Les 5 gestes barrières à reprendre (sans faute) cet hiver

"Les 5 gestes barrières à reprendre (sans faute) cet hiver"

GESTES BARRIERES 2022. L'épidémie de Covid n'est pas terminée et la grippe et la gastro vont bientôt arriver. C'est LE moment d'appliquer les gestes barrières pour ne pas tomber malade cet hiver, et de revenir peut-être au port du masque. Voici les recommandations officielles.

Pour se protéger du Covid-19 mais aussi d'autres virus respiratoires (grippe, rhume, gastro...), il faut appliquer plusieurs gestes dits "barrières". Le port du masque a ainsi été rendu obligatoire lors des pics de la pandémie de Covid et la bise déconseillée. Il ne l'est plus aujourd'hui de même qu'il n'y a plus de protocoles obligatoires dans les entreprises, les commerces, les restaurants... Mais en continuant d'appliquer les gestes barrières, on réduit son risque de tomber malade. Or, à l'approche de l'hiver 2022, Santé Publique France rapporte une diminution de l'adhésion systématique aux gestes barrières, notamment le masque pour la première fois depuis des mois, même en présence de personnes fragiles et vulnérables. 63% des Français répondants à l'enquête CoviPrev (du 12 au 19 septembre) déclaraient moins respecter les gestes barrières qu'au début de l'épidémie et 58% déclaraient moins ou ne plus porter le masque en présence de personnes âgées, fragiles ou vulnérables. Les raisons principales de non-respect des gestes barrières l'hiver prochain en cas de symptômes seraient : "Par oubli, on n'y pense pas forcément" pour 52% ; "Par lassitude, on ne veut plus continuer à appliquer ces gestes" pour 28% ; "Les gestes barrières sont trop contraignants au quotidien" pour 21%.

1. Mettre un masque

Depuis le 16 mai 2022, le port du masque n'est plus obligatoire dans les transports, mais il reste recommandé aux heures de grande affluence. Dans un contexte de forte circulation du virus et afin de protéger les personnes fragiles, il est essentiel d'avoir le réflexe de porter un masque (chirurgical, FFP) dans les situations suivantes :

  • dans les lieux clos mal aérés et/ou ventilés, notamment dans les transports collectifs (train, autobus, avion, métro, etc.) ;
  • dans les lieux de promiscuité importante y compris en extérieur ;
  • en présence de personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques et fragiles ;
  • en cas de symptômes ;
  • jusqu'à 7 jours en cas de statut de contact à risque ou en sortie d'isolement ;
  • dans les établissements sanitaires et médico-sociaux ;
  • pour les personnes immunodéprimées, en capacité de le porter et après consultation médicale, le port du masque FFP2 est également possible.

2. Aérer 10 minutes

Les virus, et plus particulièrement le coronavirus émis dans les gouttelettes de salive, peuvent rester en suspension dans l'air des lieux fermés pendant plusieurs heures. Pour les faire partir de la pièce, le ministère de la Santé recommande d'aérer 10 minutes toutes les heures si possible (ouvrir les fenêtres du bureau, de chaque pièce de la maison, de l'appartement...). 

Affiche conseils d'aération anti Covid
Affiche conseils d'aération anti Covid © Ministère de la Santé

3. Se laver les mains

Poignée de mains, échanges de monnaies, d'objets, tenue de portes... On n'imagine pas tous les microbes qui se trouvent sur les surfaces que nous touchons toute la journée. "En moyenne, notre main entre en contact avec notre visage jusqu'à 3 000 fois dans la journée" rappelle le ministère de la Santé. Le lavage des mains est incontournable pour se débarrasser des virus. Les mains doivent être lavées à l'eau et au savon (de préférence liquide) pendant 30 secondes ou à défaut avec du gel hydro-alcooliqueIl est donc recommandé de se laver systématiquement les mains :

  • après avoir pris les transports en commun (bus, car, train, métro),
  • en arrivant au bureau ou chez soi ;
  • après chaque sortie à l'extérieur ;
  • après s'être mouché, avoir toussé ou éternué ;
  • avant et après s'être occupé d'un bébé ;
  • avant de préparer les repas, de les servir ou de manger.

4. Rester à distance des autres

Il n'y a plus de règles fermes sur les regroupements, que ce soit dans les familles ou à l'extérieur. Mais pour éviter la transmission du Covid et des autres virus de l'hiver, la distanciation physique reste fortement recommandée, surtout en l'absence de port du masque.

5. Tousser et éternuer dans son coude

Les microbes se transmettent très facilement par des minuscules gouttelettes qui sont projetées dans l'air quand une personne malade tousse ou éternue. C'est pour cela qu'il est recommandé aux adultes comme aux enfants de systématiquement tousser et éternuer dans le pli de son coude, plutôt que dans ses mains limite le risque de contamination. Si ce n'est pas possible, il est recommandé de se couvrir la bouche avec un mouchoir à usage unique, de le jeter puis de se laver les mains.

Source : Ministère de la Santé, 21 septembre 2022.