Réticulocyte : normes, taux bas, élevé, causes

Les réticulocytes sont de jeunes globules rouges immatures. Leur dosage dans le sang est un bon reflet de la production de globules rouges. Quand cet examen est-il nécessaire ? Que signifie un taux trop élevé ou au contraire trop bas ? Explications avec le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Réticulocyte : normes, taux bas, élevé, causes
© jarun011-123RF

Définition : c'est quoi un réticulocyte ?

Le réticulocyte est un tout jeune globule rouge, qui vient d'être relâché dans la circulation sanguine après avoir été fabriqué par la moelle osseuse en remplacement des globules rouges en fin de vie. Au bout d'environ 3 jours, il aura fini son développement et deviendra un globule rouge mature, appelé "hématie".

Quand et comment mesurer le taux de réticulocytes ?

"La numération réticulocytaire, c'est-à-dire le décompte du nombre de réticulocyte dans le sang est prescrit pour le diagnostic d'une anémie, pour évaluer l'efficacité d'un traitement chez les patients aplasiques, c'est-à-dire dont la moelle épinière fonctionne mal ou plus, ou chez ceux ayant subi une greffe de moelle osseuse", explique le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste. Cette analyse se pratique à partir d'un prélèvement sanguin. La prise de sang ne se pratique pas à jeun. "Les réticulocytes sont ensuite comptabilisés par des automates utilisant la cytométrie en flux (technique de comptage et d'identification des cellules par laser). Le dosage des réticulocytes est un examen qui va permettre au médecin, devant une anomalie du nombre de globules rouges, d'orienter le diagnostic et de demander d'autres examens pour le préciser", indique le Dr. Quillard.

Quelles sont les normes du taux de réticulocytes ?

La valeur normale est comprise entre 0.4% et 2,5 % chez l'adulte, soit 40 000 à 80 000 par ml de sang. 

Taux de réticulocytes trop bas : quelles causes ?

Un taux anormalement bas de réticulocytes traduit :

► Une anomalie de la moelle osseuse, soit spontanée soit après traitement de type chimiothérapie et radiothérapie, ou en conséquence d'une carence en vitamine B12 ou en fer.

► Une anémie provoquée par une infection, une inflammation ou une tumeur.

► Une insuffisance rénale, une cirrhose du foie.

► Un syndrome myélodysplasique, un myélome ou une leucémie.

Taux de réticulocytes élevé : quelles causes ?

Une élévation du taux sanguin de réticulocyte peut être le signe de :
► Une anémie régénérative suite à une perte (hémorragie aigue) ou destruction des globules rouges. Certaines maladies respiratoires avec diminution du taux d'oxygène dans le sang.
► Une régénération de la moelle osseuse, notamment après une greffe ou une transplantation
► La prise de certains médicaments (EPO). La moelle osseuse compense alors la perte de sang et fabrique en grande quantité des réticulocytes.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Analyses de sang