Vaccin contre la méningite : effets secondaires, obligatoires ?

Prévenar, InfanrixHexa... Plusieurs vaccins existent en France contre la méningite (méningocoques, pneumocoques, Hib). Sont-ils obligatoires ? A partir de quel âge ? Quelle efficacité ? Quels effets secondaires ?

Vaccin contre la méningite : effets secondaires, obligatoires ?
© pixelaway

Une méningite est une inflammation des méninges, membranes naturelles qui enveloppent et protègent le cerveau et la moelle épinière. Cette inflammation peut être provoquée par une infection, généralement causée par un virus ou, moins fréquemment mais avec des conséquences souvent beaucoup plus sévères, par une bactérie (des pneumocoques comme Streptococcus pneumoniae, des méningocoques comme Neisseria meningitidis ou encore Haemophilus influenzae). Les méningites sont des affections graves pouvant être mortelles, c'est pourquoi il est recommandé de s'en prémunir. Elles peuvent toucher tous les individus, mais sont plus fréquentes chez les nourrissons de moins de 2 ans, chez les adolescents et les jeunes adultes, chez les personnes âgées, chez les personnes immunodéprimées, chez les personnes qui vivent en collectivité (internats, crèches, casernes, etc.), chez les personnes en contact avec un individu atteint, chez les fumeurs ou encore chez les personnes vivant dans une région à risque (ou zones épidémiques, endémiques ou hyper endémiques). Les épidémies de méningites sont aujourd'hui bien maîtrisées grâce à la vaccination. Quels sont les vaccins disponibles en France contre la méningite ? Sont-ils obligatoires dans la vaccination des enfants ? A quel âge ? Quels effets secondaires ?

Quel est le mode d'action des vaccins contre la méningite ?

Plusieurs vaccins existent en France contre les méningocoques, les pneumocoques et le Hib (Haemophilus influenzae b). Certains sont obligatoires et font d'ailleurs partie du calendrier vaccinal s'appliquant aux nourrissons, aux enfants et aux adultes. Le méningocoque et le pneumocoque présentent différents variants, appelés sérotypes (ou sérogroupes). Par exemple, 12 sérotypes du méningocoque et 90 sérotypes du pneumocoque sont identifiés. Les vaccins existants sont dirigés contre les sérotypes les plus fréquents de ces bactéries, soit contre 13 ou 23 sérotypes du pneumocoque et contre 1 ou 4 sérotypes du méningocoque (A, B, C, W135 et Y).

Quel est le nom des vaccins contre la méningite ?

► Les vaccins ciblant le méningocoque de type C sont le Menjugate® et le Neisvac®.
► Les vaccins ciblant le méningocoque de type B sont le Bexsero® et le Trumenba®.
► Les vaccins ciblant les méningocoques de types A, C, Y et W135 (appelés vaccins tétravalents) sont le Menveo® et le Nimenrix®.
► Les vaccins dirigés contre les pneumocoques sont le Prévenar® (13-valent) et le Pneumovax® (23-valent).
► Le vaccin dirigé contre le Hib existe seul ou inclus dans des vaccins pentavalents ou hexavalents : l'Act-Hib (Hib seul), l'Infanrixquinta® (DTPolio, coqueluche, Hib), le Pentavac® (DTPolio, coqueluche, Hib), l'Hexyon (DTPolio, coqueluche, Hib), l'Infanrixhexa (DTPolio, coqueluche, Hib, hépatite B) et le Vaxelis (DTPolio, coqueluche, Hib, hépatite B).

Le vaccin de la méningite est-il obligatoire ?

Aujourd'hui en France, la vaccination contre les infections à Hib, à méningocoque de type C et à pneumocoques (13-valent) sont obligatoires chez tous les nourrissons. Elle est recommandée, pour ces mêmes pathogènes, chez les enfants de plus de 2 ans et chez les adultes non vaccinés, et pour les autres types de bactéries seulement en cas de facteurs de risques de méningites (personnes à risques, région à risque, contact à risque), à l'exception du Bexsero® (contre le méningocoque B) qui est, en plus des facteurs de risques évoqués ci-dessus, désormais recommandé chez l'ensemble des nourrissons de 2 mois à 2 ans (mais non obligatoire).

Quand les bébés doivent-ils être vaccinés contre la méningite ?

Les bébés doivent obligatoirement être vaccinés contre la méningite dès leur première année de vie. Selon le calendrier vaccinal en vigueur :

►les nourrissons doivent recevoir leur première dose de vaccin à l'âge de 5 mois pour le méningocoque de type C (Neisvac® ou Menjugate®),

► à l'âge de 2 mois pour le Hib (par un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et l'hépatite B, également obligatoires chez les nourrissons : Hexyon®, Infanrixhexa®, Vaxelis®)

► et à l'âge de 2 mois également pour le pneumocoque (Prevenar 13®). 

