Nez : schéma, anatomie, rôle, maladies

Le nez constitue la première partie des voies respiratoires. Mais ce n'est pas sa seule fonction. À quoi sert-il concrètement ? Quelles sont les principales maladies de cet organe ? Le Dr Alain Bizon, médecin ORL et chirurgien cervico-faciale au CHU d'Angers, nous éclaire à ce sujet. 

Nez : schéma, anatomie, rôle, maladies
© decade3d - 123RF

Définition : qu'est-ce que le nez ?

Implanté entre le front et la bouche, le nez correspond à l'organe proéminent du visage qui gère le centre de l'odorat et les voies respiratoires supérieures. Il est constitué par plusieurs parties : la cloison nasale, les ailes narinaires, les narines, la racine et des poils. Les fosses nasales sont recouvertes de vaisseaux sanguins et contiennent des glandes à mucus dont le rôle principal est de maintenir l'humidité au sein de ces cavités. Ainsi, cette muqueuse assure le réchauffement, l'humidification et la filtration de l'air inspiré. 

Anatomie : où se trouve-t-il et de quoi se compose-t-il ?

Le nez est composé de cavités que sont les fosses nasales et les sinus. Il y a quatre sinus : les sinus maxillaires qui sont sur le côté, les sinus ethmoïdaux qui sont entre les deux yeux de chaque côté de la cloison en haut, les deux sinus frontaux qui sont au-dessus des yeux et les sinus sphénoïdaux qui sont tout au fond du nez. Chaque sinus se draine dans le nez par ce qu'on appelle un méat, c'est-à-dire un petit trou qui permet de l'aérer et de le drainer. Au milieu, on va trouver la cloison nasale qui est formée de deux parties : une partie cartilagineuse en avant et une partie osseuse en arrière avec l'os appelé le vomer et une autre lame osseuse qu'on appelle la lame perpendiculaire de l'ethmoïde qui est à cheval entre le vomer et le cartilage. Sur les côtés de la fosse nasale, il y a les cornets qui servent à réchauffer et à humidifier l'air que l'on respire par le nez. L'ensemble est recouvert d'une muqueuse de type respiratoire : plein de petites glandes sécrètent du mucus. Quand on remonte le long de la cloison nasale, on va trouver la lame criblée de l'ethmoïde qui contient les filets olfactifs pour l'odorat. A l'extérieur du cornet moyen, on trouve les sinus et à l'intérieur la lame criblée avec les filets olfactifs. 

schéma du nez
Schéma du nez © 123RF-bilderriese

Quel est le rôle du nez ?

"Le rôle principal du nez, c'est la respiration pour humidifier, réchauffer et filtrer l'air qu'on respire parce que si l'air arrive directement dans les poumons, cela va assécher la muqueuse de la trachée et des poumons et provoquer des croûtes. La deuxième chose c'est l'odorat ", indique le Dr Alain Bizon. 

Quelles sont les maladies du nez ?

Rhume, sinusite, congestion nasale et polypes sont les maladies du nez les plus fréquentes. "Le cancer du nez et le mélanome existent aussi, même s'ils sont beaucoup plus rares. On peut aussi avoir des tumeurs glandulaires dans le nez. Il faut savoir que la plupart des tumeurs du nez sont bénignes, ce sont des polypes, dus à une réaction inflammatoire œdémateuse de la muqueuse nasale. C'est gênant mais pas dangereux puisque ça ne dégénère pas ", rassure l'ORL.

Nez bouché : le signe de quoi ?

Cela dépend des circonstances. Si le nez est bouché lors d'un rhume, c'est l'œdème de la muqueuse qui prend trop de place et qui bloque le nez. "Cela peut aussi être des polypes avec un œdème un peu plus important qui entraîne un épaississement de la muqueuse, une tumeur ou une grosse déviation de cloison nasale qui va boucher le nez de façon unilatérale ", précise le chirurgien cervico-faciale. 

Nez rouge : le signe de quoi ?

Le nez rouge est une réaction inflammatoire due au frottement répété. 

Nez qui saigne : le signe de quoi ?

Tout dépend de l'âge mais dans la très grande majorité des cas, c'est un petit vaisseau qui éclate au niveau de la région du nez située en avant sur la cloison nasale : la tache vasculaire. Normalement, on cautérise et c'est réglé. "En revanche, quand cela survient chez les personnes âgées qui suivent des traitements anticoagulants, on ne sait pas quel vaisseau éclate dans le nez, on ne peut donc pas cautériser. Un nez qui saigne de manière répétée peut aussi être un moyen de découverte d'une tumeur du nez ", nuance le spécialiste. 

Nez qui coule : le signe de quoi ?

Le nez qui coule indique que la muqueuse est un petit peu trop réactive et qu'au moindre changement de conditions, elle se met à sécréter. Ce n'est pas forcément infecté, c'est juste inflammatoire. 

Quels sont les examens du nez ?

En consultation, l'ORL écarte le vestibule narinaire avec un petit spéculum pour examiner l'intérieur du nez et regarder s'il y a des polypes, etc. L'examen plus poussé au niveau du nez s'appelle la nasofibroscopie qui consiste à explorer l'intérieur du nez et ses recoins à l'aide d'une petite caméra souple. Pour avoir un examen plus global des sinus, il faut faire un scanner.

Quel est le spécialiste du nez ?

Le spécialiste du nez est le médecin O.R.L (oto-rhino-laryngologiste). 

Merci au Dr Alain Bizon, médecin ORL et chirurgien cervico-faciale au CHU d'Angers.

Anatomie