Où peut-on avoir des aphtes ?

L'aphte est une affection bénigne qui peut être très inconfortable. S'il touche 15 à 30% de la population, les femmes y sont particulièrement sujettes. Il peut être unique ou se multiplier en cas d'aphtose. Localisation, facteurs de risques, solutions... L'essentiel à savoir.

Définition

Un aphte est une lésion de la muqueuse buccale qui se localise sur la paroi interne de la bouche, la langue ou les gencives. Ils atteignent plus souvent le sujet jeune. Ces lésions sont, la plupart du temps, uniques, évoluent par poussées et guérissent spontanément. Le traitement d'un aphte repose sur une bonne hygiène dentaire et éventuellement sur un gel anesthésiant local pour soulager les douleurs si celles-ci sont trop incommodantes. 

Où peut-on avoir des aphtes ?

Les aphtes apparaissent le plus souvent sur la muqueuse buccale, au niveau des lèvres, de la langue, de la face interne des joues, des gencives, du palais ou encore de la gorge. Les aphtes peuvent également se localiser sur les organes génitaux (gland chez l'homme ou  vulve chez la femme). Les aphtes sont généralement uniques, mais ils peuvent parfois apparaître par groupe de 3 ou 4, constituant ainsi une aphtose.

A quoi ressemble un aphte ?

L'aphte est une ulcération superficielle, non contagieuse, d'une surface de quelques millimètres. Il ressemble à de petites lésions blanches ou jaunâtres, douloureuses et bien circonscrites par une ligne rouge. Entourée d'une zone inflammatoire, cette lésion est localisée le plus souvent dans la muqueuse buccale. L'aphte provoque une sensation de brûlure très désagréable, et parfois une gêne lors de la mastication, ainsi qu'une hyper-salivation. La douleur dure généralement entre 2 et 5 jours. Si plusieurs aphtes sont proches les uns des autres, ils peuvent créer un aphte géant, très douloureux et pouvant gêner l'alimentation.

Causes

Les aphtes peuvent faire suite à des traumatismes liés à une morsure de la muqueuse, à un brossage trop énergique des dents, ou encore à des prothèses dentaires. Ils peuvent également être liés à certains aliments comme les noix, les fraises, les épices, certains fromages comme le gruyère ou encore les crustacés. Certains médicaments peuvent aussi être en cause. Il arrive souvent qu'aucune cause ne soit retrouvée.

Facteurs de risques

Certaines personnes présenteront des aphtes à répétition et d'autres n'en auront jamais. Le sujets les plus à risques sont les femmes, en raison des fluctuations hormonales du cycle menstruel, les sujets stressés ou fatigués. Les aphtes apparaissent également fréquemment à l'arrêt du tabac. S'ils sont trop fréquents, il est nécessaire de consulter son médecin car ils peuvent révéler un trouble immunitaire.

Un aphte guérit spontanément en 5 à 10 jours

Prévention

La première méthode de prévention des aphtes est d'avoir une bonne hygiène buccale. Il est nécessaire de se brosser pluri-quotidiennement les dents, en utilisant un dentifrice sans Sodium Lauryl Sulfate, agent moussant présent dans la plupart des pâtes dentifrices qui favorise la survenue des aphtes chez les personnes prédisposées. Certains aliments sont également à éviter comme les noix, les pommes, le gruyère, les fraises, les épices et les crustacés. Certaines mauvaises habitudes, comme les mordillements ou un brossage des dents trop fort, favorisent l'apparition d'aphtes. Des  prothèses dentaires mal positionnées peuvent aussi provoquer des aphtes localement. 

Traitements

Pour les aphtes bénins, le traitement est local. Il repose sur l'utilisation de bains de bouches, de gel ou de pastilles anesthésiques ou encore de spray buccal. La guérison est spontanée en 5 à 10 jours. En cas d'aphtes récidivants, le traitement est général. On peut proposer de la colchicine, qui prévient les récidives, des corticoïdes qui diminuent l'inflammation ou la thalidomide qui soulage les douleurs. Ces traitements sont réservés aux cas graves et invalidants.

Remèdes naturels

Si vous êtes sous traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique. Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant. 

  • La myrrhe est réputée pour ses propriétés antiseptiques. Sous forme de teinture, elle est utilisée contre les infections buccales et de la gorge, comme les aphtes, les gingivites, en gargarisme ou en application.
  • Sous forme d'extraits, la réglisse possède des propriétés antiseptiques et apaisantes qui contribuent à la guérison de l'aphte. L'extrait de réglisse s'applique en usage externe, en tamponnant la zone ulcérée. La réglisse s'administre également sous forme de pastilles à sucer. 

Conseils du médecin

"Chez les sujets présentant fréquemment des aphtes, il est important de repérer le facteur ou l'aliment favorisant afin de l'éviter. Pour cela, il peut être utile de noter, à chaque fois qu'un aphte apparaît, ce qui a pu le provoquer et faire le lien entre plusieurs épisodes" conseille le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Où peut-on avoir des aphtes ?
Où peut-on avoir des aphtes ?

Sommaire Qu'est-ce qu'un aphte ? Où peut-on en avoir ? A quoi ressemble un aphte ? Causes Facteurs de risques Prévention Traitements Remèdes naturels Conseils du médecin Définition Un aphte est une...