Concernant le méningocoque de type B Bexsero®, les nouvelles recommandations de 2022 préconisent une vaccination à l'ensemble des nourrissons dès l'âge de 2 mois et avant l'âge de 2 ans. Toutefois, cette vaccination n'est pas obligatoire à ce jour. Dans le cas de situations à risques de méningites, Nimenrix® (vaccin tétravalent A, C, W135 et Y) peut être recommandé et administré chez les nourrissons à partir de l'âge de 6 semaines. Là-encore, ce vaccin n'est pas obligatoire. Les autres vaccins contre la méningite ne sont pas indiqués chez les nourrissons.

La vaccination chez l'adulte est uniquement recommandée dans des situations à risque.

Doit-on faire un rappel à l'âge adulte ?

Aucun rappel n'est nécessaire à l'âge adulte pour les vaccins obligatoires réalisés durant l'enfance (chez les nourrissons).
Une vaccination contre le méningocoque de type C est recommandée de manière générale chez tous les adultes jusqu'à l'âge de 24 ans inclus qui n'auraient pas été vaccinés dans l'enfance ou à l'adolescence. Une seule dose est alors préconisée selon le calendrier vaccinal en vigueur. Pour les vaccins dirigés contre Hib (Haemophilus influenzae b) et contre les méningocoques de type B ou tétravalents (A, C, W135, Y), la vaccination chez l'adulte est uniquement recommandée dans des situations à risque (exemple : certaines maladie du sang, épidémie de groupe, contact à risque, zone à risque, endémie, etc.). La vaccination contre les pneumocoques est recommandée chez l'adulte uniquement pour les personnes non vaccinées à risque élevé d'infections sévères à pneumocoque. De manière générale si la vaccination doit avoir lieu chez l'adulte, elle se fait le plus souvent avec une dose unique de vaccin, excepté dans certains cas particuliers où une dose de rappel peut être recommandée (exemple : en cas de risque continu d'exposition au germe, en cas de risque accru de méningite liée à une pathologie ou à l'état de santé, etc.).

L'efficacité des vaccins est très bonne

Quelle est l'efficacité des vaccins contre la méningite ?

Les vaccins contre la méningite sont efficaces uniquement sur les méningites bactériennes provoquées par les germes concernés par la vaccination (Haemophilus influenzae b, pneumocoques Streptococcus pneumoniae et méningocoques Neisseria meningitidis de type A, B, C, Y et W135). L'efficacité des vaccins est très bonne d'où leur intérêt majeur dans la prévention des méningites. Celle du vaccin contre le méningocoque se situe entre 83 % et 98 %, celle du vaccin contre le pneumocoque est supérieure à 95 % et celle du vaccin contre Hib est d'environ 95 %.

Quels sont les effets secondaires possibles après la vaccination ?

Les vaccins contre la méningite sont généralement bien tolérés. Les effets indésirables sont peu fréquents et le plus souvent sans gravité et transitoires: rougeur, douleur et/ou gonflement au point d'injection, fièvre, maux de tête, douleurs musculaires ou articulaires. Comme pour tout médicament, de rares cas de réactions allergiques peuvent s'observer : des réactions cutanées (éruptions, lésions, démangeaisons), un gonflement des yeux ou du visage, des difficultés à respirer ou avaler, un malaise ou encore une chute de la pression artérielle.

Quel est leur prix ?

A ce jour, les prix des différents vaccins commercialisés, tout ou en partie, contre la méningite sont les suivants : 

  • Neisvac® : 21.50 €
  • Menjugate ® : 21.50 €
  • Menveo® : 42.25 €
  • Nimenrix® : 42.25 €
  • Bexsero® : 84.72 €
  • Trumenba® : 84.72 €
  • Prevenar® : 51.32 €
  • Pneumovax® : 18.67 €
  • Infanrixquinta® : 24.60 €
  • Pentavac® : 24.60 €
  • Hexyon® : 35.94 €
  • Infanrixhexa® : 36.51 €
  • Vaxelis® : 35.94 €
  • Act-Hib® : 35.12 €

Sont-ils remboursés ?

Oui, tous les vaccins contre la méningite sont remboursés à condition qu'ils soient prescrits dans le cadre de leurs indications prévues par leur autorisation de mise sur le marché (AMM) et de plus pour certains, uniquement dans les indications ouvrant droit au remboursement (établies selon les recommandations de la HAS en vigueur). En dehors de ces situations, ils ne sont pas remboursables. Selon les nouvelles recommandations de 2022, le vaccin Bexsero® est désormais pris en charge chez l'ensemble des nourrissons à partir de l'âge de 2 mois et avant l'âge de 2 ans, ce qui n'était pas le cas auparavant. Le rappel effectué après la deuxième année pour les nourrissons dont la vaccination a été commencée avant l'âge de deux ans est également pris en charge.

Vaccins et prévention