Vaccin Pentacoq : retiré du marché, pourquoi, c'était quoi ?

Le vaccin Pentacoq®, qui faisait partie des vaccins obligatoires jusqu'en 2005, a été depuis retiré du marché. A quoi servait ce vaccin ? Quand a-t-il été retiré de la commercialisation ? Quels étaient ses effets secondaires ? Par quoi a-t-il été remplacé ? Les réponses.

Vaccin Pentacoq : retiré du marché, pourquoi, c'était quoi ?
© panoramaimages-123RF

C'est quoi le vaccin Pentacoq® ? 

Le vaccin Pentacoq® (laboratoire Sanofi-Pasteur) était un vaccin pentavalent destiné à protéger les nourrissons et les jeunes enfants de la coqueluche, de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite et des infections à Haemophilus influenzae de type b (bactérie responsable notamment de méningites chez les nourrissons et les enfants). Il pouvait être administré à partir de l'âge de 2 mois.

Quand a-t-il été retiré du marché et pourquoi ?

Le vaccin Pentacoq® a définitivement été retiré du marché le 22 décembre 2005 par le laboratoire Sanofi Pasteur MSD suite à des tensions d'approvisionnement, liées initialement à l'augmentation de la demande mondiale ainsi qu'à une protection vaccinale insuffisante constatée dans certains lots suite à des contrôles qualité.

Quels étaient ses effets secondaires ?

Les effets indésirables du vaccin Pentacoq® étaient similaires à ceux provoqués par les autres vaccins du même type. Parmi les effets les plus fréquents, ont pu être observés des douleurs et rougeurs au point d'injection avec possible œdème (effets transitoires), de la fièvre ou encore des pleurs inhabituels dans les 24 à 48 heures suivant l'injection. Plus rarement, ont pu se manifester des allergies de type éruption cutanée, urticaire voire exceptionnellement un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique. De façon beaucoup plus rare, ont été recensés des baisses de tonus et de réactivité, un syndrome du cri persistant, des convulsions avec ou sans fièvre ou encore des affections neurologiques.

Par quoi a-t-il été remplacé ?

Suite à sa suppression du marché, le vaccin Pentacoq® de Sanofi-Pasteur est aujourd'hui remplacé par le vaccin Pentavac® commercialisé par le même laboratoire. Le Pentavac® permet une prévention des mêmes infections : diphtérie, coqueluche, tétanos, poliomyélite et Haemophilus influenzae type b. Il s'administre dès l'âge de 2 mois, selon le schéma vaccinal suivant : deux injections à 2 mois et 4 mois, suivies d'une dose de rappel à 11 mois. L'Infanrixquinta®, commercialisé par le laboratoire GSK, est un autre vaccin pentavalent qui protège les nourrissons et les jeunes enfants contre ces mêmes infections.

Vaccins et prévention