Gestes barrières Covid : distance, masque, quelles consignes ?

Chargement de votre vidéo
"Gestes barrières Covid : distance, masque, quelles consignes ?"

Masque grand public de catégorie 1 obligatoire à l'école, distance de deux mètres au lieu d'un mètre, aération renforcée... Les protocoles et gestes barrières contre la Covid-19 se renforcent depuis janvier 2021 à cause de la diffusion de variants du coronavirus, plus contagieux. Rappel des essentiels.

[Mis à jour le mardi 2 février à 14h56] Compte-tenu d'une transmissibilité accrue des variants du Covid - principalement anglais et sud-africain- le Haut Conseil de la Santé Publique a fait évoluer ses recommandations sur les mesures barrières de protection à adopter avec les autres, souligne un courrier de la Direction Générale de la Santé (DGS) du 23 janvier 2021 à destination des professionnels de santé (mais qui vaut pour la population générale). Ainsi, désormais, en France : 

  • Il faut augmenter la distance de sécurité entre 2 individus, qui passe de 1 mètre à 2 mètres (en l'absence de port du masque).
  • Les masques grand public de catégorie 2 et les masques artisanaux fait-maison ne sont plus recommandés pour se protéger de la contamination au SARS-CoV-2. Le masque porté en population générale doit répondre à une norme de filtration élevée c'est-à-dire soit un masque en tissu de catégorie 1 (AFNOR), soit de type chirurgical).

Par ailleurs, le ministère de l'Éducation nationale a durci lundi 1er février son protocole sanitaire de la maternelle au lycée. Parmi les nouvelles mesures pour les élèves des écoles élémentaires, des collèges et des lycées, le port du masque " grand public " de catégorie 1 est obligatoire dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs. Même chose pour le personnel. Une aération de quelques minutes doit également avoir lieu toutes les heures. Les élèves d'une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d'au moins deux mètres avec ceux des autres classes.

Quand se laver les mains ? 

"Bien se laver les mains (avec du savon et de l'eau) minimise le risque d'être contaminé après avoir touché une surface qui a été préalablement contaminée par une personne malade, puis de se toucher le visage, la bouche ou les yeux", explique le Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste. Selon les recommandations du HCSP :

  • Le lavage des mains doit se faire plusieurs fois par jour à l'eau et au savon pendant 30 secondes puis il faut les sécher avec une serviette propre ou à l'air libre.
  • Il faut se laver les mains après toute manipulation d'un masque (tout type de masque), avant de préparer les repas, de les servir et de manger et avant de sortir de chez soi, après s'être mouché, avoir toussé ou éternué, avoir rendu visite à une personne malade, chaque sortie à l'extérieur, avoir pris les transports en commun (ou partagés), être allé aux toilettes, avoir touché aux parties communes d'un immeuble. 

Gel hydro-alcoolique : les 6 étapes d'une friction efficace  

L'usage du gel hydro-alcoolique s'est largement répandu depuis la pandémie de Covid-19 en France. Dans les entreprises mais aussi dans les magasins et centres commerciaux. La friction avec du gel hydro-alcoolique est toujours recommandée par les autorités de santé, notamment chez les enfants à l'école qui n'ont pas toujours à disposition un point d'eau avec du savon. Pour être efficace, il faut avoir les mains visuellement propres et respecter les 6 étapespaume contre paume/dos des mains/entre les doigts/les dos des doigts/les pouces/le bout des doigts et des ongles. Il faut se laver les mains plusieurs fois par jour. Le produit doit contenir au moins 60% d'alcool et répondre à la norme NF EN 14 476.

Quelle distance pour se protéger ? 

Compte-tenu d'une transmissibilité accrue des variantes du virus Sars-Cov-2 - principalement anglaises et sud-africaines- le Haut Conseil de la Santé Publique a fait évoluer ses recommandations en janvier 2021. Désormais, il est recommandé de respecter une distance de sécurité entre 2 individus de 2 mètres (en l'absence de port du masque) contre 1 mètre auparavant.

