Le guide santé de vos vacances Repos et thé aux feuilles de coca pour lutter contre le mal de l'altitude

Vous venez d'arriver à Cuzco, votre tête cogne, tout comme votre cœur qui semble s'affoler et vos jambes qui ont bien du mal à vous porter, vous et votre sac. Rassurez-vous, différentes solutions existent pour atténuer ces effets.

le thé à base de feuilles de coca, un classique andin pour lutter contre le mal
Le thé à base de feuilles de coca, un classique andin pour lutter contre le mal des montagnes. © Eva Lemonenko - Fotolia.com

 La première mesure en est une de bon sens : évitez de vous agiter dans tous les sens. Votre corps vient de faire un bond de plus de 3 000 mètres, il a besoin de se remettre de ses émotions : dans les premiers jours, contentez-vous de promenades courtes et peu demandeuses d'énergie. Ne partez pas en trek dès votre arrivée, c'est le meilleur moyen de finir votre séjour aux urgences car au lieu de se résorber, les symptômes vont s'aggraver.

 En attendant que les symptômes s'estompent, vous pouvez les soulager avec de simples antidouleurs (demandez tout de même conseil à votre médecin avant de partir) type aspirine.

 Pensez à bien vous hydrater.

 Vous pouvez également entamer un traitement au Diamox, un médicament à base d'acétazolamide, qui peut aussi être utilisé en prévention. Attention toutefois, il comporte pas mal d'effets secondaires et n'a pas d'effet miracle non plus.

 La méthode andine consiste à mâcher des feuilles de coca une par une, en avalant le jus qui en découle. Vous pouvez aussi opter pour une infusion à base de feuilles de coca. Apparemment efficace.

 Si au bout de quelques jours les symptômes ne s'estompent pas, la seule et unique solution consiste à redescendre. Si les symptômes s'aggravent ou sont particulièrement violents, il faut le faire en urgence. Bus, taxi, voiture de particulier : mobilisez le premier moyen de transport que vous trouverez (mais restez prudent sur la route !).

 A noter que dans les grandes villes situées en altitude, certains hôpitaux disposent d'un caisson hyperbare, dans lequel on peut placer le patient pour le soulager. Renseignez-vous avant le départ.

Sommaire