Pastille d'iode : nucléaire, en pharmacie, sans ordonnance ?

"Pastille d'iode : nucléaire, en pharmacie, sans ordonnance ?"

IODURE DE POTASSIUM. Par crainte d'un accident nucléaire, des comprimés d'iode (iodure de potassium) peuvent être distribués aux populations à risque d'exposition. A quoi servent-elles ? Quels effets sur le corps ? Peut-on en acheter en pharmacie en France ? Sans ordonnance ?

Par crainte d'un accident nucléaire -notamment avec la conflit qui oppose depuis le début de l'année 2022 l'Ukraine et la Russie- des comprimés d'iode (iodure de potassium) peuvent être distribués aux populations à risque d'exposition pour les protéger d'une irradiation. A quoi sert l'iode en cas d'accident nucléaire ? Contre la radioactivité ? Quels risques si on est exposé à de l'iode radioactif ? Peut-on en acheter librement ? En pharmacie ? Sans ordonnance ?

Pourquoi prendre de l'iode en cas d'attaque nucléaire ?

En cas d'accident nucléaire, de l'iode radioactif peut être libéré et peut ensuite se retrouver dans le corps, via les voies respiratoires (par inhalation) ou suite à l'ingestion de liquides ou d'aliments contaminés. Or, la glande thyroïde (située sur le devant du cou) est capable de stocker l'iode jusqu'à saturation. Si cette glande fixe de l'iode radioactif, il existe un risque accru de cancer de la thyroïde. C'est pourquoi en cas d'accident nucléaire, et si de l'iode radioactif est libéré, les autorités peuvent recommander de prendre de l'iode stable (non radioactif), disponibles sous forme de comprimés d'iodure de potassium, afin de protéger la thyroïde de l'irradiation. Ainsi, cela permet à la thyroïde d'être saturée par de l'iode stable (via une dose d'environ 1000 fois celle nécessaire à l'organisme quotidiennement) et d'éviter en conséquence l'absorption d'iode radioactif. Toutefois lors d'un accident nucléaire, différentes matières radioactives peuvent être libérées. L'iode stable n'est donc utile qu'en cas de libération d'iode radioactif, et les comprimés d'iode stable n'offrent pas de protection contre les autres substances radioactives. Enfin, la prise de comprimés d'iode ne doit s'effectuer que sur recommandation expresse des autorités compétentes car les comprimés ingérés ne sont efficaces que pendant un laps de temps d'environ 24h et avec un effet optimal après 2 heures. Il est donc inutile de prendre des comprimés d'iode par prévention, en consommer sans que la consigne ne soit donnée par les autorités pouvant au contraire exposer à des risques pour la santé. La recommandation de se mettre à l'abri reste en parallèle la solution la plus efficace et qui prime sur la prise d'iode.

Où acheter des pastilles d'iode ?

Les comprimés d'iode stable dosés à 65 mg sont fabriqués par la pharmacie Centrale des Armées. En France, l'iode stable peut être distribué gratuitement par les autorités compétentes (exemple : par voie postale) ou par les pharmacies, uniquement aux populations exposées à un risque nucléaire c'est-à-dire localisées dans un rayon de 20 km autour d'une centrale nucléaire. La délivrance de ces comprimés d'iode étant réglementée, elle ne peut se faire que sur présentation d'un justificatif de domicile ou d'un bon de retrait reçu remis par les autorités. Les stocks sont contingentés et toutes les pharmacies n'en disposent pas en permanence. Pour la population non concernée par cette procédure réglementaire, il est néanmoins possible de se procurer des comprimés d'iode auprès de pharmacies disposant d'un stock suffisant et en les payant. A noter que pour faire face à un éventuel accident nucléaire grave, l'État dispose de réserves suffisantes pour fournir l'ensemble de la population. Dans tous les cas, c'est le préfet qui donne la consigne de prise d'iode, par tous les moyens existants permettant de diffuser l'information (hauts parleurs de pompiers / gendarmes, sirènes, télévision, radio, etc.).

Peut-on acheter des comprimés d'iode en pharmacie ?

Seules les personnes vivant dans un rayon de 20 km autour des centrales nucléaires peuvent en principe retirer les comprimés d'iode en pharmacie, lors des campagnes de distribution organisées par les autorités ou lors de leur emménagement dans la commune concernée, cela sous la responsabilité des préfets. Les stocks sont en effet contingentés et réservés en priorité à cette population à risque. Toutefois si les approvisionnements le permettent (commandes via les grossistes), il est possible d'acheter librement des comprimés d'iode auprès des pharmacies qui en disposent.

Les pastilles d'iode sont-elles disponibles sans ordonnance ?

