4ème dose vaccin Covid : pour qui, quels effets secondaires ?

"4ème dose vaccin Covid : pour qui, quels effets secondaires ?"

Dans le contexte d'une reprise du Covid en France, "toutes les personnes fragiles doivent recevoir un rappel quel que soit le nombre de doses" a estimé le Pr Alain Fischer le 6 décembre. Qui doit faire sa 4ème dose ? Où ? Guide.

[Mise à jour le 6 décembre 2022 à 13h51] La quatrième dose de vaccin contre le Covid-19 correspond à une deuxième dose de rappel dans le schéma vaccinal. Face à une reprise du Covid en décembre, les plus fragiles sont appelés à aller faire leur rappel. "Le virus mute, il varie comme beaucoup de virus respiratoires, comme celui de la grippe. Pour les personnes fragiles, le virus est une menace contre laquelle il faut lutter. Il faut que toutes les personnes fragiles, ça veut dire les plus de 60 ans, les patients qui ont des maladies chroniques (cardiovasculaires, cancer, immunodéprimées), reçoivent un rappel avec un maximum de 6 mois de délai par rapport à la dernière vaccination ou infection pour les plus de 60 ans et de 3 mois pour les plus fragiles. On se fiche de savoir quel numéro de dose c'est" a défendu le Pr Alain Fischer sur RMC le 6 décembre. Ces doses de rappel peinent à convaincre en France. "Depuis leur mise à disposition, 8,6% des 60-79 ans et 9,7% des 80 ans et plus avaient reçu un rappel adapté au variant Omicron" informe Santé Publique France. Les rendez-vous sont ouverts (possibilité de les prendre sur Doctolib ou santé.fr) et la vaccination peut être effectuée en centre de vaccination, dans une pharmacie, un cabinet ou à domicile. Qui doit faire 4 doses aujourd'hui en France ? Est-elle obligatoire ? Quelles sont les indications et recommandations ? Combien de temps après la troisième injection ? Avec quel vaccin ? Pfizer ou Moderna ? Quels effets secondaires ?

Qui peut faire une 4ème dose de vaccin contre le Covid ?

L'injection d'une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus est ouverte en France aux :

  • personnes âgées de 18 à 60 ans à risque de forme grave
  • femmes enceintes dès le 1er trimestre de grossesse
  • personnes dans l'entourage de personnes vulnérables ou immunodéprimées
  • personnes âgées de 60 ans et plus qui sont à 6 mois ou plus de leur premier rappel (ou dernière infection au covid)
  • personnes de plus de 80 ans
  • résidents en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et en unités de soins de longue durée (USLD)
  • patients immunodéprimés
  • à tous les professionnels de santé, quel que soit leur âge ou leur état de santé
  • à l'ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, aux aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, aux professionnels du transport sanitaire, ainsi qu'aux pompiers

Conformément à l'avis du COSV, les personnes sévèrement immunodéprimées concernées par la 4ème dose sont :

  • personnes transplantés d'organes solides,
  • personnes transplantés récents de moelle osseuse,
  • patients dialysés,
  • patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur agressif de type anti-CD20 ou anti-métabolites,
  • patients atteints de certains types de lymphomes traités par anti-CD20 ou inhibiteurs de BTK,
  • patients atteints de leucémie lymphoïde chronique,
  • patients atteints de formes rares de déficits immunitaires primitifs,
  • myélomes sous traitement

La campagne de vaccination pour la 4ème dose ne concerne pas la population générale mais "si vous souhaitez vous faire vacciner, vous pourrez" a indiqué François Braun, le ministre de la santé, le 27 septembre sur Franceinfo.

Le schéma de primo-vaccination du Covid c'est 2 doses + 1 rappel.

Délai : quand faire sa 4ème dose de vaccin Covid ?

La Haute Autorité de Santé a fixé les délais suivants pour réaliser un deuxième rappel de vaccin contre le Covid : 

► Pour les 18-79 ans (dont les femmes enceintes) : à partir de 6 mois après le premier rappel de vaccin.

► Pour les personnes de 80 ans et plus, les résidents en EHPAD et en USLD et les personnes immunodéprimées : dès 3 mois après le dernier rappel  ; 

► Si une infection par le SARS-CoV-2 est survenue après la dernière dose, une dose de rappel additionnelle reste recommandée en respectant un délai minimal de 3 mois après l'infection. 

► Pour les professionnels de santé, les salariés du secteur de la santé, professionnels du transport sanitairepompiers : à partir de 6 mois après le premier rappel, en respectant un délai de 3 mois après l'infection en cas d'infection survenue après le premier rappel. 

Où faire sa 4ème dose de vaccin Covid ?

Ce deuxième rappel vaccinal peut être effectué soit :

  • en centre de vaccination ;
  • auprès d'un professionnel de santé de ville habilité à prescrire et à administrer le vaccin ;
  • dans une pharmacie, en cabinet médical ; 
  • à domicile.

