Vaccin Repevax : en pharmacie, rappel, contre quoi ?

Le Repevax® est un vaccin courant, régulièrement prescrit selon le calendrier vaccinal en vigueur. Mais de quoi sommes-nous protégés avec ce vaccin, dans quels cas devons-nous le faire, et sous quelles conditions ? Quels sont les effets secondaires du Repevax® ? Voici les réponses.

Vaccin Repevax : en pharmacie, rappel, contre quoi ?
© remains-123RF

Qu'est-ce que le vaccin Repevax ?

Le vaccin Repevax® est un vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux et poliomyélitique. Il est réduit en antigènes diphtériques et tétaniques, c'est pourquoi il n'est à utiliser que pour les rappels et jamais en primovaccination. Une dose de ce vaccin suffit pour un rappel. Il se présente sous forme de suspension injectable en seringue préremplie. Il est commercialisé par le laboratoire pharmaceutique Sanofi Pasteur. Une dose de Repevax® (soit 0,5ml) contient des antigènes (anatoxine tétanique, anatoxine diphtérique, antigènes coquelucheux de la bactérie Bordetella pertussis et les virus inactivés poliomyélitiques de type 1, 2 et 3), des excipients (phénoxyéthanol, polysorbate 80, éthanol et eau pour préparations injectables) ainsi qu'un adjuvant (le vaccin est adsorbé sur du phosphate d'aluminium). 

Contre quoi protège le vaccin Repevax ?

Repevax® est un vaccin qui protège les enfants à partir de 3 ans, les adolescents et les adultes contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche, en rappel après une primovaccination par un autre vaccin. Le Repevax® peut également protéger les nourrissons contre la coqueluche, par vaccination de la femme enceinte.

Quand faire le vaccin Repevax ?

Le Repevax® peut être utilisé en vaccination de rappel chez les enfants à partir de 3 ans, les adolescents et les adultes afin de stimuler les protections immunitaires de l'organisme contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche. Les injections de Repevax® se font selon les préconisations du calendrier vaccinal, soit tous les 20 ans chez l'adulte et tous les 10 ans chez les personnes âgées. Le Repevax® peut aussi être fait chez les adolescents et les adultes, lorsque le schéma vaccinal est méconnu ou incomplet concernant la diphtérie ou le tétanos. Deux autres doses d'un vaccin protégeant contre la diphtérie et le tétanos pourront être administrées ensuite afin d'optimiser la protection contre ces deux maladies. Ce vaccin peut également être recommandé pour les personnes ayant des blessures à risque de tétanos (en complément ou non d'immunoglobulines tétaniques), selon les recommandations en vigueur. Le vaccin Repevax® peut enfin être indiqué pendant la grossesse pour l'immunisation passive du nourrisson contre la coqueluche.

Où se fait le vaccin Repevax ? 

Ce vaccin s'administre par voie intramusculaire, de préférence dans le muscle deltoïde situé au niveau de l'épaule. Le Repevax® ne doit pas être administré au niveau ou près des fesses, et il ne faut pas non plus réaliser l'injection par voie intradermique ou sous-cutanée, sauf cas exceptionnels.

Quand faire son rappel ?

Le premier rappel par le vaccin Repevax®, après primovaccination par un autre vaccin et selon le calendrier vaccinal en vigueur, se fait à l'âge de 11 à 13 ans. Une nouvelle dose de rappel est à réaliser à 25 ans, puis tous les 20 ans pour les personnes de moins de 65 ans et tous les 10 ans chez les personnes de plus de 65 ans.

Quelles indications chez les femmes enceintes ?

Le vaccin Repevax® peut être indiqué chez la femme enceinte lors du 2ème ou du 3ème trimestre dans un but de réaliser une protection passive du nourrisson contre la coqueluche durant les premiers mois de sa vie. Toutefois, le Repevax® ne présenterait pas d'effets délétères chez le bébé dans le cas où la femme enceinte recevrait une dose de ce vaccin lors du premier trimestre de grossesse. Par précautions, il est malgré tout préférable de l'administrer au cours des 2ème et 3ème trimestres de la grossesse si un rappel chez la femme enceinte doit être réalisé.

