Comment conserver ses médicaments ?

Pour bien conserver ses médicaments, il est important de lire au préalable les consignes de stockage notées sur l'emballage ou la notice. D'une manière générale, il est conseillé de les garder dans un endroit sec et à l'abri de l'humidité et de la chaleur. Camille Dufourniaud, pharmacienne, nous donne ses conseils.

Comment conserver ses médicaments ?
©  alfexe

Rangement et température de conservation d'un médicament 

Pour conserver ses médicaments dans de bonnes conditions, il faut les ranger dans leur boite d'origine avec la notice et si possible l'ordonnance et séparer ceux destinés aux adultes et ceux destinées aux enfants.

Médicaments à conserver au frigo 

Certains médicaments doivent se conserver au frigo. "Il s'agit de médicaments thermo-sensibles comme les vaccins, les hormones (diabète, traitements de la stérilité), certains collyres, suppositoires ou crèmes", précise Camille Dufourniaud, pharmacienne.

Médicaments à conserver à l'abri de la lumière 

Sur l'emballage de certains médicaments (certains antibiotiques par exemple) des mentions telles que "à protéger de la lumière" ou "à conserver à l'abri de la lumière" indiquent que le médicament peut subir une photodégradation lors de son stockage. "Il faut alors les mettre à l'abri de la lumière, de l'humidité et de la chaleur, poursuit la pharmacienne. Sur ce point, on doit éviter les endroits exposés aux variations de température comme la salle de bain, la cuisine ou un rebord de fenêtre laissant passer les rayons du soleil".

Conservation pendant une canicule 

Il est important de vérifier sur la boîte du médicament ses conditions de conservation:
"Si votre médicament est à conserver entre 25°C et 30°C, sa stabilité est garantie si la vague de chaleur est ponctuelle (quelques jours à quelques semaines)", précise notre interlocutrice. Le médicament doit être stocké à l'abri de la lumière, dans une armoire à pharmacie par exemple.
"Si votre médicament est à conserver à température ambiante, des études de stabilité ont démontré qu'il ne sera pas altéré suite à une exposition ponctuelle à une température de plus de 40°C". Il existe cependant quelques cas particuliers comme les formes pharmaceutiques sensibles à la chaleur. "On retrouve dans ces formes les ovules, crèmes et suppositoires par exemple. Veillez à vérifier l'aspect du médicament avant toute utilisation. Si son apparence extérieure est modifiée, il ne doit pas être utilisé".

Conservation pendant un voyage 

Deux cas de figure s'imposent :
"Les médicaments à conserver entre 2°C et 8°C : ils sont à transporter dans un sac isotherme réfrigéré afin de respecter la chaîne du froid, sans provoquer de congélation du produit", insiste Camille Dufourniaud.
Les médicaments à conserver entre 25°C et 30°C ou à température ambiante : "il est conseillé de ne pas les exposer à une source de chaleur pendant une période prolongée (coffre de voiture ou boîte à gant). Il est préférable de les transporter dans un emballage isotherme non réfrigéré afin de les protéger de la chaleur".

Médicaments à ne pas conserver dans un pilulier 

Seules les formes solides et sèches peuvent être conservées dans un pilulier. Il existe cependant des exceptions, rappelle notre pharmacienne :

  • "les traitements AVK (Préviscan, Coumadine etc.) ne doivent pas être conservés en pilulier. En effet leur posologie peut varier en fonction des résultats d'analyse du patient. Aussi, leur marge thérapeutique est très étroite. Une erreur d'administration pourrait avoir de lourdes conséquences sur le patient."
  • les médicaments stupéfiants ne doivent pas être mis dans le pilulier pour des raisons de sécurité et de traçabilité.
  • les comprimés à conserver au frigo, même si leur prescription reste rare.
  • les capsules molles qui peuvent se percer et donc dégrader le reste des médicaments contenus dans l'alvéole.
  • les médicaments effervescents car leur administration nécessite de fondre dans un verre d'eau. Il peut y avoir un risque de confusion avec les autres médicaments à avaler ".

Durée de conservation d'un médicament ouvert 

La durée de conservation est indiquée sur l'emballage ou la notice du médicament. "Dans le cas des sirops, certains sont à conserver entre 2°C et 8°C après ouverture et à utiliser dans les jours qui suivent, note notre interlocutrice. Dans le cas des collyres, certains ne contiennent pas de conservateur et sont donc à jeter immédiatement après utilisation".

Durée de conservation après la date de péremption 

Tout comme les aliments, la durée de conservation des médicaments est limitée dans le temps. Leur date de péremption, basée sur la stabilité du médicament dans son récipient original fermé, est indiquée sur l'emballage. "Elle doit impérativement être respectée afin d'éviter tout risque de prolifération microbienne ou d'infection", rappelle la pharmacienne.
C'est notamment le cas pour les :

  • Collyres oculaires,
  • sirops,
  • injectables,
  • pommades, gels ou crèmes,
  • solutions buvables pour les enfants et les nourrissons,
  • médicaments sans conservateur,
  • contraceptions (pilule, patch...),
  • traitements contre l'hypertension artérielle.

Conserver les médicaments loin des enfants

Dans tous les cas, il faut : 

  • Conserver ses médicaments dans un lieu sur et unique. 
  • Mettre ses médicaments dans une armoire à pharmacie, placée en hauteur et fermée à clés afin que les enfants n'y aient pas accès.
  • Ne pas réutiliser un médicament automatiquement

Merci à Camille Dufourniaud, Pharmacienne du réseau Pharmacie Lafayette (Landes) pour sa participation