Gorge enflammée : pourquoi, comment la soigner ?

Avoir la gorge enflammée est un symptôme fréquent et le plus souvent bénin. Souvent lié à une infection virale, il est parfois le signe d'une pathologie plus grave ou de troubles digestifs. Quelles causes ? Quand faut-il s'inquiéter ? Toutes les réponses avec le Dr Gaëtan Trotin, médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Gorge enflammée : pourquoi, comment la soigner ?
© khosrork - stock.adobe.com

Quels sont les symptômes d'une gorge enflammée ? 

"Une gorge enflammée se caractérise par une irritation de la gorge", indique le Dr Gaëtan Trotin, oto-rhino-laryngologiste (ORL). Elle peut s'accompagner d'une douleur lors de la déglutition, de rougeurs dans la gorge, de l'apparition de ganglions au niveau du cou ou encore d'une dysphonie, soit un enrouement de la voix. Le patient qui souffre d'une inflammation de la gorge peut aussi présenter une toux, un jetage postérieur et une sensation de nez bouché.

Quelles sont les causes d'une gorge enflammée ?

L'usage de tabac ou d'alcool en grande quantité peut provoquer une inflammation chronique de la gorge. "Le patient peut aussi présenter une amygdale cryptique", indique le Dr Gaëtan Trotin. Il s'agit d'une affection bénigne mais gênante caractérisée par la présence de caséum, un résidu blanchâtre, dans les cryptes amygdaliennes et à l'origine notamment d'une mauvaise haleine. Il peut aussi s'agir d'une angine. Dans ce cas, l'inflammation s'accompagne souvent de rougeur ou de tâches au fond de la gorge. Le malade tousse et souffre alors de maux de tête et de fièvre. D'autres virus de la sphère ORL comme la rhinopharyngite peuvent être à l'origine de ce symptôme. "L'inflammation de la gorge s'accompagne alors d'écoulements nasaux, de toux et de fièvre", ajoute le Dr Gaëtan Trotin. "Mais bien souvent, les reflux gastro-œsophagiens (RGO) sont à l'origine de l'inflammation", précise-t-il. Le RGO correspond à la remontée du liquide gastrique dans l'œsophage. "Une mauvaise respiration nasale par déviation de la cloison nasale, une obstruction nasale ainsi que la présence de polypes dans les fosses nasales peuvent aussi être à l'origine de ce symptôme", détaille l'ORL. Dans de rares cas, l'inflammation de la gorge peut aussi être le signe d'un cancer débutant des voies aérodigestives supérieures (du larynx ou du pharynx) avec une dysphagie, soit un trouble de la déglutition, ou une dysphonie. 

Quand s'inquiéter quand on a la gorge enflammée ? 

Si le symptôme d'inflammation de la gorge est associé à une douleur et une toux persistante et si ces symptômes ne régressent pas au bout d'une semaine, il est important de consulter un médecin dans les jours qui suivent. Il faut également se rendre chez un médecin si l'inflammation de la gorge s'accompagne d'une forte fièvre, de ganglions qui gonflent ou de maux de tête et de vomissements. "Une simple gêne pharyngée qui dure plus de trois semaines doit aussi amener à consulter un ORL", ajoute le Dr Gaëtan Trotin. 

Une simple gêne pharyngée qui dure plus de trois semaines doit amener à consulter un ORL

Quels examens faire quand la gorge est enflammée ? 

En cas de suspicion d'angine notamment, le médecin peut effectuer un prélèvement de gorge à l'aide d'un écouvillon. Cela permettra de déterminer s'il s'agit d'une angine bactérienne qui nécessite un traitement antibiotique ou simplement d'une angine virale. "Un examen ORL complet avec nasofibroscopie pour voir la gorge et tout le larynx peut aussi être effectué par le médecin ORL afin de trouver l'origine de l'inflammation de la gorge", détaille aussi le Dr Gaëtan Trotin. Cela permet notamment de détecter un potentiel œdème du larynx, une lésion tumorale bénigne ou maligne, de confirmer un diagnostic de RGO ou une obstruction nasale par polypes des fosses nasales ou par congestion des cornets nasaux

Quel traitement pour soigner une inflammation de la gorge ? 

"Un traitement médicamenteux spécifique comme des anti-acides est prescrit contre les RGO", indique le Dr Gaëtan Trotin. "Mais il faudra surtout en trouver la cause", ajoute-t-il. Ce trouble est souvent provoqué par des dysfonctionnements anatomiques mais il peut aussi être provoqué par des aliments ou à un abus d'alcool, de café, etc. En cas d'angine d'origine bactérienne, un traitement antibiotique sera prescrit au patient. "En cas d'amygdalite qui persiste : un traitement par laser sur les amygdales permettra de d'égaliser leur surface en cautérisant les cryptes amygdaliennes", explique aussi le Dr Gaëtan Trotin. 

Quels sont les remèdes naturels d'une inflammation de la gorge ?

Le miel est un remède naturel contre l'inflammation de la gorge en cas d'angine virale ou pour soulager les symptômes d'une angine bactérienne (en complément d'un traitement antibiotique). "Le souffre et les oligoélements (comme Oligosol Cuivre Or argent) peuvent aider à guérir d'une infection virale de la sphère ORL", ajoute le médecin ORL. Enfin, la modification du régime alimentaire, comme la suppression du café, est aussi une façon de diminuer ce symptôme lorsqu'il est provoqué par des reflux gastriques.

Merci au Dr Gaëtan Trotin, oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Symptômes et questions diverses