Coronavirus ou grippe : symptômes, mortalité, quelles différences ?

Deux épidémies simultanées aux symptômes similaires : comment différencier la grippe d'un coronavirus ? Le point avec le Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste spécialiste de santé publique

[Mise à jour le mardi 24 mars à 14h54] L'épidémie de coronavirus se propage en France. Le fait qu'il s'agisse d'un nouveau virus encore relativement méconnu renforce les inquiétudes, certes légitimes, mais souvent disproportionnées et contre-productives. Quelles sont les différences avec la grippe ? Quand s'inquiéter ? Nos explications.

Des symptômes similaires

"Écoulement nasal, fièvre, toux, courbature, fatigue, les premiers symptômes du Covid-19 sont effectivement comparables à ceux de la grippe" confirme le Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste spécialiste de santé publique. Mais "le coronavirus possède un taux de formes sévères plus élevé que la grippe saisonnière et un taux de complications plus important" précise le spécialiste. Syndrome de détresse respiratoire aigu, insuffisance rénale aiguë voire défaillance multi-viscérale, sont ainsi des complications possibles du coronavirus.

Période d'incubation

La période d'incubation du Covid-19 est sensiblement plus longue que celle de la grippe, puisqu'elle peut aller jusqu'à 14 jours contre 3 à 6 jours pour la grippe. "Ce qui explique la nécessité de rester très vigilant pendant au moins deux semaines, pour les personnes qui ont été possiblement en contact avec le virus lors d'un voyage."

Le coronavirus est plus contagieux que la grippe.

Transmission et contagiosité

Le mode de transmission est le même que pour la grippe : le coronavirus se transmet par voie aérienne en toussant ou éternuant, par contact rapproché entre deux personnes, ou par l'intermédiaire d'un objet ou d'une surface, préalablement touché par un malade. La contagiosité du Covid-19 est supérieure à celle de la grippe saisonnière. "Le RO (nombre moyen de personnes auxquelles un malade risque de transmettre la maladie) se situe entre 2 et 3, quand il n'est que d'1 pour la grippe saisonnière" explique le spécialiste. D'après Pauline Jaffré, porte-parole du ministère de la Santé, cette différence s'explique par le fait que "contrairement à la grippe, la population française n'a jamais été confrontée au nouveau coronavirus : on parle d'une population "naïve" ce qui la rend plus susceptible d'être contaminée".

Que faire si on a des doutes sur les symptômes ?

  • En cas de questions générales sur le virus (voyages, symptômes) : numéro vert 0.800.130.000 (appel gratuit)
  • En cas de symptômes évocateurs comme fièvre, toux, courbatures, fatigue : appeler le médecin traitant ou un médecin de la région qui consulte en téléconsultation.
  • En cas de difficultés respiratoires) ou urgence vitale : le 15 ou les 114 pour les sourdes ou malentendantes.

Comment se faire diagnostiquer ?

Un test diagnostique spécifique est disponible en France pour diagnostiquer une infection par le coronavirus via un écouvillonage nasopharyngé. Il peut être réalisé dans les laboratoires de ville et de plus en plus dans certaines villes de France dans des centres "drive" sans descendre de son véhicule pour les personnes munies d'une ordonnance médicale. Ce test est réservé aujourd'hui aux cas à risque. 

Le coronavirus est-il plus mortel que la grippe ?

Le taux de létalité du coronavirus est estimé à 2%  contre 0.2% pour la grippe en France."Par rapport à la grippe, davantage de patients touchés par le coronavirus sont hospitalisés en réanimation. C'est un virus qui à grande échelle, peut amener beaucoup de patients à devoir bénéficier de soins aigus" estime le médecin. Il convient cependant de ne pas tomber dans la psychose du coronavirus et de rester alerte et vigilant sur le virus de la grippe. N'oublions pas qu'il existe un vaccin contre la grippe saisonnière, dont l'efficacité n'est certes pas parfaite, mais qui permet de diminuer chaque année le taux de mortalité dans les pays industrialisés.