Que recommande la HAS pour la 4ème dose ?

Le 13 juillet 2022, la Haute Autorité de Santé (HAS) a recommandé d'élargir l'administration d'une dose de rappel additionnelle (4e dose) aux adultes de moins de 60 ans identifiés comme étant à risque de forme grave de Covid-19, aux femmes enceintes et aux personnes vivant dans l'entourage ou en contacts réguliers avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables.

La 4ème dose est-elle obligatoire ?

La quatrième dose de vaccin contre le coronavirus n'est pas obligatoire mais vivement recommandée pour les personnes listées précédemment.

Quel vaccin pour la 4ème dose ? Moderna ou Pfizer ?

Les vaccins Covid pouvant être administrés en rappel sont uniquement des vaccins à ARN soit les vaccins fabriqués par Pfizer et par Moderna (uniquement pour les plus de 30 ans). Il peut s'agir des vaccins Comirnaty® ou Spikevax® commercialisés depuis 2020 mais aussi depuis le 3 octobre des vaccins adaptés par ces deux laboratoires avec un ciblage Omicron (Comirnaty Original/Omicron BA.1, Comirnaty Original/Omicron BA.4-5, Spikevax bivalent Original/ Omicron BA.1)

Quelle est l'efficacité de la 4ème dose ?

"La 4ème dose divise par 4 notre risque d'hospitalisation, donc il y a un vrai effet sur les formes sévères et il n'y a pas plus d'effets indésirables qu'après la 3ème dose ni d'épuisement de la réponse immunitaire quand vous répétez les injections" a indiqué le Pr Arnaud Fontanet du Conseil scientifique Covid le 5 mai. "On sait qu'une deuxième vaccination de rappel [ou quatrième dose] réduit de 80% le risque d'hospitalisation, de réanimation, et de décès" avait annoncé Olivier Véran, encore ministre de la Santé, le 7 avril sur RTL. "Après un rappel par le vaccin Pfizer, l'efficacité vaccinale contre les hospitalisations était de 90 % et diminuait à environ 85 % après 5 à 9 semaines puis 75 % après 10 à 14 semaines. Après un rappel par le vaccin Moderna, l'efficacité du rappel contre l'hospitalisation était de 90 à 95 % jusqu'à 9 semaines après la vaccination" indiquait la HAS dans son avis du 17 mars 2022. 

Quels sont les effets secondaires observés après la 4ème dose ?

"Aucun signal spécifique n'a été identifié chez les personnes ayant eu une dose de rappel, que ce soit avec le vaccin monovalent ou le vaccin bivalent. Le profil des effets indésirables rapportés est similaire à celui rapporté après la primo vaccination" a indiqué l'ANSM le 28 novembre. L'ANSM rapportait le 9 septembre un total de 147 cas graves sont survenus après la deuxième injection de rappel (4ème dose) réalisée avec le vaccin de Pfizer (sur 5 098 624 d'injections). Ils concernent 70 femmes et 77 hommes, d'âge moyenne de 77,6 ans (min 51 ans – max 101 ans). "Sur l'ensemble de ces 147 cas, aucune caractéristique spécifique ne se dégage par rapport à l'attendu dans cette population et aux cas ayant pu être analysés après une 1ère ou une 2nde injection, ou premier rappel de Comirnaty" précisait l'agence. Au 25 août 2022, 28 cas d'évènements indésirables ont été recensés après le 2ème rappel par Spikevax de Moderna dont 10 graves sur 306 895 injections.

Types des événements graves au titre de la pharmacovigilance rapportés en France au 25/08/2022 pour les injections de rappel pour le vaccin Comirnaty (au moins 3 cas).
Types des événements graves au titre de la pharmacovigilance rapportés en France au 25/08/2022 pour les injections de rappel pour le vaccin Comirnaty (au moins 3 cas). © ANSM

Quelles recommandations chez les femmes enceintes ?

Les femmes enceintes sont invitées à faire un deuxième rappel de vaccin contre le Covid, dès le 1er trimestre de grossesse, conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé du 13 juillet 2022.

Sources :

Point de situation sur la surveillance des vaccins contre le Covid-19 - Période du 17/06/2022 au 21/07/2022. ANSM

Les personnes éligibles au deuxième rappel contre le Covid-19. 22/06/2022. Gouvernement.fr

Conseil d'Orientation de la Stratégie Vaccinale Recommandations pour la protection des personnes sévèrement immunodéprimées contre le Covid-19 (Vaccination et prophylaxie primaire) – 19 novembre 2021

Lancement de la campagne de rappel vaccinal contre la Covid-19 pour les populations prioritaires- DGS- 27 août 2021

Conseil d'Orientation de la Stratégie Vaccinale Avis du 19 août 2021 – Délai minimal entre la primo-vaccination et le rappel de vaccination

Vaccins contre le Covid