Huile essentielle de pin sylvestre : composition, propriétés, utilisation

Dynamisante et purifiante, l'huile essentielle de pin sylvestre agit sur le corps et sur l'esprit. Elle soulage la fatigue nerveuse, la bronchite, le nez bouché, l'eczéma ou l'arthrose. Comment l'utiliser ? Quels sont tous ses bienfaits ? Composition, propriétés, contre-indications et mode d'emploi.

Huile essentielle de pin sylvestre : composition, propriétés, utilisation
© colors06 - 123RF

Nom latin de l'huile essentielle de pin sylvestre

L'huile essentielle de pin sylvestre a comme nom en botanique Pinus sylvestris.

Composition 

Ce sont les aiguilles du pin sylvestre qui fournissent l'huile essentielle (HE), chémotypée alpha et bêta-pinènes, delta 3-carène, limonène et myrcène.

Définition et origine

Le pin sylvestre est un arbre issu de la famille des pinacées, elle même issue de la grande famille des conifères. Originaire des régions montagneuses d'Europe (France et Norvège) et d'Asie, il est facilement reconnaissable à son écorce de couleur brune et sa dimension: il mesure généralement une vingtaine de mètres de hauteur.

A partir de quel âge peut-on l'utiliser ?

L'huile essentielle de pin sylvestre peut être utilisée, avec précaution, à partir de l'âge de 6 ans.

Liste des vertus

  • Contre la bronchite et le nez bouché : L'huile essentielle de pin syvestre permet de dégager les bronches encombrées. Les vertus antiseptiques (notamment pour l'air), anti-infectieuses (notamment pour les troubles ORL), expectorantes (aide à fluidifier et permettre l'évacuation du mucus au niveau des bronches) sont les plus connues de l'HE de pin sylvestre. Cette HE est vivement recommandée en cas de bronchite, toux, sinusite. A utiliser en inhalation, en diffusion ou en massage, indique Amélie Mounier, naturopathe.
  • Problèmes de peau comme l'eczéma, les mycoses cutanées ou les parasitoses : les propriétés antibactériennes et antiseptiques de l'HE de pin sylvestre aident à lutter contre ces troubles cutanés. Elle est un régénérant cutané, utile également en cas de psoriasis. En application locale et dilué dans une huile végétale, indique la naturopathe.
  • Douleurs musculaires et articulaires comme l'arthrose : en usage cutané, l'HE de pin sylvestre, par son effet chauffant et ses propriétés anti-inflammatoire et antalgique, soulage les rhumatismes, les raideurs, les douleurs musculaires et articulaires. Elle permet de soulager l'arthrose, l'arthrite, la sciatique, le lumbago. A utiliser diluer dans une huile végétale, en massage sur la zone douloureuse.
  • Elle est stimulante et tonifiante grâce à son effet cortison-like (favorise la production de cortisone), et stimule les surrénales. C'est une huile essentielle intéressante en cas de fatigue physique ou nerveuse, selon la naturopathe. Elle peut ainsi s'utiliser en cas d'anxiété, de déprime latente, de fatigue psychique et physique, de nervosité, de stress. L'appliquer de préférence en friction au niveau des reins ou le long de la colonne vertébrale, diluée dans une huile végétale.

"Elle peut être utilisée en synergie avec d'autres huiles essentielles comme la gaulthérie ou l'eucalyptus citronné", recommande la naturopathe.

Utilisation en inhalation

L'inhalation est la méthode à privilégier en cas d'infections ORL et pour favoriser le bien-être. Il existe deux pratiques : l'inhalation humide qui consiste à respirer les vapeurs de quelques gouttes d'HE de pin sylvestre diluées dans un bol d'eau chaude. Ou l'inhalation sèche en déposant quelques gouttes d'HE de pin sylvestre sur un mouchoir ou dans un diffuseur par capillarité, et le respirer occasionnellement.

Utilisation en diffusion

La diffusion de l'huile essentielle de pin sylvestre est idéale pour obtenir un effet stimulant, tonifiant et purifier l'air.  A privilégier en journée plutôt qu'en soirée. La diffusion peut être par nébulisation pour une bonne efficacité, ou par ultra-sons également appelée brumisation.

Attention : jamais de diffusion en présence d'enfants, de femmes enceintes, d'animaux, de personnes asthmatiques ou épileptiques. Bien aérer la pièce après, pendant 10 min, avertit la naturopathe.

Utilisation sur la peau

L'application cutanée de l'HE de pin sylvestre et le massage sont recommandés en cas de toux, de douleurs musculaires et de raideurs, en cas d'arthrite, d'arthrose, de sciatique ou lumbago, ou encore pour le traitement des infections respiratoires, de périodes de fatigue ou de convalescence. Avant d'être appliqué sur la zone concernée, douloureuse, l'HE doit être dilué dans une huile végétale (HV), 1 goutte d'HE pour 4 gouttes d'HV. En cas de toux ou de fatigue, l'application se fait sur le bas du dos et la voûte plantaire.

Utilisation par voie interne (orale)

La prise d'HE de pin sylvestre par voie orale est intéressante en cas de problèmes infectieux ou pour stimuler l'organisme, indique la naturopathe. Mais elle doit faire l'objet d'un protocole précis, défini lors d'une consultation avec un thérapeute naturopathe et /ou un aromathérapeute.

Utilisation pendant la grossesse, l'allaitement

L'huile essentielle de pin sylvestre ne doit pas être utilisée pendant la grossesse et le temps de  l'allaitement.

Utilisation chez le bébé et l'enfant

L'huile essentielle de pin sylvestre ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans.

Précautions d'emploi

L'huile essentielle de pin Sylvestre est irritante à l'état pur. Il est nécessaire de toujours bien diluer pour une utilisation cutanée. Avant de l'utiliser, il est conseillé de tester une petite goutte au pli du coude et de vérifier au bout de 24h s'il n'y a pas de réaction. Son effet "cortison-like" possible est à prendre en compte en cas de pathologie liée. "Ne pas prolonger son usage, privilégier des cures courtes", recommande la naturopathe.

Dangers et contre-indications

  • Toujours faire attention à l'usage des HE pour les personnes fragiles, les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et allaitantes, les asthmatiques, les épileptiques, prévient la naturopathe.
  • L'usage de l'huile essentielle de pin sylvestre est déconseillé en cas d'insuffisance rénale.
  • Ne pas en mettre dans les yeux.
  • Bien respecter les doses en se faisant accompagner d'un professionnel.

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.