Vaccin Hib : c'est quoi, nom, âge, effets secondaires

La bactérie Hæmophilus influenzae de type B (Hib) était, il y a encore quelques années, la principale cause de méningite bactérienne chez l'enfant de moins de 5 ans. Grâce à la vaccination, cette bactérie est devenue exceptionnelle. Le Dr Anke Bourgeois, coordinatrice au centre de vaccinations de l'Hérault, nous en dit plus.

Vaccin Hib : c'est quoi, nom, âge, effets secondaires
© Olga Yastremska, New Africa, Africa Studio

Quel est le nom du vaccin Hib ? 

Les vaccins contre l'Hæmophilus influenzae de type B (Hib) actuellement disponibles sont des vaccins inactivés. Seul l'un des produits ne contient que le vaccin contre la bactérie (monovalent) : le Act-Hib. 
Les autres sont combinés avec les vaccins :

  • Contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et l'hépatite B : on le dit hexavalent ; il s'agit des vaccins Hexyon®, Infanrix Hexa® et Vaxelis®.
  • Contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche : on le dit pentavalent. Il s'agit des vaccins Infanrix Quinta® et Pentavac®.

Définition : c'est quoi ? 

L'Haemophilus influenzae de type b, couramment appelée "HIB", est une bactérie transmise par les gouttelettes de salive des personnes infectées. Les enfants de moins de cinq ans sont les cibles privilégiées de cette bactérie. "Avant la mise en place de la vaccination, cette infection touchait environ 1 000 enfants chaque année, avec près de 700 cas de méningite aux séquelles parfois lourdes (10 à 15% de surdité), explique le Dr Anke Bourgeois, coordinatrice au centre de vaccinations de l'Hérault. Elle pouvait aussi infecter l'épiglotte, qui en gonflant pouvait obstruer la trachée, provoquant ainsi une asphyxie, parfois mortelle sans intervention rapide. Le traitement est compliqué du fait de l'augmentation de la résistance de la bactérie aux antibiotiques. Le nombre de cas d'infections invasives à Hib s'est effondré brutalement après la mise en place de la vaccination en 1992, avec la quasi-disparition des méningites à Hib. Certaines souches d'Haemophilus influenzae non-b on non typables persistent, en particulier chez les adultes fragiles (comme les personnes âgées ou les immunodéprimées)."

Quelle est sa composition ? 

Pour une dose de 0,5 ml de solution reconstituée de Act-Hib :

  • Composition antigénique

Polyoside d'Haemophilus influenzae type b : 10 microgrammes
Conjugué à la protéine tétanique : 18 - 30 microgrammes

  • Autres composants

Poudre : trométamol, saccharose, acide chlorhydrique concentré pour ajustement du pH.
Solvant : chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.
L'ACT-HIB peut contenir des traces de formaldéhyde utilisé lors de la fabrication.

Est-il obligatoire chez l'enfant ? 

Auparavant recommandée, la vaccination contre l'Haemophilus influenzae b est obligatoire pour tous les nourrissons dès l'âge de 2 mois, depuis le 1er janvier 2018. Elle est exigible pour l'entrée ou le maintien en collectivité pour tout enfant né à partir du 1er janvier 2018. La vaccination contre les infections à Hib du nourrisson comporte une dose à 2 mois et à 4 mois avec un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et l'hépatite B, puis une dose de rappel à 11 mois. "Un rattrapage est possible jusqu'à l'âge de 5 ans, à raison de 2 doses et un rappel chez le nourrisson âgé de 6 à 12 mois, et une seule dose pour les enfants âgés de 1 à 5 ans", poursuit le médecin. 

Est-il obligatoire chez l'adulte ?

"Chez les adultes, comme chez les enfants âgés de plus de 5 ans, la vaccination est recommandée dans des situations particulières d'immunodépression liées à l'absence de rate ou à une rate non fonctionnelle (splénectomie, affections hématologiques chroniques, certaines maladies auto-immunes…)", informe la spécialiste.

Quels sont les effets secondaires ? 

Effets indésirables communs à tous les vaccins injectables :

  • Réaction au site d'injection telle que douleur, rougeur, gonflement : très fréquent (>10 cas sur 100 vaccinés).
  • Des effets généraux comme de la fièvre, des douleurs musculaires ou articulaires : fréquent (1 à 10 cas sur 100 vaccinés).
  • Réaction allergique : très rare (1 cas sur 450 000 vaccinés).
  • En cas d'inquiétude après une vaccination, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Quels sont les dangers de l'infection à Haemophilus influenzae de type B ?

L'Haemophilus influenzae de type b est responsable d'infections des voies respiratoires, le plus souvent bénignes : otite, sinusite, bronchite, pneumonies. "Les infections invasives sévères, méningites du jeune enfant et épiglottites, parfois mortelles, ont quasiment disparu dans les pays industrialisés, grâce à la vaccination", conclut notre interlocutrice. 

Quel est le prix ? 

Tarif indicatif Vidal : 33.63€

Est-il remboursé ?

Les vaccins sont pris en charge à 65% par l'Assurance maladie.

Merci au Dr Anke Bourgeois, coordinatrice au centre de vaccinations de l'Hérault et médecin du Service de Maladies Infectieuses et Tropicales au CHU de Montpellier.

Vaccins et prévention