Le Dr Parneix recommande en plus de "tourner le dos à la personne malade, afin que les sécrétions aient moins de risque de toucher le visage". Ces mesures de distanciation passent aussi par :

  • ne pas se serrer la main,
  • ne pas s'embrasser,
  • ne pas se donner d'accolades,

Quand aérer ?

Il est conseillé d'aérer son logement tous les jours pendant 10 à 15 minutes dans la mesure du possible, porte fermée, au minimum deux fois par jour, les pièces et chambres de l'habitation.

Quelles règles quand on est enrhumé ?

  • Eviter de se serrer la main ou de se faire la bise pour se saluer.
  • Éviter de se toucher la bouche, le nez et les yeux : nez, yeux et bouches sont autant de "portes d'entrées" possibles au virus. En période d'épidémie, il est préférable d'éviter au maximum de se toucher le visage avec les mains, potentiellement contaminées.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d'éternuement – jeter le mouchoir immédiatement après dans une poubelle fermée et se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et au savon. Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d'éternuement permet d'éviter la propagation des virus et autres agents pathogènes.

Masque et Covid-19

En population générale, le port du masque, y compris par les personnes asymptomatiques, réduit fortement la transmission du SARS-CoV-2, en association avec les autres mesures barrières. Face à l'émergence des variants anglais et sud-africains en France, en janvier, le Haut Conseil de la Santé Publiqué cité par la DGS a fait évoluer ses recommandations :

  • Les masques grand public de catégorie 2 et les masques artisanaux ne sont plus recommandés pour se protéger de la contamination au SARS-CoV2.
  • Le masque porté en population générale doit répondre à une norme de filtration élevée c'est-à-dire soit un masque en tissu de catégorie 1 (AFNOR), soit un masque chirurgical

Depuis le 20 juillet, le port du masque grand public est obligatoire en France dans les lieux publics fermés, pour les plus de 11 ans, en complément des gestes barrières. Il est aussi obligatoire à l'école dès la primaire, à 6 ans, depuis le 2 novembre. Le masque ne remplace pas les gestes barrières. Il ajoute une barrière physique lorsque vous êtes en contact avec d'autres personnes. Il doit être porté sur le nez et la bouche pour être réellement efficace. 

port masque covid
© Ministère de la Santé

Faut-il porter des gants ?

"Non, répond l'Organisation mondiale de la Santé. Le fait de se laver les mains régulièrement protège mieux contre la COVID-19 que le port de gants en caoutchouc. Le virus peut se trouver sur les gants et il y a un risque de contamination si vous vous touchez le visage avec les gants."  Les gants peuvent servir de support au virus après souillage par des gouttelettes (les sécrétions respiratoires qu'on émet quand on tousse, éternue, ou discute), qui sont le moyen de transmission du coronavirus. 

En cas de port de gants :

  • Ne pas se porter les mains gantées au visage.
  • Ôter ses gants en faisant attention de ne pas toucher sa peau avec la partie extérieure du gant.
  • Jeter ses gants dans une poubelle après chaque utilisation.
  • Se laver les mains ou réaliser une friction hydro-alcoolique après avoir ôté ses gants.

Désinfecter les poignées de portes, les interrupteurs...

Pour réduire le risque de contamination par le coronavirus, il faut désinfecter. "Les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés (eau de Javel, éthanol 70%...) sont efficaces contre le COVID-19", peut-on lire sur le site du gouvernement.

En plus du nettoyage régulier, les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour : les poignées de porte, les interrupteurs d'éclairage, les poignées de toilettes, les rampes d'escaliers, les surfaces d'écran tactile et les claviers par exemple.

Quels gestes barrières au restaurant ?

Les restaurants ont également dû s'adapter avec la crise du coronavirus pour recevoir leur clientèle. Des protocoles sanitaires stricts ont été mis en place pour assurer la sécurité des clients.

Quels gestes barrières dans les commerces ?

Les commerces étant des lieux de proximité, il faut faire preuve d'une grande vigilance et ne s'y rendre qu'en cas de nécessité. Les consignes sont les suivantes :

  • la distanciation physique de 1 mètre entre chaque personne doit être respectée (si elles portent toutes deux un masque, sinon la distance doit être de 2 mètres) ;
  • le personnel doit être protégé ;
  • le port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans.

