douleurs lombaires importantes, les atteintes rénales (néphrites interstitielles, tumeurs) peuvent se diagnostiquer par une insuffisance rénale accompagnée de pertes de protéines dans les urines, d'une hématurie (globules rouges dans les urines), d'œdèmes et d'hypertension artérielle" informe la biologiste.

Comment pose-t-on le diagnostic d'une leucocyturie aseptique ?  

"En présence de signes d'infection urinaire de type cystite aigue simple, il est recommandé de faire une bandelette urinaire en premier lieu chez les femmes entre 15 et 65 ans sans facteur de risque de complication d'infections urinaires" indique Alice Thouvenot. Si la bandelette urinaire révèle la présence de nitrites et de leucocytes un traitement antibiotique monodose est prescrit. "Dans les autres cas tels que la cystite à risque de complication ou la pyélonéphrite, un ECBU est réalisé" précise la biologiste. Si le prélèvement est de qualité, que le nombre de globules blancs est ≥ 104 /ml et que le nombre de bactéries est < à 103 UFC/ml, des examens complémentaires seront décidés en fonction du contexte clinique. 

Quel est le traitement d'une leucocyturie aseptique ? 

Si la leucocyturie sans bactériurie est lié à une infection urinaire avec des symptômes un traitement antibiotique est poursuivi (dans le cas d'une leucocyturie aseptique due à une prise d'antibiotique) ou instauré. "Les leucocyturie aseptiques chez les personnes qui ont une sonde urinaire ne demandent pas de traitement" informe la biologiste. Pour les autres causes non infectieuses, les traitements sont variés, par exemple le traitement d'une néphrite interstitielle auto-immune repose sur des médicaments immunosuppresseurs, pour une tumeur urothéliale sur la chirurgie et/ou de la chimiothérapie, celui des calculs sur des antalgiques pour calmer la douleur et des traitements locaux pour dissoudre les calculs" détaille Alice Thouvenot.

Quelle conduite à tenir en cas de leucocyturie aseptique pendant la grossesse ?        

Fréquemment pendant la grossesse, l'ECBU peut révéler une leucocyturie à cause de la contamination des urines par des pertes vaginales si la toilette locale n'est pas bien réalisée avant le recueil. Ces pertes sont en effet plus importantes pendant la grossesse. L'ECBU doit alors être renouvelé. S'il y a une bactérie en culture en quantité significative, la patiente sera traitée par des antibiotiques que la patiente soit symptomatique (infection urinaire) ou non (colonisation avec bactériurie ≥ 105 UFC/ml).

Merci à Alice Thouvenot, biologiste chez Eurofins Biologie Médicale.