L'iodure de potassium est un médicament non listé qui ne nécessite donc pas de prescription médicale pour être délivré. En France et pour les personnes ou établissements situés dans un rayon de 20 km autour d'une centrale nucléaire, les boîtes d'iode stable sont remises gratuitement et sans ordonnance par les pharmacies des secteurs concernés, sur simple présentation d'un justificatif de domicile et/ou en remplissant un bon de retrait. Pour les autres personnes (non concernées par un risque nucléaire particulier), il est possible d'obtenir ces comprimés en pharmacie sans ordonnance, selon les stocks disponibles et en les payant.

Quels sont les effets de l'iode sur le corps ?

L'iode stable est un oligo-élément naturel absolument nécessaire à notre santé. Il entre dans la composition d'hormones fabriquées par la glande thyroïde, après fixation de l'iode inhalé ou ingéré sur cette dernière. Les hormones produites sont sécrétées par la thyroïde dans la circulation sanguine et agissent sur le métabolisme de différents organes. Elles jouent un rôle primordial, notamment dans la croissance et le développement. Pour fonctionner, la thyroïde a besoin d'une petite quantité d'iode naturel (en moyenne 150 microgrammes par jour) qui provient essentiellement de la nourriture, mais aussi en plus petite proportion de l'air que l'on respire (surtout présent dans les régions maritimes). En cas d'excès dans l'organisme, l'iode est rapidement évacué par les urines.

Saturée d'iode stable, la glande thyroïde est en incapacité de fixer l'iode radioactif.

Quel est l'effet de l'iode contre la radioactivité ?

Les comprimés d'iode stable (iodure de potassium) protègent la glande thyroïde contre une contamination radioactive. Un évènement grave comme un accident ou une attaque nucléaire peut entrainer le rejet dans l'atmosphère d'iode radioactif. Inhalé ou ingéré, ce radioélément entraîne l'irradiation de la population exposée, lui faisant alors courir un risque important de cancer de la thyroïde. C'est pourquoi pour éviter que la thyroïde ne fixe l'iode radioactif, une prise d'iode stable en comprimés et en grande quantité (exemple : 2 comprimés de 65 mg pour un adulte) constitue un moyen de prévention efficace. Saturée d'iode stable, la glande thyroïde est en effet en incapacité de fixer l'iode radioactif, ce qui protège les individus d'éventuels cancers de la thyroïde. Des comprimés contenant de l'iode stable sont distribués préventivement aux populations vivant à proximité des installations nucléaires. L'iode stable n'offre en revanche aucune protection contre les autres éléments radioactifs pouvant être libérés lors d'un accident ou d'une attaque nucléaire.

Quels sont les dangers des pastilles d'iode ?

Les comprimés d'iode peuvent entraîner certains effets secondaires comme un goût métallique dans la bouche, des nausées et des vomissements, des maux d'estomac, des diarrhées, des éruptions cutanées, des agitations et encore des palpitations cardiaques. Dans de rares cas, l'ingestion de comprimés d'iodure de potassium peut provoquer des troubles thyroïdiens tels qu'une hyperthyroïdie se manifestant par une accélération du rythme cardiaque, de la transpiration, de l'anxiété, de l'insomnie, des tremblements ou une perte de poids importante. Ces effets secondaires sont généralement transitoires et sans gravité, et ils disparaissent spontanément une fois l'iode éliminé par l'organisme. Si le problème persiste ou si l'état s'aggrave, il est toutefois impératif de consulter un médecin. Dans quelques cas exceptionnels, l'absorption d'iode peut entraîner des réactions d'hypersensibilité (rougeurs, œdèmes, douleurs cervicales, écoulement lacrymal, frissons, gonflement des glandes salivaires, fièvre).

 Les stocks d'iode sont contingentés et toutes les pharmacies n'en disposent pas en permanence.

 

Pour rappel, en cas d'alerte nucléaire :

  • Mettez-vous rapidement à l'abri dans un bâtiment en dur
  • Tenez-vous informé via les médias et les réseaux sociaux
  • N'allez pas chercher vos enfants à l'école
  • Limitez vos communications téléphoniques
  • Prenez les comprimés d'iode stable sur instruction du préfet et selon la posologie
  • Préparez-vous à une éventuelle évacuation

Quel est le prix des pastilles d'iode en pharmacie ?

Le prix de l'iodure de potassium est compris entre 3,80 euros et 5 euros en fonction des points de vente.

Y-a-t-il des contre-indications à la prise d'iode ?

Les contre-indications à la prise de comprimés d'iode sont exceptionnelles. Le risque de réaction d'hypersensibilité étant relativement faible, il ne constitue pas une contre-indication stricte à la prise des comprimés d'iode en cas de nécessité. Une personne allergique à l'iode ou ayant une pathologie thyroïdienne peut toutefois demander conseil à son médecin traitant par mesure de précaution, le risque lié à la prise de comprimés d'iode stable étant évalué au cas par cas.

Définitions et conseils