Appareil dentaire pour adulte : quand en porter un ?

De plus en plus d'adultes ont recours à un appareil dentaire : on estime qu'entre 6 et 7% des adultes entameraient un traitement orthodontiste. Il existe plusieurs types d'appareils : les bagues, les gouttières… Comment choisir ? Combien de temps faut-il en porter ? Est-ce remboursé ? Explications avec Laurent Saada, chirurgien-dentiste.

Appareil dentaire pour adulte : quand en porter un ?
© Sergey Novikov - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un appareil dentaire ?

Contrairement aux idées reçues, il est possible de faire rectifier l'alignement de ses dents à tout âge. De nos jours, de plus en plus d'adultes franchissent le pas ! Ils sont aujourd'hui à l'origine de plus de 47% des traitements d'orthodontie. "Pour répondre à cette demande, de nouveaux types d'appareils dentaires ont été développés ces dernières années, explique ainsi le docteur Laurent Saada, chirurgien-dentiste. Dans l'imaginaire collectif, un appareil dentaire comporte forcément des bagues, mais ce n'est pas vrai : d'autres types d'appareils existent aujourd'hui". On peut ainsi apposer l'appareil sur l'arrière des dents : il s'agit de la technique linguale. "Mieux encore, on propose aujourd'hui aux adultes des gouttières transparentes en polytéréphtalate d'éthylène. Elles donnent des résultats aussi précis qu'un appareil dentaire traditionnel", explique le médecin.

Indications : dans quels cas en porter ?

"Un appareil dentaire est nécessaire en cas d'anomalies, de malpositions dentaires, quand il n'y a pas assez d'espace entre les dents, quand des dents se chevauchent, quand il y a une dysharmonie dento-maxillaire ou des espaces diastèmes entre les dents", explique le médecin. Mais il ne s'agit pas seulement de réaligner les dents esthétiquement parlant : "il s'agit aussi de s'assurer de leur bonne fonction", insiste le dentiste. Par exemple, en cas de malocclusion (lorsque les dents opposées se rencontrent mal, car les mâchoires du haut et du pas ne sont pas en corrélation) ou de supraclusion, des symptômes peuvent survenir : craquements des mâchoires, un frottement entre les dents du haut et du bas, etc. Cela peut accroître le vieillissement des dents. Dans ce cas-là, l'appareil dentaire est indiqué pour des raisons médicales, et afin que ce défaut ne s'amplifie pas.

Qui consulter ?

"Cela dépend des cas : pour un défaut qui est mineur, un dentiste avec une formation peut traiter le problème", explique le spécialiste. Mais bien évidemment, "si le cas est plus complexe, on va adresser le patient à un confrère orthodontiste, bien plus apte à les prendre en charge".

Lequel choisir ?

Il existe plusieurs types d'appareils pour corriger des défauts dentaires ou maxillaires :

  • les bagues "classiques", qui restent les moins chères, mais peuvent être gênantes dans la vie, car elles sont très voyantes.
  • Les appareils à "multi-bague" ou multi-attache peuvent en général tout corriger. Il y a celles en céramiques, moins voyantes, et qui ne jaunissent pas – mais le fil dentaire reste métallique.
  • Une autre technique consiste à poser les bagues sur l'arrière des dents : il s'agit de la technique linguale. Si cela permet de cacher l'appareil, c'est plus inconfortable pour la langue, et il est contre-indiqué quand les dents sont trop courtes. Il faut aussi noter que ces trois types d'appareils doivent rester en place pendant toute la durée du traitement, sans pouvoir être enlevés.
  • C'est pourquoi, afin de répondre à la demande des patients adultes, de nouveaux types d'appareils dentaires invisibles et amovibles ont été développés. "Il s'agit de gouttières jetables, en plastique transparent, faites avec les empreintes de dents du patient. On envoie les empruntes aux États-Unis (car ce sont eux qui ont le brevet) et avec une technique spéciale, un ordinateur calcule combien de gouttières et combien de temps de traitement (12 mois, 18 mois, 24 mois…) le patient aura besoin pour remettre les dents dans leur position initiale d'alignement, explique le docteur Laurent Saada. Ensuite, le patient reçoit toutes les gouttières dont il aura besoin, qui sont numérotées, et il devra en changer tous les 15 jours ou tous les mois avec la suivante pour bien aligner les dents", décrit-il. L'avantage est qu'ils peuvent être enlevés au moment des repas et du brossage des dents. "Une fois que toutes les gouttières ont été utilisées, vous avez le résultat escompté, sachant que cette gouttière doit être portée au minimum 20 heures sur 24 par jours". Néanmoins, ces appareils ne peuvent pas traiter des cas trop complexes, et dans certains cas, une intervention chirurgicale peut aussi être nécessaire.

Durée : combien de temps le porter ?

Le temps nécessaire pour réaligner les dents dépend de beaucoup de facteurs : le type d'appareil et la complexité des problèmes. "Dans les cas plus rapides, c'est 6 mois, mais les traitements peuvent durer jusqu'à 24 ou 30 mois". Une fois finalisé, il faut bien sûr consolider le résultat, parce que les dents bougent de nouveau. "Il faut donc mettre en place une gouttière de contention, qui se porte la nuit, ou un fil de contention : il s'agit d'un fil métallique placé sur la face linguale des dents". Celui-ci se garde de façon permanente et permet de conserver l'alignement dans la durée.

Est-ce douloureux ?

La pose de l'appareil dentaire est moins douloureuse aujourd'hui que dans les années 2000 car les techniques ont évolué : les bagues sont miniaturisées et moins désagréables, les fils sont plus souples et globalement mieux supportés. "C'est bien évidemment douloureux au départ, puisqu'on met un effort sur les dents, mais cela reste très supportable. Ça va tirer pendant un jour ou 2, au moment de la pause et à chaque fois qu'on réajuste".

Les appareils dentaires ne sont plus remboursés s'ils sont posés après 16 ans en France

Tarif et remboursement

Le prix d'un appareil dentaire dépend de la complexité et de la durée du traitement, ainsi que du type d'appareil choisi. Sachez que la Sécurité sociale ne rembourse plus les appareils dentaires après 16 ans en France. Mieux vaut donc demander un devis à sa mutuelle : en effet, certaines d'entre elles prennent en charge une partie de l'orthodontie pour adulte, en proposant des forfaits allant de 75 à 400 € par semestre.

  • Les bagues restent le traitement le plus économique : environ 500 à 1 000 € par semestre.
  • Pour plus de discrétion, les bagues en céramique peuvent être utilisées soit pour toutes les dents, soit seulement celles du haut, et seul le fil qui les relie reste métallique. Elles coûteront entre 120 et 250 € de plus par semestre.
  • Les méthodes invisibles sont plus coûteuses : il faut compter entre 1 000 et 1 500 € par semestre pour des bagues linguales (placées sur la face interne des dents), et entre 500 et 3 000 € par semestre pour des gouttières transparentes amovibles.

Merci au docteur Laurent Saada, chirurgien-dentiste.

Appareil dentaire pour adulte : quand en porter un ?
Appareil dentaire pour adulte : quand en porter un ?

Sommaire Définition Indications Qui consulter ? Lequel choisir ? Durée Est-ce douloureux ? Prix et remboursement Définition : qu'est-ce qu'un appareil dentaire ? Contrairement aux idées reçues, il est...