Quels gestes barrières en entreprise ?

La situation sanitaire conduit à maintenir une vigilance constante face à un risque épidémique qui demeure très élevé, comme en témoigne le niveau de circulation toujours important du virus sur le territoire. Il s'agit de mettre en œuvre des mesures permettant la poursuite de l'activité économique et la protection des salariés. Le protocole sanitaire en entreprise du 29 octobre a été actualisé le 6 janvier 2021. 

Quels gestes barrières à l'école ?

Les écoles restent ouvertes mais le protocole sanitaire a été à nouveau renforcé en février 2021. Parmi les nouvelles mesures pour les élèves des écoles élémentaires, des collèges et des lycées, le port du masque " grand public " de catégorie 1 est obligatoire dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs. Même chose pour le personnel. Une aération de quelques minutes doit également avoir lieu toutes les heures. Les élèves d'une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d'au moins deux mètres avec ceux des autres classes.

Depuis le 25 janvier étaient déjà en vigueur :

  • le port du masque obligatoire à la cantine même lorsqu'ils sont assis, tant qu'ils ne consomment pas un plat ou une boisson,
  • les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas.
  • exploiter, lorsque l'étalement des plages horaires ou l'organisation de plusieurs services ne permettent pas de respecter les règles de distanciation et la limitation du brassage entre groupes d'élèves (ou l'interdiction du brassage dans le premier degré), d'autres espaces que les locaux habituellement dédiés à la restauration (salles des fêtes, gymnases, etc.).

De plus pour les cours de sport à partir du 16 janvier 2021 :

  • les activités physiques et sportives sont interdites en intérieur. Les activités physiques et sportives sans port du masque sont autorisées uniquement à l'extérieur dans le strict respect de la distanciation physique. Seules les pratiques liées aux spécialités dispensées en 1ère et en Terminale (arts du cirque, danse), ainsi que les activités de motricité à l'école maternelle, demeurent autorisées dans le strict respect des gestes barrières.
  • Les activités, les formes de pratique ou les organisations qui impliquent des contacts directs entre élèves sont proscrites.

En maternelle

Selon le protocole sanitaire du gouvernement concernant les écoles, pour les élèves de maternelle, le port du masque est toujours proscrit. Le lavage des mains doit être réalisé a minima à l'arrivée dans l'école ou l'établissement ; avant chaque repas ; après être allé aux toilettes ; le soir avant de rentrer chez soi ou dès l'arrivée au domicile. Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distanciation physique. La distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents. La distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents. En revanche, la distanciation ne s'impose pas entre les élèves d'un même groupe (classe, groupe de classes ou niveaux), que ce soit dans les espaces clos (salle de classe, couloirs, etc.) ou dans les espaces extérieurs.

Les affiches rappelant les gestes barrières

Dans les commerces, les écoles, sur le lieu de travail... Les affiches rappelant ces gestes sont téléchargeables sur le site de Santé Publique France. Elles confirment les mesures diffusées par l'OMS

Quels gestes barrières en cas de suspicion de Covid-19 ?

Dès la présence de signes d'une possible infection Covid-19 (toux, essoufflements, fièvre, etc.) : 

  • Rester chez soi ou dans son lieu de confinement, éviter les sorties et les contacts avec des personnes fragiles, contacter le médecin si besoin
  • Limiter les contacts directs et indirects (via les objets) ;
  • Porter impérativement un masque grand public dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.
  • Contacter le médecin traitant qui pourra prescrire un test de dépistage du Covid-19.

RAPPEL DES GESTES BARRIERES ANTI COVID-19

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique.
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir.
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique.
  • Porter un masque (nez et bouche) quand la distance de 2 mètres ne peut pas être respectée.
  • Respecter une distance d'au moins un mètre avec les autres.
  • Eviter de se toucher le visage.
  • Aérer les pièces 10 minutes 3 fois par jour.
  • Saluer sans se serrer la main et arrêter les embrassades.
Se protéger du coronavirus