Pin sylvestre : bienfaits (rhume, bronchite), posologie, infusion

Le pin sylvestre est un incontournable dans le soin des maladies infectieuses respiratoires : bronchites, rhino-pharyngites, pneumopathies, toux, otites, sinusites, utile à chaque fois qu'un effet mucolytique (fluidifiant) est nécessaire. Efficace sur l'arthrite, l'arthrose, les lombalgies... apprenez à l'utiliser avec les conseils de naturopathe.

Pin sylvestre : bienfaits (rhume, bronchite), posologie, infusion
© madeleinesteinbach-123RF

Nom de la plante

Également appelé pin du Nord, le pin sylvestre (Pinus sylvestris) est un arbre issu de la famille des pinacées. Ce conifère est originaire d'Europe (France et Norvège) et d'Asie. Facilement reconnaissable à son écorce de couleur brune qui se détache par plaque de son tronc rectiligne mesurant généralement une vingtaine de mètres de hauteur. Les aiguilles sont persistantes, et groupées par deux. Les fleurs sont des chatons qui diffusent un pollen jaune vif au printemps. Les fruits, des pommes de pins sont en cônes ovoïdes écailleux qui mettent trois ans à mûrir et procurer leurs graines : les pignons.

Parties utilisées de la plante

Les bourgeons du pin sylvestre sont utilisés en phytothérapie, les épines sont distillées pour extraire l'huile essentielle.

Bienfaits

Le pin sylvestre est un arbre aux vertus :

  • Antiseptiques et décongestionnantes des voies respiratoires.
  • Expectorantes et mucolytiques, il va fluidifier les sécrétions des voies aériennes et apaiser la toux.
  • Anti-infectieuses et antifongiques
  • Diurétiques et drainantes hépato-biliaire.
  • L'huile essentielle est hormone-like et cortisone-like, elle est stimulante et neurotonique.

Le pin sylvestre est enregistré sur la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française. Frédérique Laurent, naturopathe le conseille dans ces indications thérapeutiques :

  • "Les maladies infectieuses respiratoires : bronchites, rhino-pharyngites, pneumopathies, toux, trachéites, otites, sinusites, utile à chaque fois qu'un effet mucolytique (fluidifiant) désinfectant est nécessaire.
  • Les affections inflammatoires : arthrite, polyarthrite, arthrose, lombalgies.
  • Les asthénies, en massage des fosses lombaires le matin avec quelques gouttes d'huile essentielle de pin diluées dans une huile végétale."

Posologie : huile essentielle, fleur de bach, inhalation...

  • En infusion : 20g de bourgeons pour 1 litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 min, filtrer. Boire 4 à 5 tasses par jour.
  • En EPS (extrait de plante standardisé) : 1 à 2 cuillère à café par jour en cure de 1 à 3 mois.
  • En extrait de plantes fraîches (teinture mère) : 20 à 25 gouttes diluées dans une boisson, 3 fois par jour (soit 3 à 3.8 ml par jour) pendant 3 semaines.
  • En huile essentielle (HE) : en cas de congestion respiratoire pour fluidifier le mucus bronchique et en cas de toux, diluer 2 gouttes d'HE de pin sylvestre associées à 1 goutte d'HE de ravintsara, dans 6 gouttes d'huile végétale (de noisette par exemple), et masser la colonne vertébrale et la plante des pieds, matin et soir, pendant 3 jours.
  • En inhalation par diffusion : pour purifier l'air et prévenir les infections respiratoires et en cas d'encombrement des bronches, diffuser 5 à 6 gouttes d'HE dans un diffuseur, et diffuser 10 à 15 min dans les pièces de vie, en dehors de la présence de personne ou d'animaux, puis aérer 10 minutes.
  • En fleur de Bach : le pin sylvestre est le remède des personnes qui se font des reproches, qui culpabilisent. Il se prend par voie orale, 2 gouttes dans un verre d'eau ou sur la langue, 4 fois par jour.

Dangers

L'usage du pin sylvestre en huile essentielle est interdite pour les bébés, et pas avant l'âge de 3 ans en diffusion (en dehors de la présence de l'enfant), pas avant 6 ans pour un usage oral ou cutané (à utiliser toujours diluée dans une huile végétale) au risque d'irritations. Pas d'usage de l'HE chez la femme enceinte avant 5 mois de grossesse révolus, et uniquement sur avis médical.

Précautions et contre-indications

"L'utilisation du pin sylvestre est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, et aux enfants de moins de 6 ans", prévient la naturopathe. L'utilisation de l'HE de pin sylvestre peut occasionner des irritations cutanées. Il est recommandé de procéder à un test dans le pli du coude avant toute utilisation, et de diluer les HE dans une huile végétale (HV) avant application. L'usage de l'HE de pin sylvestre est contre-indiqué aux personnes asthmatiques et aux hypertendues. Les fleurs de Bach sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, en raison de la présence d'alcool dans la formulation.

Effets secondaires indésirables

Peu d'effets secondaires sont recensés pour le pin sylvestre, à l'exception d'un risque d'irritation cutanée. Si vous êtes sous traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique. Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.

Merci à Frédérique Laurent, naturopathe à Annecy et auteure de plusieurs ouvrages aux éditions LEducs dont "1000 ordonnances naturopathiques".

Phytothérapie