Quelles conditions pour l'avoir en pharmacie ?

Le Repevax® (22.71 euros) n'est pas un médicament listé, cela signifie qu'il peut être acheté librement en pharmacie, sans prescription médicale obligatoire. Une ordonnance est en revanche nécessaire pour obtenir une prise en charge par la Sécurité Sociale.

Où faire le vaccin Repevax ? 

Le vaccin Repevax® peut être à ce jour prescrit et administré par un médecin ou une sage-femme. Depuis le 22 avril 2022, ce vaccin peut également être administré par un infirmier (administration possible uniquement pour les adultes à partir de 16 ans, sur prescription médicale du vaccin et non nécessairement de l'acte d'injection) ou par un pharmacien (uniquement pour les adultes de plus de 16 ans, sur prescription médicale du vaccin). Tous ces professionnels doivent avoir été formés à la vaccination. La vaccination doit se faire dans un cabinet médical ou un établissement capable de prendre en charge toute réaction allergique sévère qui pourrait être liée au vaccin. 

Il ne faut pas congeler le Repevax

Comment le conserver ?

Le Repevax® se conserve jusqu'à 4 ans à une température comprise entre 2 et 8°C. Il doit donc impérativement être gardé au réfrigérateur, sans interruption (quelques heures le temps d'un trajet pharmacie/domicile et domicile/lieu d'injection ne semblent pas avoir de conséquence), et doit être laissé dans son emballage extérieur (boîte en carton) à l'abri de la lumière. De préférence, il faut placer le produit sur une étagère du réfrigérateur au niveau le plus froid, sans qu'il ne soit en contact avec les parois au risque de geler. De même, la porte du réfrigérateur n'est pas adaptée à une bonne conservation car les températures varient régulièrement du fait de son ouverture / fermeture répétée. En cas de doute sur la conservation du Repevax® (pannes électriques de plusieurs heures ou répétées, température supérieure à 8°C, forte chaleur, aspect trouble du vaccin, etc.), il faut jeter le vaccin car son efficacité n'est plus assurée. Il ne faut pas congeler le Repevax®.

Quels effets secondaires ?

Les réactions les plus fréquentes après administration du Repevax® sont des réactions locales au niveau du lieu d'injection (douleur, rougeur, œdème). Ces réactions sont généralement modérées et transitoires, elles disparaissent spontanément. Des maux de tête et des troubles digestifs (nausées, diarrhées, vomissements) ainsi qu'un rash (chez les enfants) et des douleurs musculaires et articulaires sont fréquemment observés. Une fatigue, de la fièvre, des frissons et chez les enfants une irritabilité peuvent survenir après l'injection du vaccin. La plupart du temps, l'ensemble de ces symptômes ne dure que quelques jours. Certaines réactions plus graves peuvent survenir de manière exceptionnelle (affections lymphatiques, convulsions, syndrome de Guillain-Barré, paralysie du visage ou du membre vacciné, vertiges, perte de sensibilité des membres, malaise ou encore réaction allergique pouvant aller jusqu'au choc anaphylactique avec œdème de Quincke, difficultés à respirer et urticaire).

Quel délai entre le vaccin Repevax et le vaccin Covid ?

Aucune conséquence n'a été démontrée par les études lors de l'administration concomitante du Repevax® avec d'autres vaccins. Une vaccination le même jour (à deux sites d'injection distincts de préférence, tels que deux bras différents) est possible. Toutefois, dans le but de renforcer la surveillance de la tolérance au vaccin contre le Covid, il est recommandé de ne pas réaliser d'autres vaccins entre 2 doses de vaccins Covid et de laisser un délai de 2 semaines après la seconde injection du vaccin Covid avant d'administrer un autre vaccin. 

Vaccins et prévention