Bilan d'extension : définition, cancer, buts, comment faire ?

Réalisé en cas de diagnostic de cancer, il permet de connaître l'ampleur de la maladie et de déterminer la stratégie médicale la plus adaptée. Quels sont les examens à passer ? Quelles conséquences dans la prise en charge de la maladie ? Les explications de Dr. Nasrine Callet, Gynécologue-Oncologue à l'Institut Curie.

Bilan d'extension : définition, cancer, buts, comment faire ?
© takasuu-123RF

Définition : c'est quoi un bilan d'extension ?

Lorsqu'un cancer est diagnostiqué, il est indispensable de connaître l'état d'avancement de la maladie pour déterminer le traitement le plus approprié. Celui-ci est établi grâce à des examens médicaux. "Il est réalisé lors de la prise en charge du patient afin de déterminer au plus juste son traitement, et peut également être renouvelé en cours de traitement ou en surveillance du cancer", précise le Dr. Nasrine Callet.

Quel but en cas de cancer ?

Il permet d'évaluer l'étendue du cancer :  son stade, situé entre 1 et 5,et le nombre de ganglions lymphatiques ou d'organes envahis (métastases). Selon les résultats, il a pour but d'orienter la prise en charge thérapeutique : opérabilité du cancer, chimiothérapie, radiothérapie… 

Comment faire un bilan d'extension ?

Il est prescrit par votre oncologue. Ce bilan pré-thérapeutique est la première étape de la prise en charge en cancérologie.

Quels sont les examens d'un bilan d'extension ?

Lors du bilan, le patient passe différents examens. "L'examen clinique est la première étape qui précise l'avancement local du cancer", précise le Dr. Callet. "Selon le type de cancer, les examens à passer ne seront pas les mêmes. Ainsi, parmi eux, on peut citer : un scanner thoracique, abdominal ou pelvienne, des mammographies, une scintigraphie osseuse, une échographie abdominale et pelvienne, un PET scan ou des IRM. Une analyse de sang est également réalisée afin de doser les marqueurs tumoraux spécifiques de chaque tumeur. Ainsi le bilan d'extension permet de savoir si le cancer est localisé ou étendu avec des localisations à distance".

Quelle prise en charge après le bilan d'extension ?

"Elle dépend du stade du cancer. Dans la plupart des cas, les formes localisées peuvent bénéficier d'une chirurgie complétée par d'autres traitements (chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie). Dans les formes avancées, en général, le traitement est basé par voie générale (chimiothérapie, hormonothérapie) complété parfois par des traitements radiothérapiques", explique le Dr. Callet.

Merci au Dr Nasrine Callet, Gynécologue-Oncologue à l'Institut Curie.

Dépistage, évolution et traitements du cancer