Lavage de nez : adulte, sinusite, comment faire ?

Le lavage de nez est un traitement médical à part entière qui favorise le bon fonctionnement du nez et permet de prévenir de nombreuses pathologies. Quel produit utiliser ? Quelle technique chez l'adulte et chez le bébé ? Le Dr Alain Bizon, médecin ORL et chirurgien cervico-faciale au CHU d'Angers, nous éclaire à ce sujet.

Lavage de nez : adulte, sinusite, comment faire ?
© Poire de lavage pour le nez - fahroni

Définition : qu'est-ce qu'un lavage de nez ?

Le lavage de nez permet de prévenir les infections telles que les rhinopharyngites et les otites. Les nouveau-nés subissent un lavage de nez pour évacuer les glaires avalées lors de l'accouchement. Le lavage de nez chez les jeunes enfants se réalise à l'aide d'un spray ou d'un sérum physiologique. Les sprays et les solutions nasales qui contiennent des vasoconstricteurs sont contre-indiqués chez les moins de 15 ans en raison du risque d'effets secondaires.

Quand faire un lavage de nez ? 

Lavage de nez adulte homme
Lavage de nez chez l'homme adulte © 123rf-publiy

Le lavage du nez permet de soulager les manifestations de rhinite et/ou de sinusite, et majoritairement dans leurs formes chroniques ou récidivantes, parmi lesquelles, la rhinite allergique et la polypose naso-sinusienne qui sont associées dans 40% des situations à un asthme. Il assure un meilleur contrôle de la fonction respiratoire pouvant ainsi participer à l'élimination des allergènes, comme les acariens ou les pollens, les bactéries ou les virus. Le lavage du nez est également indiqué au cours de la mucoviscidose, la BPCO et des suites opératoires d'interventions nasales. "Dans le cadre d'un traitement endonasal par instillation de gouttes, en particulier corticoïdes, un lavage est à réaliser avant. Il faut le faire suffisamment à distance pour que le nez sèche avant de mettre le traitement", ajoute le Dr Alain Bizon.

Quelle technique pour le lavage de nez chez l'adulte ? 

Le lavage s'effectue à l'aide d'une poire de lavage, d'un rhinolaveur acheté en pharmacie et se pratique dans chaque narine.

Le lavage s'effectue à l'aide d'une poire de lavage, d'un rhinolaveur acheté en pharmacie et se pratique dans chaque narine

Il faut se mettre au-dessus du lavabo, pencher sa tête à l'horizontale, tourner sur le côté et instiller la solution dans la narine la plus haute qui s'écoule ensuite par l'autre narine après être passé dans les fosses nasales. Il faut ensuite souffler fortement par la narine la plus basse en fermant l'autre narine avec ses doigts. Il faut après effectuer la même manœuvre de l'autre côté.

Quelle technique pour le lavage de nez chez le bébé ?

"Chez le bébé, le lavage de nez se pratique l'enfant allongé sur le côté. On utilisera plus facilement des unidoses de sérum physiologique. De la même manière que chez l'adulte, on va instiller le liquide dans la narine la plus haute pour qu'il ressorte par celle du bas. On peut s'aider d'un mouche bébé pour évacuer le liquide", indique le médecin ORL et chirurgien cervico-faciale.

Quel produit pour se laver le nez ? 

Le lavage de nez peut se faire avec du sérum physiologique, une solution saline disponible en pharmacie ou de l'eau salée que l'on confectionne soi-même. Pour cela, laver et rincer soigneusement un récipient en verre d'un litre environ. Le remplir avec une bouteille d'eau minérale ou du robinet, sans faire bouillir. Rajouter 1 à 2 grosses cuillères à café de gros sel gris de cuisine, en évitant le sel de table qui peut contenir des additifs. Rajouter une grosse cuillère à café de bicarbonate de soude. Remuer ou secouer la solution avant d'effectuer le lavage. Puis la conserver à la température ambiante. Si le mélange entraîne une irritation, prendre moins de sel. Refaire une préparation chaque semaine en vidant celle qui reste.

Combien de fois par jour faut-il laver le nez ?

Le lavage peut être pratiqué 2 fois par jour quotidiennement au moins. "En cas de lavage en post-opératoire, il est indiqué d'en faire autant que possible, dès que le nez est encombré", précise le spécialiste.

Trop de lavages de nez : quels risques ?

"Faire de nombreux lavages de nez ne présente aucun risque", rassure le Dr Alain Bizon.

Merci au Dr Alain Bizon, médecin ORL et chirurgien cervico-faciale au CHU d'Angers

ORL