Vaccin Sanofi à ARN : début des essais sur l'Homme

Le laboratoire français Sanofi travaille sur deux candidats-vaccins contre la Covid-19 dont un vaccin à ARN messager (comme ceux de Pfizer et Moderna) développé avec l'Américain Translate Bio. Le 12 mars, les essais de phase 1-2 sur l'Homme sont lancés. Détails.

Vaccin Sanofi à ARN : début des essais sur l'Homme
© SOPA Images/SIPA

Pour l'heure, aucun laboratoire français n'a encore réussi à commercialiser de vaccin contre la maladie Covid-19. Sanofi Pasteur qui a accusé du retard continue de travailler sur deux candidats potentiels : un vaccin à base de protéine recombinante développé avec l'Anglais GSK et un vaccin à ARN réalisé avec l'Américain Translate Bio. Sanofi Pasteur et Translate Bio travaillent ensemble depuis 2018 afin de développer des vaccins à ARN messager pour lutter contre des agents pathogènes à l'origine de maladies infectieuses. Leur accord a été étendu en mars 2020 pour développer un vaccin à ARNm contre la Covid-19. Dans un communiqué du 12 mars, Sanofi annonce le début d'un essai clinique de phase I/II pour ce deuxième candidat.

Quel est le nom de ce nouveau candidat ?

Le candidat-vaccin de Sanofi et Translate Bio est appelé MRT5500.

Quel est le principe du vaccin Sanofi-Translate Bio ?

Ce vaccin est basé sur la technologie de l'ARN messager. La même que celle employée par Pfizer-BioNTech et Moderna pour leurs deux vaccins Covid distribués dans le monde. Translate Bio est une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager. Le vaccin à ARN en phase de test utilise le gène du virus - ici le Sars-CoV-2- qui code pour la formation de la protéine de surface Spike propose au Sars-CoV-2. Quand les cellules de l'organisme reçoivent cet ARN, elles vont fabriquer la protéine du virus. L'organisme va se rendre compte que ces cellules sont étrangères car elles ont à leur surface la protéine S et va les détruire.

Des résultats intermédiaires sont attendus au troisième trimestre de 2021.

Où en sont les essais cliniques ?

Les données précliniques ont montré que deux injections du vaccin à ARNm MRT5500 induisent la production d'une concentration élevée d'anticorps neutralisants, comparables aux concentrations situées dans la fourchette supérieure observées chez des sujets humains infectés. Le 12 mars, Sanofi associé à Translate Bio annonce le début d'un essai clinique I/II consacré à leur candidat-vaccin à ARNm contre la Covid-19. "Cet essai clinique va évaluer la sécurité, l'immunogénicité et la réactogénicité du candidat-vaccin, après que des données précliniques ont montré qu'il induisait des concentrations élevées d'anticorps neutralisants" indique le laboratoire. 415 participants devraient être recrutés dans 13 sites d'étude. Ils devront être en bonne santé et âgés de 18 ans et plus. Ils recevront soit une dose du MRT5500, soit deux doses à 21 jours d'intervalle. Trois doses différentes seront étudiées (15µg, 45µg ou 135µg). "Notre candidat-vaccin à ARNm est la concrétisation de notre expertise dans la sphère des maladies infectieuses combinée aux technologies innovantes de notre partenaire" a précisé Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif et Responsable Monde de Sanofi Pasteur. "Le lancement de cet essai de phase I/II est une étape importante dans la réalisation de notre objectif : proposer un autre vaccin efficace pour lutter contre la pandémie de COVID-19."

Quand tomberont les résultats ?

Les deux entreprises s'attendent à obtenir les résultats intermédiaires de cet essai au troisième trimestre de 2021. 

Comment devra-t-il être conservé ?

Le point faible des vaccins à ARN est le conservation à de très basses températures, compliquant leur acheminement et leur distribution. Sanofi et Translate Bio travaillent à améliorer la stabilité de la température de leur candidat-vaccin afin qu'il puisse être conservé à -20°C pour les essais cliniques de phase III et pour son lancement sur le marché. "Des initiatives sont également en cours pour assurer la stabilité du produit afin qu'il puisse être conservé au réfrigérateur (à une température de 2-8°C)" indiquent-ils dans leur communiqué.

Source : Sanofi et Translate Bio débutent un essai clinique I/II consacré à leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19. Communiqué de presse 12 mars 2021.

Vaccins contre le Covid