ASLO (AntiStreptoLysine O) : test, résultats négatif ou positif

Le dosage sanguin ASLO permet de diagnostiquer une infection à streptocoques ß hémolytiques du groupe A. Quelles sont ses indications ? Comment interpréter ses résultats ? Précisions avec Gaël Saintenoy, biologiste.

Définition de l'Antistreptolysine O

Les streptocoques ß hémolytiques du groupe A sont des bactéries qui sécrètent une substance pouvant détruire les globules rouges : il s'agit de la streptolysine O. Cette enzyme provoque la formation d'anticorps, les antistreptolysines O, aussi appelés ASLO. 

Quand faire un test ?

Le dosage des antistreptolysines O est utile pour diagnostiquer une infection à streptocoque et suivre l'évolution des complications de cette affection. Ce dosage s'effectue plus particulièrement en lien avec un rhumatisme articulaire aigu ou une glomérulonéphrite aiguë (qui affecte le fonctionnement du rein). 

Comment se passe le dosage sanguin des antistreptolysines ?

"Ce dosage consiste en une prise de sang effectué dans un laboratoire d'analyses médicales. On recherche, par des techniques d'hémagglutination, la présence ou non d'anticorps ayant permis de réagir contre un marqueur particulier de la bactérie streptolysine O. Il faut savoir que ces dosages sont de moins en moins utilisés. Les médecins le prescrivent éventuellement quand un enfant fait des angines à répétition, mais de moins en moins", remarque le biologiste.

Taux normal

Le taux d'antistreptolysine O doit être inférieur à 200 U/ml chez l'enfant et à 400 U/ml chez l'adulte.

ASLO positif : ça veut dire quoi ?

Une élévation du taux de l'antistreptolysine O s'observe dans les cas pathologiques suivants : rhumatisme articulaire aigu, glomérulonéphrite aiguë streptococcique, scarlatine, érythème noueux, angine streptococcique, myélome. Une baisse de ce taux peut signaler une hyperlipémie, un syndrome néphrotique, ou une hépatite

ASLO négatif : ça veut dire quoi ?

"Quand le résultat est négatif, cela signifie qu'il n'y a pas de signes d'ASLO et qu'il y a donc peu de chances que le patient ait été en contact avec un streptocoque. Néanmoins, l'élévation du taux d'ASLO n'est souvent visible qu'une à trois semaines après l'infection. Si les symptômes persistent, il semble judicieux de refaire un prélèvement", note le spécialiste.

Merci à Gaël Saintenoy, biologiste.

Analyses de sang